Opium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Opium

Message  neo-codion le Ven 6 Fév 2015 - 10:35

L'opium légal produit en France
par Franck Daninos dans mensuel n°386 daté mai 2005 à la page 64
La morphine, utilisée pour soulager les fortes douleurs, est extraite d'une plante, le pavot à opium. Malgré leurs efforts, les chimistes ne parviennent pas à la synthétiser à un coût acceptable. La France a donc choisi de cultiver le pavot. Une culture bien encadrée...

Quelque part en Champagne-Ardenne, à l'écart des routes et dans un lieu tenu secret, un champ cultivé s'étend à perte de vue. Bien alignées, des tiges droites coiffées de grandes fleurs solitaires arborent des pétales colorés, satinés, légèrement froissés. On se croirait dans un champ de coquelicots. Pourtant, s'il s'agit bien de plantes de la famille des papavéracées, cette variété-là a une réputation autrement plus fameuse. C'est du pavot à opium, Papaver somniferum, que l'on cultive ici ! Alentour et dans les régions du Centre et du Poitou-Charentes, plusieurs centaines d'autres parcelles sont consacrées à cette culture que l'on situerait plus volontiers en Birmanie ou en Afghanistan. Au total, elles couvrent une superficie de près de 10 000 hectares, soit environ celle de la ville de Paris.

Suite sur : http://www.larecherche.fr/savoirs/portfolio/opium-legal-produit-france-01-05-2005-69854

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Ven 6 Fév 2015 - 10:38

Une fumerie d'opium à Saint-Ouen (banlieue parisienne) en 1907 :
http://www.paris-anecdote.fr/Une-fumerie-d-opium-a-Saint-Ouen.html

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Ven 6 Fév 2015 - 10:39

Une fumerie clandestine dans le 11e arrondissement de Paris en 1996
"Notre dernière affaire d'opium remonte à 1996, explique un officier de la brigade des stupéfiants. Nous avions saisi 153 grammes dans une fumerie clandestine du XIe arrondissement de Paris." A l'époque, trois Vietnamiens de 70 ans, nostalgiques d'une autre époque, avaient été arrêtés.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-fumeur-d-opium-avait-ses-clients-fideles-04-04-2000-2001292859.php

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Dim 8 Fév 2015 - 17:35

Ma premiere expérience avec l'opium



_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  Dr_Natural le Mer 11 Mar 2015 - 11:40

Contrairement à une idée répandue, la culture à titre ornemental du papaver somniferum (pavot à opium) n'est pas interdite en France. On l'appelle d'ailleurs pavot des jardins.
Il y a prescription : je me souviens, il y a fort longtemps, de soirées "indochinoises" dans le jardin de Georges (+) et Kim...
avatar
Dr_Natural

Messages : 1695
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Mer 11 Mar 2015 - 12:20

J'aurais bien aimé participer à vos soirées indochinoises...

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Mer 11 Mar 2015 - 23:15



Very Happy

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  Jean-Luc le Jeu 12 Mar 2015 - 16:49

Même s'il y a prescription je préférerais qu'on ne cite pas le nom d'autrui sans son accord...

Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Dim 29 Mar 2015 - 9:53


Le Néocodion® (camphosulfonate de codéine) est connu pour être détourné à des fins de substitution "sauvage" par les usagers d'héroïne. Cependant, depuis l'arrivée des traitements de substitution et notamment de la buprénorphine haut dosage en France (Subutex®) [1996], l'usage de ce médicament semble s'être modifié. Dans ce travail nous avons étudié l'évolution de l'usage du Néododion® entre 1992 et 2002. Des enquêtes officinales régulières (1992, 1997 et 2002) ont été menées auprès de réseaux de pharmaciens et les données concernant le Néocodion® ont été extraites du programme OPPIDUM (Observation des Produits Psychotropes Illicites ou Détournés de leur Utilisation Médicamenteuse). Les résultats obtenus montrent une diminution de la consommation du Néocodion®. Il représentait 8 % des produits consommés par les sujets interrogés en 1992 contre 0,4 % en 2002. Parallèlement, le nombre de demandes par pharmacie et par semaine diminue nettement : 9,9 en 1992 contre 2,1 en 2002. Le profil des consommateurs et les modalités de consommation de ce produit ont également changé. En 10 ans, l'âge moyen est passé de 30,4 ans à 33,7 ans et une amélioration des conditions socio-économiques des usagers a été constatée. L'usage du Néocodion® s'inscrit maintenant dans un cadre de polyconsommation (64,5 % en 1992 contre 86,2 % en 2002) dans un but de recherche de sensations plutôt que de substitution. Malgré la diminution de la consommation du Néocodion®, les modifications de l'usage de ce produit justifient le maintien de sa surveillance.

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Dim 29 Mar 2015 - 19:34

Le Néocodion® ou " une substitution sauvage"

par Jimmy Kempfer

Qui n'a pas remarqué ces boîtes vertes qui jonchent parfois les trottoirs des pharmacies de garde le week-end ? Le Néocodion®, destiné à l'origine à calmer la toux, a toujours représenté une soupape de sécurité et un dépannage d'urgence pour les usagers d'héroïne du fait de la présence de codéine, alcaloïde de l'opium.

Une bonne part des utilisateurs de Néocodion® sont des consommateurs d'opiacés de longue date, souvent insérés socialement, qui gèrent leur dépendance avec ce produit.
Consommant, par exemple, de l'héroïne une ou deux fois par semaine, ils prennent entre 20 et 40 comprimés par jour le reste du temps. Pas mal " d'anciens ", ne prennent de l'héroïne que très rarement, mais ont besoin, depuis de longues années, de leurs " Néo " quotidien, le plus souvent autour de 6-8 comprimés par jour. Certains, consommant de l'héroïne pendant des périodes plus importantes, l'utilisent pour décrocher lorsqu'ils décident de faire un break avec la drogue.
Pour d'autres, il permet de supporter un peu le manque pendant quelques heures en attendant de trouver de l'héroïne. En effet, le Néocodion® prodigue un léger mieux, un peu de détente et une atténuation des principaux symptômes de manque d'héroïne. Il a permis également à de nombreuses personnes de sortir de l'héroïne, du moins par périodes.

D'un pis-aller et de ses effets secondaires

A ceux qui s'en servent pour décrocher, il permet d'être dans un état quasi-normal au bout de quatre à six jours. Ils peuvent alors baisser lentement le dosage.
Quand l'état de manque est déjà avancé, le fait de se forcer à avaler ces comprimés par dizaines provoque souvent une aversion qui impose un gros effort pour ne pas vomir. Ensuite, l'utilisateur doit attendre la montée - environ une vingtaine de minutes - avec une sensation de chaleur et d'excitation, plus prononcée qu'avec les autres codéinés, sans doute due à la formule camphrée. Puis, arrive le " soulagement " attendu malgré son cortège d'effets désagréables - démangeaisons, état nauséeux, ballonnements, flatulences et constipation - plus ou moins importants suivant les quantités ingérées.
Certains, très dépendants (1), peuvent ainsi consommer jusqu'à six, huit boîtes par jour en cas de privation. Ceux qui témoignent d'un telle consommation décrivent le haut-le-c ur en avalant les comprimés et déclarent éprouver à l'odeur une irrépressible envie de vomir. Car les petites pilules bleues ont une odeur, qu'eux seuls percevront : l'odeur du manque, le goût des relents de bile d'une substitution sauvage du temps des années de galère.
Note : Le principal ingrédient du Néocodion® est le camphosulfonate de codéine. On retrouve également du sulfogaïacol et de l'extrait mou de grindélia dont il serait intéressant de connaître les effets à long terme sur l'organisme en grandes quantités.

La réalité sur le terrain

Pour ne pas se faire les complices objectifs du détournement du Néocodion®, les autorités sanitaires ont réduit les comprimés de 24 à 20 par boîte et limité la délivrance (sans ordonnance) à une boîte par personne. Certains provinciaux sont maintenant obligés de faire régulièrement des centaines de kilomètres chaque semaine pour s'approvisionner .


Source : http://www.pistes.fr/swaps/2_27.htm

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Dim 26 Avr 2015 - 9:01



Morphine est une nouvelle de Boulgakov parue en 1927 qui raconte l'addiction d'un jeune médecin à la morphine...

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Dim 26 Avr 2015 - 9:25

Journal d’un morphinomane
De Marx à la Belle époque
Points de fuite pour une fin de siècle
La morphinomanie
“23 avril. – Pas trop bien depuis quelques jours et pas content de moi à cause de cette fâcheuse morphine dont je ne puis me défaire tout en m’en dégoûtant de plus en plus. C’est vraiment étrange ! Ma guérison me semble possible et cependant je ne parviens même pas à diminuer. Je remarque depuis longtemps que ce qui règle inconsciemment ma dose de poison, c’est juste ce qu’il en faut pour me tenir dans l’état de moindre énergie compatible avec mon travail forcé ; c’est-à-dire que je m’empoisonne chaque jour autant, oui, autant qu’il le faut pour ne garder que juste la force indispensable à ma besogne journalière.”
Ce document rédigé par un médecin français installé en Cochinchine fut d’abord publié en 1896 dans les Archives d'anthropologie criminelle, de médecine légale et de psychologie normale et pathologique. Il débute le 2 octobre 1880 par ces lignes : “Je m’habitue vraiment à cette morphine et n’ai pour elle que des actions de grâce”, pour s’achever le 22 mars 1894, à la veille de la mort de son auteur : “Mieux. Crachats gris, purulents, avec quelque teinte rouillée, encore gêne respiratoire. J’ai pu sortir cependant par un beau temps printanier qui depuis plusieurs jours fait ma tentation." Entre ces deux dates la description minutieuse et glaçante de la dépendance à la morphine et des vaines tentatives pour y échapper.
Édition établie par Philippe Artières.




Editions Allia

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  Doctor Sex le Dim 26 Avr 2015 - 21:09


graphomanie, érotisme obsessionnel et morphinomanie sont les principales préoccupations de ce journal de Géza Csáth (1887-1919) traduit du hongrois.

Dépendances Traduit du hongrois par Thierry Loisel, L'Arbre vengeur 268 pages, 15 e
avatar
Doctor Sex

Messages : 462
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 39
Localisation : Vallée de Gouédic

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Mar 28 Avr 2015 - 21:33

Le morphinomane a un bonheur dont personne ne peut le priver : la capacité de mener sa vie dans une solitude totale.
Mikhaïl Boulgakov

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Sam 15 Aoû 2015 - 20:08

En 1909 l'opium commence a faire des ravages parmi la communauté des militaires, fonctionnaires et colons rentrant d'Indochine...
http://jclandry.free.fr/bouilleries/bouilleries.htm

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opium

Message  neo-codion le Sam 15 Aoû 2015 - 20:11

Et les missionnaires (religieux). Ce texte a été trouvé sur le site des Missions étrangères (religieux partis évangéliser les peuples d'Asie)
http://archives.mepasie.org/annales-des-missions-etrangeres/causerie-sur-lopium-1

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum