Prostitution : pénalisation des clients

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Poil le Jeu 17 Mai 2012 - 18:18

Jean-Luc a écrit:Houla ! Visiblement vous ne parlez pas de la même chose ! Je suppose que neo parlait de l'initiation des jeunes gens, telle qu'elle se pratiquaient dans certaines sociétés antiques... par des prêtresses initiatrices.

Qu'il y ait une éducation sexuelle à l'égard de tout individu c'est une chose, où je n'y vois pas d'inconvénient, mais au contraire que des avantages qui pousseraient les personnes à se connaître elles-mêmes avec leur propre relation au corps et à leur ressenti.

Mais chercher à "performer" les prostituées pour qu'elles soient "professionnelles", l'objectif n'est autre que de faire du business et rendre l'individualisme et l'objectification (qui implique le trafic des êtres humains) beaucoup plus pesants !

L'antiquité regorge de patriarcat et de domination masculine, donc si vous voulez retourner à l'ordre ancien archaïque, c'est pas ça qui va mener l'humanité vers le progrès social !!!
Car dans ce cas-là, autant retourner à l'esclavagisme ! aux invasions barbares et toutes ces foutre-ries humaines qui ont causé beaucoup plus de dommages que de bénéfices !


Dernière édition par Poil le Jeu 17 Mai 2012 - 18:43, édité 1 fois
avatar
Poil

Messages : 48
Date d'inscription : 10/04/2012
Localisation : sur Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nature-du-corps.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Jean-Luc le Jeu 17 Mai 2012 - 18:36

Oui, oui, je ne pense pas que c'était le propos de neo...

Jean-Luc
Admin

Messages : 2067
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 65
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Poil le Jeu 17 Mai 2012 - 19:16

Pourtant traiter les abolitionnistes de "puritaines" relèvent vraiment de l'ignorance sur la question de l'abolition.

On peut parfaitement être abolitionniste et être libertine, échangiste et pro-sex.

Les abolitionnistes n'ont rien contre celleux (celles+ceux) qui s'adonnent à des plaisirs partagés sans se connaître, sans être mariés, ou en étant mariés, concubins ou autres. Le rapport sans argent révèle la vraie nature du consentement sexuel, car sans argent il n'y a pas de conditionnement ni de contrainte pour une relation sexuelle.

Lorsque le consentement n'est pas égal en matière de sexualité, il s'agit d'un viol, mais ce "viol" est déculpabilisé par le recours à l'argent. La victime n'aura pas à s'en plaindre puisqu'elle en aura tirer profit. Donc le client n'éprouve aucune honte à aller voir une prostituée, il sait parfaitement qu'elle sera à sa disposition, alors qu'il n'y aura que lui qui soit libre sexuellement et consentant sexuellement pour avoir ce rapport.

Les clients ont tendance à être trop déculpabilisés parce qu'ils disent que ce ne sont pas eux qui les forcent à se prostituer. Mais c'est tout de même eux qui créent la demande et font la proposition.

Pas de demande = pas de prostitution, donc la faute doit retomber sur le client !

www.abolir.fr
avatar
Poil

Messages : 48
Date d'inscription : 10/04/2012
Localisation : sur Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nature-du-corps.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Durga le Ven 18 Mai 2012 - 6:59

Poil a écrit:.! Tout cela n'est qu'une entrave à la liberté sexuelle, c'est du conditionnement, du lavage de cerveau, propre aux sectes, dont j'ai l'impression que c'est de là que vous tirez vos discours.


Question
avatar
Durga
Admin

Messages : 2571
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  mimi pinçon le Ven 18 Mai 2012 - 12:21

Oui, ça doit être la fameuse secte des Casses-Couilles (et ses dissidences : Casses-Burettes, Casses-Bonbons... ) du temps de Collaro ! Dur, dur ! On a même la Grande Prêtresse ! Sleep jocolor
avatar
mimi pinçon

Messages : 1005
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Poil le Ven 18 Mai 2012 - 15:46

ça manque d'esprit critique ici Neutral

Durga, je parlais par rapport aux initiations des jeunes gamines de 15 ans qui soit disant seraient volontaires pour se lancer dans une formation à la prostitution. C'est très sectaire de faire des abus sexuel sur les individus. Neutral

Autre témoignage intéressant d'une ancienne prostituée



suivi d'une pétition

http://ouialapenalisationdesclientsdepersonnesprostituees.fr/
avatar
Poil

Messages : 48
Date d'inscription : 10/04/2012
Localisation : sur Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nature-du-corps.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  neo-codion le Ven 18 Mai 2012 - 17:10

Bonjour Poil. J'espère que tu vas mieux et tu t'es remise de ta presque crise cardiaque. Je le dis sans aucune ironie : j'ai été vraiment très chagriné de voir que mes propos aient pu à ce point te faire surréagir. Je comprends parfaitement que la situation des femmes prises dans des réseaux criminels et livrées au trafic de chair humaine et à l'esclavage te soit parfaitement insupportable comme elle l'est pour la majorité des gens et pour moi-même. Rien ne laisse supposer dans mes propos que je défends cet état de fait. C'est toujours un peu déplaisant de se voir attribuer des propos qu'on a jamais tenu, de se voir reprocher des options qu'on a pas prises, et qu'on ne défend pas...
Je n'ai jamais été ni partisan de la prostitution des mineures, encore moins d'une école qui préparerait les gamines à devenir de bonnes putes... Je dénonce comme toi l'actuelle hypersexualisation des très jeunes filles (à travers les médias par exemple...), la course et le culte de la performance, pas uniquement dans le domaine de la sexualité d'ailleurs...
Si la prostituion est l'échange de sexe contre de l'argent, tu auras sans doute remarqué que je préconisais au contraire la mise en place (je ne sais sous quelle forme, il est vrai) d'un "service public de l'amour" gratuit . Mon questionnement était celui de l'accès à la sexualité, une des activités humaines les plus importantes ("ce qu'il y a de plus profond chez l'Homme" avait dit un célèbre Premier Ministre aujourd'hui Ministre des Affaires Etrangères !) pour tous ceux, hommes et femmes, vieux, malades, handicapés, qui, une fois que le marché , dans notre société telle qu'elle est, a été fait, sont de fait exclus du champ de "l'extension du domaine de la lutte" comme dirait Houellebecq.
Enfin, le contraire de la pudibonderie n'est pas le libertinage (qui à titre personnel m'est aussi, sinon plus, insupportable que la pudibonderie) et en faire des parfaits opposés relève d'une réflexion strictement binaire. Malheureusement si dominante aujourd'hui. Notre époque manque tant de subtilité.
Un peu plus de recul et d'esprit critique non seulement envers les autres mais également envers son propre cheminement permet généralement d'éviter de mêler ses propres fantasmes au discours des autres...
Bonne fin de journée.




_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1690
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Dr_Natural le Ven 18 Mai 2012 - 18:21

neo-codion a écrit: Mon questionnement était celui de l'accès à la sexualité, pour tous ceux, hommes et femmes, vieux, malades, handicapés, qui sont de fait exclus du champ de "l'extension du domaine de la lutte" comme dirait Houellebecq.



Tu oublies les pauvres, les moches, les cons, nous quoi ! Laughing
avatar
Dr_Natural

Messages : 1628
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Dr_Natural le Ven 18 Mai 2012 - 18:51

Le sujet du topic était la question de la pénalisation des clients de la prostitution. On peut être contre cette pénalisation pour des arguments tout à fait défendables et cependant condamner fermement toute forme de traite ou de violence que peuvent subir certaines femmes, et exiger le renforcement de la lutte contre les réseaux mafieux de proxénétisme (dont on peut dire d'ailleurs que les Etats ne font pas grand chose pour les mettre réellement hors d'état de nuire. Dire le contraire relève de l'amalgame voire de la malhonnêteté intellectuelle. Il y a des pays où cette pénalisation du client est en pratique (curieusement la prostitution reste malgré tout légale dans ces pays !) En Europe essentiellement la Norvège. Or depuis la promulgation de la loi, le recours à la prostitution dans ce pays, selon les études qui ont été menées, reste aussi important statistiquement et proportionnellement à la population que dans les pays où la prostitution est légale et libre. Si on fait un parallèle avec la consommation du cannabis, en France où elle est interdite, elle est cependant proportionnellement beaucoup plus importante à celle qu'on constate aux Pays-Bas où sa consommation est pourtant réglementée. En revanche, les associations de défense des prostitué(e)s (en France Act-Up par exemple, redoutent qu'une pénalisation entraîne ipso facto une migration de la prostitution vers des zones moins visibles, moins contrôlables avec des conséquences dramatiques à la fois pour les prostitué(e)s qui pour le coup seraient plus facilement à la merci des réseaux de proxénétisme et pour la lutte contre la prophylaxie.
Les deux points de vue peuvent être entendus sans pour autant devoir obligatoirement faire preuve de violence dans son argumentation et pratiquer des amalgames.

avatar
Dr_Natural

Messages : 1628
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Dr_Natural le Ven 18 Mai 2012 - 18:53

Je rajoute ça au dossier juste pour info :




Au Théâtre du Merlan / Marseille.04.04.2009.
Biographie
Marcela Iacub est une juriste, chercheuse française, née en 1964 à Buenos Aires (Argentine).
Fille d'avocat, elle se consacre à son tour au droit et devient à vingt-et-un ans la benjamine du barreau de Buenos Aires. Elle se spécialise dans le droit du travail. En 1989, grâce à une bourse, elle vient vivre à Paris où elle devient juriste spécialisée dans la bioéthique. Après sa thèse de doctorat à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) sous la direction du Professeur Antoine Lyon-Caen, elle devient chercheuse au CNRS. Elle est membre associée au Centre d'étude des normes juridiques de l'EHESS.
Bibliographie
Juger la vie (avec Pierre Jouannet), La Découverte, 2001
Le crime était presque sexuel et autres essais de casuistique juridique, Flammarion, 2002
Penser les droits de la naissance, PUF, 2002
Qu'avez-vous fait de la libération sexuelle ?, Flammarion, 2002
L'Empire du ventre : Pour une autre histoire de la maternité, Fayard, 2004
Antimanuel d'éducation sexuelle (avec Patrice Maniglier), Bréal, 2005
Bêtes et victimes et autres chroniques de Libération, Stock, 2005
Aimer tue, Stock, 2005
Une journée dans la vie de Lionel Jospin, Fayard, 2006.
Par le trou de la serrure. Une histoire de la pudeur publique, XIX-XXIe siècle, Fayard, 2008
. Parmi les causes qui lui sont chères, citons: la défense du droit à la prostitution, du mariage et de l'adoption pour les gays et lesbiennes, des méthodes de procréation artificielle. Elle cherche à rénover le féminisme français, qu'elle juge trop moralisateur car demandant une extension toujours plus grande de la répression pénale et elle défend l'idée que la révolution sexuelle des années 1970 a été un échec partiel dans la mesure où elle a renoncé à ses ambitions émancipatrices. Toutes ces prises de position lui ont valu de violentes critiques, notamment de la part de certaines féministes françaises plus traditionnelles, mais aussi le fervent soutien de nombreux militants et militantes des droits des minorités sexuelles.
avatar
Dr_Natural

Messages : 1628
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Jean-Luc le Ven 18 Mai 2012 - 19:05

Je n'aime pas trop le ton ou la tournure que prenne parfois, très rarement heureusement, certains sujets... Heureusement cela n'a jamais eté habituel sur ce forum. Ce n'est pas son esprit. A ma connaissance, je ne suis jamais intervenu brutalement pour rappeler les règles de courtoisie. Pourvu que ça dure disait Laetitia !

Jean-Luc
Admin

Messages : 2067
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 65
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Dr_Natural le Ven 18 Mai 2012 - 19:17

Si ! tu as supprimé une fois un message qui contenait des insultes à caractère raciste et une autre fois tu as "averti" un membre parce qu'il avait posté un poème d'un auteur fasciste.
Laetitia c'est en fait Letizia ! Very Happy
avatar
Dr_Natural

Messages : 1628
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Poil le Ven 18 Mai 2012 - 22:03

neo-codion a écrit:Si la prostituion est l'échange de sexe contre de l'argent, tu auras sans doute remarqué que je préconisais au contraire la mise en place (je ne sais sous quelle forme, il est vrai) d'un "service public de l'amour" gratuit .

Comment peut-on oser parler d'amour en tant que SERVICE PUBLIC ? Suspect
Je me demande s'il n'y a pas le mot "sexualité" déguisé sous le mot "amour". L'amour n'est pas un service public, l'amour est une affaire purement intime qui relève de la subjectivité de chacun. Ce n'est pas non plus une affaire de "service" car cela renverrait les individus à des objets uniquement valorisés pour leur "usage et/ou service".

neo-codion a écrit: Mon questionnement était celui de l'accès à la sexualité, une des activités humaines les plus importantes ("ce qu'il y a de plus profond chez l'Homme" avait dit un célèbre Premier Ministre aujourd'hui Ministre des Affaires Etrangères !) pour tous ceux, hommes et femmes, vieux, malades, handicapés, qui, une fois que le marché , dans notre société telle qu'elle est, a été fait, sont de fait exclus du champ de "l'extension du domaine de la lutte" comme dirait Houellebecq.

Je ne pense pas que la sexualité soit une activité les plus importantes. C'est pas une priorité comme le fait de se nourrir, se loger, s'habiller.
Et dans tous les cas, on n'a pas forcément besoin de qui que ce soit d'autre pour avoir recours à notre sexualité. Il n'y a que les petits machos capricieux et phallocrates qui affirment avoir besoin de putes pour se vider les couilles. Comme si les couilles étaient une sorte de seconde vessie et que les femmes serviraient de chiottes pour que les hommes s'y vident.
La masturbation existe, elle est capable d'assouvir certaines pulsions de manière tout à fait autonome et indépendante sans déranger ou conditionner qui que ce soit contre de l'argent. C'est égoïste mais au moins c'est respectueux envers autrui qui n'a pas à se mettre à disposition de l'autre.

neo-codion a écrit:Enfin, le contraire de la pudibonderie n'est pas le libertinage (qui à titre personnel m'est aussi, sinon plus, insupportable que la pudibonderie) et en faire des parfaits opposés relève d'une réflexion strictement binaire. Malheureusement si dominante aujourd'hui. Notre époque manque tant de subtilité.

Mais personne n'a parlé de pudibonderie. Tu traitais juste les abolitionnistes de puritain(e)s), être puritain(e) c'est notamment ne pas coucher avant le mariage, et voir la sexualité comme étant uniquement dédiée à la reproduction.
Le libertinage est l'opposé du puritanisme. Il ne voit pas la sexualité comme une démarche reproductive devant obligatoirement passé par le mariage. Le puritanisme ne fait pas obligatoirement part de la pudibonderie, tout dépend de la vision.

En quoi le libertinage t'est aussi insupportable que la pudibonderie ? Du moment que le désir est partagé et éprouvé des deux côtés, je ne vois pas où est le problème. Ce n'est pas le libertinage qui va mener au trafic des êtres-humains contrairement à la prostitution, puisqu'il y a respect du consentement. Il s'agit là purement d'un choix individuel, tout comme on peut faire le choix d'être monogame, polygame ( et pas au sens du mariage).
avatar
Poil

Messages : 48
Date d'inscription : 10/04/2012
Localisation : sur Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nature-du-corps.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Hippy73 le Ven 18 Mai 2012 - 23:43

Poil a écrit:
Je ne pense pas que la sexualité soit une activité les plus importantes. C'est pas une priorité comme le fait de se nourrir, se loger, s'habiller.


C'est pas croyable ! On est quand même en 2012 ! Tu devais dormir pendant l'étude de Freud (oui F.R.E.U.D.) en philo !!
avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Poil le Ven 18 Mai 2012 - 23:51

Dr_Natural a écrit:Le sujet du topic était la question de la pénalisation des clients de la prostitution. On peut être contre cette pénalisation pour des arguments tout à fait défendables et cependant condamner fermement toute forme de traite ou de violence que peuvent subir certaines femmes, et exiger le renforcement de la lutte contre les réseaux mafieux de proxénétisme (dont on peut dire d'ailleurs que les Etats ne font pas grand chose pour les mettre réellement hors d'état de nuire. Dire le contraire relève de l'amalgame voire de la malhonnêteté intellectuelle. Il y a des pays où cette pénalisation du client est en pratique (curieusement la prostitution reste malgré tout légale dans ces pays !) En Europe essentiellement la Norvège. Or depuis la promulgation de la loi, le recours à la prostitution dans ce pays, selon les études qui ont été menées, reste aussi important statistiquement et proportionnellement à la population que dans les pays où la prostitution est légale et libre. Si on fait un parallèle avec la consommation du cannabis, en France où elle est interdite, elle est cependant proportionnellement beaucoup plus importante à celle qu'on constate aux Pays-Bas où sa consommation est pourtant réglementée. En revanche, les associations de défense des prostitué(e)s (en France Act-Up par exemple, redoutent qu'une pénalisation entraîne ipso facto une migration de la prostitution vers des zones moins visibles, moins contrôlables avec des conséquences dramatiques à la fois pour les prostitué(e)s qui pour le coup seraient plus facilement à la merci des réseaux de proxénétisme et pour la lutte contre la prophylaxie.
Les deux points de vue peuvent être entendus sans pour autant devoir obligatoirement faire preuve de violence dans son argumentation et pratiquer des amalgames.


Ah ben j'attendais une vidéo de ces fameux escrocs qui prennent du plaisir à baiser des "clients" mais qui eux ne payent pas leurs clients en retour parce que leur statut de "travailleur" leur permet de vivre leur escroquerie. Si le plaisir sexuel est égal au moment de l'acte, entre deux individus, il vaut mieux que la "prostituée" paye en retour celui avec lequel elle a couché et elle a pris du plaisir. (Un cas très minoritaire, pour ne pas dire presque inexistant chez les prostituées...)

En ce qui concerne les arguments de ces personnes PRO-prostitution, leurs arguments ne reposent uniquement que sur les questions du SIDA. Alors qu'on sait très bien que les clients sont prêts à donner de grosses sommes pour avoir des rapports sexuels non-protégés

Dans ma perspective abolitionniste, abolir la prostitution, criminaliser le client en décriminalisant la prostituée, c'est chercher à CHANGER DE REGARD sur la prostitution et la sexualité. Changer cette perception dominatrice et violente qui impose du sexe par de l'argent, et qui ne prend en compte QUE la liberté sexuelle du client, et non pas de la prostituée. Et il s'agit de comprendre également que le corps de l'autre n'est pas un objet à ma disposition si je le souhaite avec ma possession d'argent. Il s'agit là d'une éthique fondamentalement humaniste car altruiste qui prend en compte le ressenti/ le VRAI consentement basé sur le désir sexuel de la personne (et pas un consentement traffiqué avec l'exposition de sommes d'argent). Donc, cette clandestinité avec l'abolition de la prostitution sera tout à fait marginale et déconsidéré aux yeux de toustes, comme l'est aujourd'hui l'esclavagisme.

Donc forcément, avec tout ce système capitaliste pendant lequel on a tant vécu et qui survit encore aujourd'hui. La tendance est de croire que mettre à disposition son corps et son consentement contre du profit, est parfaitement ACCEPTABLE ET COMPREHENSIBLE, puisqu'après tout '"a prostitution a toujours existé donc bien sûr c'est normal et acceptable". Et comme le patriarcat s'est parfaitement marié avec le capitalisme, la prostitution est encore mieux et plus sollicitée par les systèmes libertaires capitalistes qui ne pensent qu'à encaisser du pognon.
La prostitution retarde l'égalité femmes/hommes socialement, parce qu'historiquement elle renvoi à tout un archaïsme patriarcal, selon lequel les femmes sont à disposition des hommes. Tant qu'on en aura pas fini avec ce patriarcat on ne peut pas accepter ses inventions telles que la prostitution ou la pornographie.
Car ce n'est pas normal que les femmes s'en sortent mieux économiquement que si elles restent dans l'industrie du sexe. Tout cela c'est pour les maintenir en tant qu'objets à disposition des hommes en les incitant par des sommes colossales d'argent. Par contre quand il s'agit de travailler dans une entreprise dans un bureau, là elles auront un salaire minime par rapport aux hommes. Encore un orgueil de domination masculine !

Il faut que la prostitution devienne comme l'esclavage quelque chose de marginal, archaïque, qui ne respecte pas les valeurs humaines fondamentales, car il ne respecte pas le consentement sexuel des personnes prostituées. Il faut cesser que l'humain se laisse pervertir par l'argent et soit mené à des négligences envers lui-même

En Allemagne, pays où la prostitution est légale depuis 2002, on constate qu'il y a eu une hausse de 70% de proxénétisme et de traffic des êtres humains.
(source) http://news.change.org/stories/70-rise-in-german-sex-trafficking-due-to-legal-prostitution

http://www.prostitutionetsociete.fr/actualites/actualites-europe/allemagne-la-prostitution-n-est

Quant à Marcela Iacub, elle est complètement à la masse la pauvre. Elle s'est mise à défendre fervemment l'autre pourriture de DSK avant de savoir même ce qu'il s'était passé avec la femme de chambre. Elle dit que les "victimes" ne sont pas crédibles, qu'illes peuvent être de gros/ses menteurs/euses et donc ne doivent pas être pris au sérieux. pale
Elle nie le viol conjugal, ne comprenant pas comment un homme avec qui on est puisse nous violer, puisqu'elle dit qu'on est "libre d'être avec cette personne", mais elle nie clairement toute la pression qu'un partenaire masculin puisse faire sur sa partenaire. Elle ose qualifier ça comme une simple "violence".
Je l'avais écouté sur france culture sur émission intitulée Répliques, en débat avec Muriel Salmona psychiatre. Elle est clairement antiféministe et masculiniste, je sais pas qui c'est qui a bien pu lui faire son lavage de cerveau. No

Bref je vous laisse découvrir tout ça là : http://stopauxviolences.blogspot.fr/2012/04/la-domination-masculine-le-21-avril.html


Dernière édition par Poil le Sam 19 Mai 2012 - 17:03, édité 1 fois
avatar
Poil

Messages : 48
Date d'inscription : 10/04/2012
Localisation : sur Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nature-du-corps.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Durga le Sam 19 Mai 2012 - 6:41

Poil a écrit:ça manque d'esprit critique ici Neutral

Durga, je parlais par rapport aux initiations des jeunes gamines de 15 ans qui soit disant seraient volontaires pour se lancer dans une formation à la prostitution. C'est très sectaire de faire des abus sexuel sur les individus. Neutral


Pardonne moi, j'avais cru que cela concernait d'une manière plus générale le contenu du forum... Embarassed
D'autre part, lorsque tu dis que tu as l'impression que tes contradicteurs tirent d'un discours sectaire leurs arguments c'est laisser supposer qu'ils sont eux-mêmes des sectateurs.
C'est par forcément aproprié a mon avis comme approche pour engager le dialogue ; et il ne faut pas s'étonner dès lors de constater qu'il "manque d'esprit critique ici" !
Les gens n'ont peut être pas envie de dialoguer dans ces conditions...
La colère, surtout contre les personnes n'est jamais une bonne conseillère.
Passe une excellente journée ensoleillée sunny , Poil, pleine de joie Very Happy , d'amour I love you , et surtout de paix Very Happy
avatar
Durga
Admin

Messages : 2571
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Hippy73 le Sam 19 Mai 2012 - 10:40

Poil a écrit:.
Freud a dit beaucoup de conneries (...).

Qui n'en dit pas ? Moi, toi aussi peut-être si ça se trouve ?
Ce n'est pas une raison pour disqualifier la totalité du discours ! lol!
avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Hippy73 le Sam 19 Mai 2012 - 11:15

Dr_Natural a écrit:Si ! tu as supprimé une fois un message qui contenait des insultes à caractère raciste et une autre fois tu as "averti" un membre parce qu'il avait posté un poème d'un auteur fasciste.
Laetitia c'est en fait Letizia ! Very Happy

Et moi j'ai eu un post censuré parce qu'il évoquait la figure de Khaled Kelkal et eu un "avertissement" pour un autre dans lequel j'appelais à la création d'un comité de soutien à Youssouf Fofana !
avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  creme_de_marron le Sam 19 Mai 2012 - 14:28

Il se peut que Freud ait dit effectivement beaucoup de conneries, notamment sur la sexualité des femmes. Cependant, il est le premier à avoir théorisé, et expliqué ce que peu d'autres avaient vaguement pressenti auparavant sous l'appellation "d'instinct génésique" à savoir que la sexualité, principe d'autoconservation, pulsion de vie, est au centre de la vie de l'homme, et "la seule fonction de l'organisme vivant qui dépasse l'individu et assure son rattachement à l'espèce" (introduction à la psychanalyse) et qu'elle nous gouverne complètement y compris à notre insu.
L'intuition géniale de Freud est maintenant depuis longtemps confirmée par la neurobiochimie et la neurophysiologie ; lire à ce sujet le très clair ouvrage du professeur Jean-Didier Vincent : "Le sexe expliqué à ma fille" (Le Seuil)
avatar
creme_de_marron

Messages : 594
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La boulette

Message  Jean-Luc le Sam 19 Mai 2012 - 14:42

Mille fois désolé, je viens de commettre (à nouveau !) une boulette ! J'ai effacé par erreur un post ! Je crois que c'était un message de Poil (où il était question de Freud peut-être... ?) Que faire ? Pardon ! Embarassed Embarassed

Jean-Luc
Admin

Messages : 2067
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 65
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Dr_Natural le Sam 19 Mai 2012 - 14:48

Ah ah ! C'est pas vrai ! C'est pas comme ça que tu vas assurer ta réelection comme administrateur du forum !!! lol!
avatar
Dr_Natural

Messages : 1628
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Jean-Luc le Sam 19 Mai 2012 - 14:53

Oui, du coup je ne sais pas si je vais me représenter ! Embarassed Je vais voir auprès de Vianney ou Sébastien s'il y a moyen de le récupérer ! Je m'excuse auprès de Poil ! Embarassed

Jean-Luc
Admin

Messages : 2067
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 65
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Poil le Sam 19 Mai 2012 - 16:57

Durga a écrit:
C'est par forcément aproprié a mon avis comme approche pour engager le dialogue ; et il ne faut pas s'étonner dès lors de constater qu'il "manque d'esprit critique ici" !
Les gens n'ont peut être pas envie de dialoguer dans ces conditions...
La colère, surtout contre les personnes n'est jamais une bonne conseillère.

Comment ne pas s'énerver face à des personnes qui sont pour le retour à l'esclavagisme ? au racisme ? qui se fiche des questions de pédophilie, sexisme et de traffic des êtres humains qu'impliquent la prostitution !!!
Non, je ne peux pas ne pas être posée face à ce genre de choses, c'est vraiment pesant quand on est humaniste et qu'on croit à la liberté fondamentale de tous les individus !
Il n'y a PLUS d'argument valable pour défendre la prostitution. La prostitution est mauvaise sous toutes ses formes, par définition elle est malsaine parce qu'elle implique l'argent, le service, et non pas le désir humain !

(mais je te remercie pour tes petits messages positifs )

Quant à ce que disait Dr_Natural par rapport au cannabis, c'est complètement ABSURDE !
Les êtres humains ne sont pas de la marchandise, contrairement au cannabis, et cela il faut bel et bien le relever et le prendre en compte!
Donc le trafic de drogues, pose moins de problèmes que le trafic des êtres humains, puisque le cannabis n'est pas humain, ce n'est qu'un produit consommable, utilisable, on peut le brûler le jeter le faire circuler, cela importe peu, par contre les humains NON ! Il suffit de faire preuve de bon sens pour comprendre ces choses-là !
Question de réglementation, la Suède a adopté la position abolitionniste dans les années 1990, et le constat est clair.

A voir ici => http://www.prostitutionetsociete.fr/actualites/actualites-europe/suede-bilan-positif-pour-la-loi


Par rapport à Freud, je l'ai abordé de manière générale et non pas de manière très approfondi.
Que le sexe soit important, c'est une chose, mais l'humain est capable se s'auto-assouvir ses pulsions sexuelles sans avoir à l'imposer à quiconque que ce soit par l'argent ou par la force physique.

Je répète-là ce que j'avais publié dans mon post qui a été effacé


: nous ajustons nos désirs à ce qui se passe en réalité et en fonction de ce que nous croyons possible ou non. Les philosophes ont un terme utile pour décrire ce qui résulte de ce processus : les « préférences adaptatives » (6). L’idée est simple : si je ne peux pas obtenir quelque chose (ou si je pense que je ne peux pas l’obtenir), cela me pousse à ne pas la désirer. Inversement, si j’obtiens quelque chose, que j’apprécie ou non, je serai plus heureuse si je peux réussir à m’en satisfaire et à l’apprécier. Ainsi, nous adaptons nos désirs aux situations, plutôt que l’inverse, et nous minimisons de cette manière la souffrance et la dissonance cognitive provoquées par le fait de continuer à vouloir ce que nous pensons ne pas pouvoir obtenir : « Si tu ne peux pas avoir ce que tu désires, alors désire ce que tu as », affirme le proverbe.

Affirmer donc qu'on a la possibilité de se masturber sans déranger autrui.

La droite soutient l’appropriation des femmes (épouses ou filles) par les hommes dans la sphère privée, au sein du foyer, tandis que la gauche défend l’appropriation sexuelle des femmes par les hommes au niveau collectif, à l’extérieur du foyer, dans la sphère publique, y compris dans la pornographie et la prostitution” (…) . Les personnes qui se préoccupent de la justice et qui veulent trouver une issue à la culture porno doivent agir et penser de façon à déplaire à toute sorte de groupes qui haïssent les femmes” R.W

Pour créer un espace de réflexion et d’expérimentation, nous devons nous désintoxiquer, nous dégager des messages cyniques, manipulateurs et haineux de la culture porno. Pour commencer à penser par nous-mêmes et rêver nos propres rêves, nous devons d’abord fuir les salauds qui nous hurlent dessus avec des mégaphones.” R.W
///
Deuxièmement, nous devons faire appel à nos propres expériences de l’amour et du sexe en tant que joie et communion (et encourager les autres à faire appel aux leurs)

Enfin, troisièmement, puisque nous continuons de dire aux gens ce que la liberté sexuelle n’est pas, nous devrions également les encourager à réfléchir à fond et de manière créative à ce qu’elle est. À quoi ressemble la véritable liberté sexuelle et qu’est-ce qu’elle nous fait ressentircelle que tout le monde peut avoir, plutôt que ce qui donne la liberté à certains au prix de celle des autres ? Nous devons imaginer et encourager ces autres à imaginer un autre monde : un monde dans lequel aucune femme n’est traitée de « traînée », « prude », « salope », « chatte », ou « gouine » ; où aucun-e femme, homme, ou enfant n’aurait à craindre le viol ou d’en souffrir les dommages ; dans lequel les hommes ne contrôlent pas leur comportement et celui des autres hommes par peur d’être perçus ou traités comme une femme ; et dans lequel l’amour lesbien et les relations lesbiennes ne se réduisent pas à du fétichisme porno pour hommes. Dans ce monde, toutes les femmes voient leur corps comme beaux, aucun homme n’est conçu pour voir le sien comme une arme, et les gens prennent part aux activités sexuelles seulement quand (et aussi parce que) ils s’attendent à y prendre plaisir, à s’y sentir honorés et comblés. Il peut être douloureux de penser de cette manière, parce qu’alors devient plus nette notre conscience de la distance qui nous sépare de ce monde meilleur. Mais la troisième vague a une chose de bien : le désir peut être ou devenir une forme de pouvoir. Nous devons utiliser le pouvoir de notre désir pour ce monde – notre désir de le faire advenir pour nous-mêmes, pour nos enfants, nos petits-enfants – pour nous unir, pour mobiliser notre pensée et des stratégies pour reprendre notre culture aux pornographes.

C'était une conférence sur la pornographie avec une analyse féministe, pour lire intégralement voici le lien : http://sisyphe.org/spip.php?article4191#.T6N-Z_4E7WI.facebook
Je trouve que ces citations contredisent bien ce que pense Marcela Iacub avec sa conception de l'homme dominant, sauvage, violent, impulsif qui ne peut s'empêcher d'être ainsi.
Mais tout cela n'est que du mythe entretenu par la culture faudrait être bête pour prendre tout cela au sérieux et croire que c'est dans les gènes Neutral


Dernière édition par Poil le Sam 19 Mai 2012 - 17:13, édité 1 fois
avatar
Poil

Messages : 48
Date d'inscription : 10/04/2012
Localisation : sur Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nature-du-corps.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Hippy73 le Sam 19 Mai 2012 - 17:10

Jean-Luc a écrit:Mille fois désolé, je viens de commettre (à nouveau !) une boulette ! J'ai effacé par erreur un post ! Je crois que c'était un message de Poil (où il était question de Freud peut-être... ?) Que faire ? Pardon ! Embarassed Embarassed

Premier et dernier avertissement ! Que cela ne se reproduise plus !!! lol!
avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prostitution : pénalisation des clients

Message  Jean-Luc le Sam 19 Mai 2012 - 17:17

@ Hippy73 : oui promis ! Embarassed

@ Poil : oh merci Poil d'avoir posté à nouveau les parties effacées ! Je suis vraiment désolé (et confus ! Embarassed ) et te demande à nouveau d'accepter mes excuses ! Very Happy

Jean-Luc
Admin

Messages : 2067
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 65
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum