La non-dualité

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 12:55

Bonjour,

Je crée un topic ici, si vous voulez répondre, car débattre n'est pas l'objet du fil "pensées du jour", je crois.

Concernant ma citation : "en réalité, il ne s'est jamais rien passé",

Aldous, vous écrivez :

"Je ne suis vraiment pas d'accord avec ce genre d'assertion exotique et nihiliste. Cette fleur devant moi peut bien se faner et mourir, il n'en est pas moins vrai qu'il sera éternellement vrai qu'elle a existé. Doutez-vous que vous existez?"


==> Non, un instant, vous n'avez pas bien compris le sens de cette citation.  Very Happy  C'est une vision spirituelle, poétique et transcendante, pas une spéculation mentale et matérielle.
Cette citation n'est pas du tout faite pour porter à être "vraiment d'accord ou pas", ni pour faire démarrer un intellectualisme décadent et matérialiste à l'endroit de la spiritualité, qui est par définition, transcendante, et devant être vécue dans le silence intérieure et non dans le tapage du mental. Sinon, si on force en voulant intellectualiser et limiter un fait transcendant et illimité, on tombe dans l'absurde et on développe par incompréhension un scepticisme athée aberrant (comme le fait Michel Onfray). Voyez, avec le mental, on dit que la citation est nihiliste, alors que c'est exactement l'inverse, elle est une célébration magistrale de la vie, alors que croire en la seule séparation des choses et des êtres, c'est croire en du vent, du passager, en ce qui disparait à l'instant suivant, ce qui se rapproche donc bien plus du nihilisme. Ainsi, la fleur aura existé éternellement de par son essence transcendante et primordiale, de par la Vie, et non de par une tige et une odeur, vite disparues dans le néant. (donc, si on  ne croit qu'en la tige et l'odeur, au lieu de l'essence, on tombe dans le furtif, et par suite, on tend vers le nihilisme. C'est le matérialisme qui est nihiliste et non pas la spiritualité !).

Quand on dit "qu'en réalité, il ne s'est jamais rien passé", on ne dit pas que la substance des choses est illusoire, pas du tout. On dit au contraire que la Vie, et son Essence, sont tellement belles et primordiales, que si on en est vraiment conscient, toutes les limitations et toutes les séparations sont alors perçues comme des illusions, tout ne faisant qu'un, dans l'Amour transcendant. Si on aime vraiment sa femme, on saura où elle est et si elle va bien, mais si on n'aime que son corps physique, on ne verra et ne saura rien du tout, et on ne comprendra pas de quoi on parle quand il est dit que "tout est 1".
Car c'est ce que veut dire la citation. S'il ne s'est jamais rien passé, ça ne veut pas dire qu'il n'y a rien, ça veut dire au contraire que tout baigne tellement dans une Conscience d'amour unitaire et sublime, sans temps et sans espace, que tout est immobile et uni dans l'Absolu. ça veut dire que je suis vous et vous êtes moi, et qu'il s'agit d'effectuer une démarche spirituelle pour prendre conscience de cela, par l'Eveil.

Comme je réponds à tout, par respect de mon interlocuteur, je voulais préciser aussi que cette citation, bien qu'Hindouiste, n'est pas exotique du tout, mais universelle, et aussi occidentale :
Platon, Plotin, Héraclite, Anaximandre, Aristote, etc, en tant que vrais philosophes à l'origine de notre civilisation, parlent en permanence de l'unité primordiale du monde et de la vie, du "tout est 1", et des illusions que notre mental limité croit percevoir. Platon parle du "noûs", etc.
Et Héraclite en sort même la sublime phrase :
"Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares."
Sublime, non ?  Laughing  (c'est autre chose que nos pseudo "philosophes" matérialistes contemporains, complètement dans le mur... Rolling Eyes ).

Et Jésus le dit aussi, magnifiquement, entre autres dans sa formule à un disciple qui voulait aller à un enterrement :
"laisse les morts enterrer les morts, et suis-moi."

Ce qui veut bien dire aussi que quand on n'est pas éveillé, qu'on n'a aucune conscience de l'Essence de la vie, de son Unité grandiose, immobile, omniprésente, omnisciente et omnipotente, en fait, on est alors inconscient, tributaire des changements matériels, et donc mort, et nihiliste.

Ce qui est véritablement exotique pour nous, c'est donc le matérialisme athée bâti uniquement de concert par la société libérale moderne et le communisme pour pousser les gens aveuglément aux désirs et à la consommation, aux instincts, sans aucune connaissance de Soi ni de la Vie, ce qui détruit le monde. Et c'est précisément contre cela que se sont élevés, à l'origine, les hippies... (même si certains ont dévié et n'ont pas compris, ni perçu, qu'il s'agissait d'une inspiration supérieure, tuant ainsi le mouvement. C'est habituel, le "1" fait des cadeaux, et l'homme gâche.... c'est l'Histoire du monde..).

Bonne journée.


Dernière édition par Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 13:08, édité 1 fois
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 13:05

Greenman a écrit:Bonjour,

Je crée un topic ici, si vous voulez répondre, car débattre n'est pas l'objet du fil "pensées du jour", je crois.

Concernant ma citation : "en réalité, il ne s'est jamais rien passé",

Aldous, vous écrivez :

"Je ne suis vraiment pas d'accord avec ce genre d'assertion exotique et nihiliste. Cette fleur devant moi peut bien se faner et mourir, il n'en est pas moins vrai qu'il sera éternellement vrai qu'elle a existé. Doutez-vous que vous existez?"


==> Non, un instant, vous n'avez pas bien compris le sens de cette citation.  Very Happy  C'est une vision spirituelle, poétique et transcendante, pas une spéculation mentale et matérielle.
Si ce n'est pas une spéculation mentale pourquoi employez-vous des mots qui reflètent une pensée (spéculation donc)?

Greenman a écrit:
Cette citation n'est pas du tout faite pour porter à être "vraiment d'accord ou pas", ni pour faire démarrer un intellectualisme décadent et matérialiste à l'endroit de la spiritualité, qui est par définition, transcendante, et devant être vécue dans le silence intérieure et non dans le tapage du mental.:
Si vous voulez vivre votre spiritualité dans le silence intérieur pourquoi employez-vous des mots et des phrases qui sont l'apanage même du mental??

Greenman a écrit:Quand on dit "qu'en réalité, il ne s'est jamais rien passé", on ne dit pas que la substance des choses est illusoire, pas du tout. On dit au contraire que la Vie, et son Essence, sont tellement belles et primordiales, que si on en est vraiment conscient, toutes les limitations et toutes les séparations sont alors perçues comme des illusions, tout ne faisant qu'un, dans l'Amour transcendant. Si on aime vraiment sa femme, on saura où elle est et si elle va bien, mais si on n'aime que son corps physique, on ne verra et ne saura rien du tout, et on ne comprendra pas de quoi on parle quand il est dit que "tout est 1".
Car c'est ce que veut dire la citation. S'il ne s'est jamais rien passé, ça ne veut pas dire qu'il n'y a rien, ça veut dire au contraire que tout baigne tellement dans une Conscience d'amour unitaire et sublime, sans temps et sans espace, que tout est immobile et uni dans l'Absolu. ça veut dire que je suis vous et vous êtes moi, et qu'il s'agit d'effectuer une démarche spirituelle pour prendre conscience de cela, par l'Eveil.
Moi quand je lis "en réalité, il ne s'est jamais rien passé", je comprends qu'en réalité il ne s'est rien passé (ce que je conteste) et votre argumentation n'est que de la spéculation mentale que je partage pas (je pourrai développer pourquoi mais vous allez dire que j'intellectualise. Ce que vous faites précisément ici...).
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 13:20

Lisez donc attentivement, et lentement, au lieu de répondre à l'instinct, et en vitesse, sans avoir rien compris ce qu'on vous écrit...

Ma Anandamayi n'a pas écrit cette phrase avec la tête, mais de par son Eveil spirituel.

Pour ma part, je ne suis pas éveillé, mais, à mon minuscule niveau, j'ai pu constater par d'humbles expériences spirituelles, que tout ça est exact. (comme bien d'autres personnes).

Et il est possible d'en dire quelques mots, la preuve, mon post ci-dessus, et toutes les citations données. Mais il n'empêche que cela ne se base pas que sur un raisonnement intellectuel, le mental n'étant là que pour la mise en forme des mots, pour relater un vécu par ailleurs.

Alors que le matérialiste athée, lui, ne se base QUE sur l'intellect, en ne se basant donc sur aucune expérience concrète, aucune vision, aucun état de conscience transcendant, donc il parle dans le vide. Pour lui, la forme est le tout, et il n'a pas de fond.
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 13:23

Greenman a écrit:Lisez donc attentivement, et lentement, au lieu de répondre à l'instinct, et en vitesse, sans avoir compris ce qu'on vous écrit...
J'ai lu attentivement. Je suis assez rompu avec ce genre de nihilisme pour répondre ce que vous croyez en vitesse mais qui en réalité est une réflexion murement advenue depuis longtemps de par ma pratique spirituelle et philosophique.

Greenman a écrit:Comme je réponds à tout, par respect de mon interlocuteur, je voulais préciser aussi que cette citation, bien qu'Hindouiste, n'est pas exotique du tout, mais universelle, et aussi occidentale :
Platon, Plotin, Héraclite, Anaximandre, Aristote, etc, en tant que vrais philosophes à l'origine de notre civilisation, parlent en permanence de l'unité primordiale du monde et de la vie, du "tout est 1", et des illusions que notre mental limité croit percevoir. Platon parle du "noûs", etc.
Et Héraclite en sort même la sublime phrase :
"Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares."
Sublime, non ?  Laughing  (c'est autre chose que nos pseudo "philosophes" matérialistes contemporains, complètement dans le mur... Rolling Eyes ).
:
Platon, Plotin, Héraclite, Anaximandre, Aristote, etc n'ont jamais dit qu'en réalité  rien ne s'était passé...

Greenman a écrit:
Et Jésus le dit aussi, magnifiquement, entre autres dans sa formule à un disciple qui voulait aller à un enterrement :
"laisse les morts enterrer les morts, et suis-moi.":
Cela ne veut absolument pas dire que ces morts n'ont pas été vivants un jour et qu'il ne serait rien passé à leur sujet...

Greenman a écrit: ça veut dire que je suis vous et vous êtes moi
Je regrette je ne partage pas cela. Pour moi au contraire nous sommes tous uniques!


Dernière édition par Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 13:46, édité 2 fois
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Durga le Jeu 12 Mar 2015 - 13:25

Pour ma part, je n'y ai rien vu d'autre que de la poésie...
avatar
Durga
Admin

Messages : 2537
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 13:55

Aldous écrit :

"Si ce n'est pas une spéculation mentale pourquoi employez-vous des mots qui reflètent une pensée (spéculation donc)?"

==> la citation de Ma Anandamayi n'est pas une spéculation, et vous dites une aberration philosophique, car une pensée n'est pas obligatoirement une spéculation, mais peut être une constatation objective.
Ce sont les matérialistes qui spéculent, sans jamais vivre les choses de l'intérieur. S'ils se basaient sur un vécu intérieur, leurs mots ne seraient pas spéculations, mais réalité.
La pensée, isolée, c'est du vent, mais une pensée basée sur un vécu n'est pas du vent mais un vécu, un réel.


Vous écrivez :

"Si vous voulez vivre votre spiritualité dans le silence intérieur pourquoi employez-vous des mots et des phrases qui sont l'apanage même du mental??"

==> Totalement absurde, libre à vous d'être un extrémiste.
Je n'ai pas dit, et personne dans ces citations n'a dit, qu'il ne fallait pas faire usage de la raison et des mots. (puisqu'on en a employé ! donc, c'est bien vous qui projetez encore votre incompréhension).
Il est juste dit que pour avoir accès à la réalité des choses, le raisonnement intellectuel ne suffit pas du tout, il faut d'abord le silence, car on doit se baser sur un état de conscience transcendant et effectif, et après, on peut utiliser les mots et les pensées à bon escient, en se basant sur du vécu, et non sur juste des spéculations mentales. Ce sont alors des mots qui témoignent d'un réel, et non des spéculations, comme en écrivent sans cesse les matérialistes.


Vous écrivez :

"Moi quand je lis "en réalité, il ne s'est jamais rien passé", je comprends qu'en réalité il ne s'est rien passé (ce que je conteste) et votre argumentation n'est que de la spéculation mentale que je partage pas (je pourrai développer pourquoi mais vous allez dire que j'intellectualise. Ce que vous faites précisément ici...)."

==> Donc, vous ne comprenez pas, c'est bien ce que je disais, et vous contestez dans le vide, puisque vous n'avez pas saisi le sens des mots employés, du fait que vous ne lisez pas attentivement autrui. Votre esprit conditionné et pris au piège du matérialisme moderne, ne peut même pas imaginer qu'on puisse parler à un autre niveau que le niveau matériel.
Au niveau matériel, vous avez raison, MAIS, au niveau transcendant, vous avez tort. Et comme l'essence de la Vie est éternelle et se situe au-delà des événements matériels et temporels, une vue matérialiste est donc relative et inférieure, c'est logique, tandis que la vue spirituelle est absolue et transcendante.
Il n'y a aucune spéculation là dedans, c'est du vécu et du réel, transcriptible par des mots et pensées.
Et vous ne développez pas car vous serez totalement incapable de vous mettre dans une position autre que matérialiste.

Vive la pensée, mais la pensée réelle, basée sur du réel, et non sur du vide !

On peut dire "je t'aime" à une femme, et ce peut être, soit une vérité effective, soit un bobard.

Donc, la pensée n'est pas en cause, elle est neutre, ce qui est en cause c'est le comportement matérialiste d'utiliser la pensée de façon abusive, en ne se basant sur rien de réel.
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 14:06

Greenman a écrit:Aldous écrit :

"Si ce n'est pas une spéculation mentale pourquoi employez-vous des mots qui reflètent une pensée (spéculation donc)?"

==> la citation de Ma Anandamayi n'est pas une spéculation, et vous dites une aberration philosophique, car une pensée n'est pas obligatoirement une spéculation, mais peut être une constatation objective.
Un pensée est objective si elle est partagée par tous. Celle de Ma Anandamayi du moins à travers cette citation est loin de faire l'unanimité.
Greenman a écrit:Ce sont les matérialistes qui spéculent, sans jamais vivre les choses de l'intérieur. S'ils se basaient sur un vécu intérieur, leurs mots ne seraient pas spéculations, mais réalité.
La pensée, isolée, c'est du vent, mais une pensée basée sur un vécu n'est pas du vent mais un vécu, un réel.
Vous faites exactement comme eux vous spéculez à partir de votre vécu et de vos expériences (auxquels nuls n'échappent fussent les matérialistes).

Greenman a écrit:Vous écrivez :

"Si vous voulez vivre votre spiritualité dans le silence intérieur pourquoi employez-vous des mots et des phrases qui sont l'apanage même du mental??"

==> Totalement absurde, libre à vous d'être un extrémiste.
Je n'ai pas dit, et personne dans ces citations n'a dit, qu'il ne fallait pas faire usage de la raison et des mots. (puisqu'on en a employé ! donc, c'est bien vous qui projetez encore votre incompréhension).
l.
Si, vous l'avez dit:
C'est une vision spirituelle, poétique et transcendante, pas une spéculation mentale... Cette citation n'est pas du tout faite pour porter à être "vraiment d'accord ou pas", ni pour faire démarrer un intellectualisme

Greenman a écrit:Vous écrivez :

"Moi quand je lis "en réalité, il ne s'est jamais rien passé", je comprends qu'en réalité il ne s'est rien passé (ce que je conteste) et votre argumentation n'est que de la spéculation mentale que je partage pas (je pourrai développer pourquoi mais vous allez dire que j'intellectualise. Ce que vous faites précisément ici...)."

==> Donc, vous ne comprenez pas, c'est bien ce que je disais, et vous contestez dans le vide, puisque vous n'avez pas saisi le sens des mots employés, du fait que vous ne lisez pas attentivement autrui. Votre esprit conditionné et pris au piège du matérialisme moderne, ne peut même pas imaginer qu'on puisse parler à un autre niveau que le niveau matériel.
Au niveau matériel, vous avez raison, MAIS, au niveau transcendant, vous avez tort..
Pour moi, même au niveau transcendant comme vous dites on ne peut dire qu'il ne s'est rien passé... Si transcendance (absolu) il y a, tout ce qu'il y a ici bas y est contenu ou en émane aussi ce qu'il s'y passe ne lui est étranger.
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 15:01

Aldous écrit :

"J'ai lu attentivement. Je suis assez rompu avec ce genre de nihilisme pour répondre ce que vous croyez en vitesse mais qui en réalité est une réflexion murement advenue depuis longtemps de par ma pratique spirituelle et philosophique."

==> A quoi êtes-vous rompu alors que vous n'avez rien compris de mon 1er post ? Rien ! car c'est vous qui êtes nihiliste en ne vous basant que sur des faits matériels. Et j'ai déjà expliqué pourquoi, je ne vais pas répéter.
Quant à parler de pratique spirituelle, et refouler la phrase de Ma Anandamayi, pour moi, il y a une contradiction totale.

Aldous écrit :

"Platon, Plotin, Héraclite, Anaximandre, Aristote, etc n'ont jamais dit qu'en réalité  rien ne s'était passé..."

==> Je vous ai expliqué ça dans le 1er post Rolling Eyes , et avec un minimum de pensée et de logique mathématique, on trouve la réponse tout seul, car quand on dit que "tout est 1", comme l'ont fait ces philosophes, cela implique une immobilité fondamentale puisque rien n'est séparé de rien, c'est philosophique et logique, et donc, on tire de cette immobilité, qu'à ce niveau fondamental de vie où tout est 1, les fluctuations de temps et d'espace ne reflètent donc pas la réalité ultime des choses, et par conséquent, de ce point de vue transcendantal, cela revient à dire qu'il ne s'est rien passé.
Pour le coup, ce sont des maths, et de la poésie, et de la réalité, tout ce qu'on veut....

Vous dites :

"Cela ne veut absolument pas dire que ces morts n'ont pas été vivants un jour et qu'il ne serait rien passé à leur sujet..."

==> Là encore, vous avez bâclé votre lecture, sans bien comprendre, car Jésus dit bien : "laisse les morts enterrer les morts, et suis-moi", ce qui veut bien dire qu'il considère que les gens "vivants" qui vont aux obsèques sont eux aussi des morts, exactement comme les cadavres qu'on enterre.
Pourquoi les vivants sont ils déjà des morts ? parce qu'ils ne sont évidemment pas éveillés à la réalité ultime et Divine, que tout est 1.
C'est pourquoi Jésus dit que tous ceux qui vont à l'enterrement sont des morts aussi.

Et vous débarquez en me disant que "les morts des cercueils étaient des vivants auparavant, avec des actes réels, etc" ! Evidemment, mais Jésus dit bien que, cadavre ou pas cadavre, mort ou en vie, ce sont tous des morts, car ils ne sont pas conscient de leur identité réelle, n'étant pas uni en Dieu. Donc, si Jésus considère que les "vivants" sont des morts, cela veut bien dire qu'il considère aussi que les actes de ces "vivants" sont morts aussi, donc non existants.

Utilisons un peu notre logique, puisque nous prétendons aimer le mental.
Je l'aime beaucoup aussi, sauf que je ne dis pas que le mental est tout, car je ne suis pas menteur, comme les pseudo philosophes matérialistes modernes. Il y a le mental, oui, c'est très bien, et il y a aussi autre chose que le mental, qui est essentiel.

Vous écrivez :

"Pour moi au contraire nous sommes tous uniques!"

==> au niveau matériel, je suis entièrement d'accord, évidemment, mais à un niveau transcendant, c'est l'inverse qui est vrai. Et la mort montre elle-même ce que ces illusions valent.
La matérialisme philosophique moderne refoule complètement la mort, pourtant la prise en compte de cette dernière remet les pendules à l'heure :
derrière la mort de toutes les individualités humaines, animales, végétales, minérales, la vie reste et continue. C'est dans ce substrat de Vie que tout est 1, invariablement, éternellement, et sans changement.
Et c'est la Vie, et non du nihilisme....
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  mimi pinçon le Jeu 12 Mar 2015 - 15:04



Question : Combien de « non-duels » faut-il pour changer une ampoule ?

Réponse : Deux.

Un pour ne pas changer l’ampoule (le changement n'existe pas)

et un autre pour ni changer ni ne pas changer l’ampoule.

***
Very Happy
avatar
mimi pinçon

Messages : 985
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 15:07

Greenman,
Vous avez ma réponse à tout ce que vous avez écrit dans ceci:
Aldous a écrit:Pour moi, même au niveau transcendant comme vous dites on ne peut dire qu'il ne s'est rien passé... Si transcendance (absolu) il y a, tout ce qu'il y a ici bas y est contenu ou en émane aussi ce qu'il s'y passe ne lui est étranger.
Donc pour moi ce que dit Ma Anandamayi dans sa citation est faux même si ça vous déplait... Cool

Greenman a écrit:Vous écrivez :
"Pour moi au contraire nous sommes tous uniques!"

==> au niveau matériel, je suis entièrement d'accord, évidemment, mais à un niveau transcendant, c'est l'inverse qui est vrai. ...
Même au niveau transcendant (absolu) nous sommes différents puisque nous le sommes déjà différents dès maintenant.
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 15:35

Aldous écrit :

"Un pensée est objective si elle est partagée par tous. Celle de Ma Anandamayi du moins à travers cette citation est loin de faire l'unanimité."

==> c'est faux, une pensée est totalement objective si elle est basée sur du réel, sur une Conscience transcendante, spirituellement parlant. (et ça n'a jamais été tous, tout le monde n'a pas l'état de conscience du Christ, par exemple, donc compter sur l'unanimité est illusoire).
L'humanité est pleine de pensées "partagées par tous" et qui sont des stupidités et des mensonges énormes, l'unanimité ne fait pas du tout une vérité.

Quant à la pensée énoncée, elle est aussi celle des philosophes grecs cités, de presque tous les mystiques de toutes traditions (taoisme, christianisme, bouddhisme, zen, soufisme, etc etc), bref, il n'y a que les matérialistes qui ne comprennent pas, pour résumer.


Vous écrivez :

"Vous faites exactement comme eux vous spéculez à partir de votre vécu et de vos expériences (auxquels nuls n'échappent fussent les matérialistes)."

==> je ne spécule pas (3ème édition..), un vécu transcendant, même humble et petit, n'est pas relatif, mais vous allez refouler ça, donc passons...


Vous écrivez :

"Si, vous l'avez dit:
C'est une vision spirituelle, poétique et transcendante, pas une spéculation mentale... Cette citation n'est pas du tout faite pour porter à être "vraiment d'accord ou pas", ni pour faire démarrer un intellectualisme"


==> non, pas du tout, ça ne voulait pas dire que la pensée ne sert jamais à rien, preuve que vous projetez sur moi ce que vous croyez avoir compris...
Je ne retire rien de ce que vous me citez là, une vision spirituelle est objective, donc ce n'est pas une spéculation, ainsi la base de la citation n'est pas intellectuelle, mais ça ne veut pas dire qu'il ne faut jamais utiliser la pensée, ça voulait juste dire : ne nous basons pas du tout sur la pensée, mais sur le vécu, et ensuite, on peut utiliser la pensée, et les mots, évidemment.
C'est élémentaire, en spiritualité. (pas en science, bien sûr).


Vous dites :

"Pour moi, même au niveau transcendant comme vous dites on ne peut dire qu'il ne s'est rien passé... Si transcendance (absolu) il y a, tout ce qu'il y a ici bas y est contenu ou en émane aussi ce qu'il s'y passe ne lui est étranger."

==> "si transcendance absolu il y a"... et après, vous dites être "rompu aux pratiques spirituelles"... ?!

personne n'a dit que quoi que ce soit était étranger à quoi que ce soit, puisque tout est 1. Tout existe, oui, je suis d'accord avec vous, c'est seulement d'un point de vue primordial et transcendant que tout est 1 et qu'il ne se passe rien.

Vous dites :

"Donc pour moi ce que dit Ma Anandamayi dans sa citation est faux même si ça vous déplait..."

==> mais vous n'avez pas expliqué votre position, contrairement à moi qui ai pris soin de répondre 1 par 1 à vos objections, c'est tout ce que je dis.
Ce n'est pas une question de me déplaire, c'est juste une question de dire que je crois que vous n'avez pas bien compris la citation de Ma Anandamayi, ni celle d'Héraclite, ni celle de Jésus.
Mais après tout, chacun son interprétation, je ne fais que discuter et répondre à des objections qu'on me fait...
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 17:03

Greenman a écrit:Aldous écrit :

"Un pensée est objective si elle est partagée par tous. Celle de Ma Anandamayi du moins à travers cette citation est loin de faire l'unanimité."

==> c'est faux, une pensée est totalement objective si elle est basée sur du réel, sur une Conscience transcendante, spirituellement parlant.
Personne n'est d'accord sur ce qu'est une conscience transcendante, donc une pensée basée sur une conscience trancendante n'est pas objective. Elle est subjective à ce que chacun (sujet) se fait de l'idée de cette conscience trancendante.
Greenman a écrit:(et ça n'a jamais été tous, tout le monde n'a pas l'état de conscience du Christ, par exemple, donc compter sur l'unanimité est illusoire).
L'humanité est pleine de pensées "partagées par tous" et qui sont des stupidités et des mensonges énormes, l'unanimité ne fait pas du tout une vérité..
Si si une pensée objective c'est bien une pensée partagée par tous, c'est-à-dire  qui n'est plus émise par une subjectivité en opposition à d'autres subjectivités. Exemple: tout le monde pense que nous sommes mortels, "nous sommes mortels" est donc une pensée objective (partagée par tous).
Greenman a écrit:(Quant à la pensée énoncée, elle est aussi celle des philosophes grecs cités, de presque tous les mystiques de toutes traditions (taoisme, christianisme, bouddhisme, zen, soufisme, etc etc), bref, il n'y a que les matérialistes qui ne comprennent pas, pour résumer...
Non, je vous l'ai dit: aucun philosophes grecs n'ai dit qu'"en réalité rien ne s'est jamais passé". Le Un dont vous parlez ne signifie pas que dans ce "Un" rien ne se passe.
Greenman a écrit:Vous écrivez :
"Vous faites exactement comme eux vous spéculez à partir de votre vécu et de vos expériences (auxquels nuls n'échappent fussent les matérialistes)."

==> je ne spécule pas (3ème édition..), un vécu transcendant, même humble et petit, n'est pas relatif, mais vous allez refouler ça, donc passons......
Votre vécu transcendant n'est qu'une expérience subjective, c'est vous qui la faite cette expérience, ce vécu. Et à partir de cela vous extrapoler ou spéculer un point de vue comme "rien se c'est jamais passé" , ou d'autres le font pour vous et vous y adhérez mais cela n'a rien d'objectif. Si une spiritualité était objective tout le monde adhèrerait à cette spiritualité.
Greenman a écrit:Vous écrivez :
"Si, vous l'avez dit:
C'est une vision spirituelle, poétique et transcendante, pas une spéculation mentale... Cette citation n'est pas du tout faite pour porter à être "vraiment d'accord ou pas", ni pour faire démarrer un intellectualisme"


==> non, pas du tout, ça ne voulait pas dire que la pensée ne sert jamais à rien, preuve que vous projetez sur moi ce que vous croyez avoir compris... ...
Pour moi vous avez voulu couper court à tout débat, et vous êtes le premier à vous jeter à corps perdue dedans...
Greenman a écrit:Vous dites :

"Pour moi, même au niveau transcendant comme vous dites on ne peut dire qu'il ne s'est rien passé... Si transcendance (absolu) il y a, tout ce qu'il y a ici bas y est contenu ou en émane aussi ce qu'il s'y passe ne lui est étranger."

==> "si transcendance absolu il y a"... et après, vous dites être "rompu aux pratiques spirituelles"... ?!...
Ben oui, je ne vois pas où est le problème...
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 17:41

Vous écrivez :

"Personne n'est d'accord sur ce qu'est une conscience transcendante, donc une pensée basée sur une conscience trancendante n'est pas objective. Elle est subjective à ce que chacun (sujet) se fait de l'idée de cette conscience transcendante."

==> Les matérialistes ne sont pas d'accord avec les spiritualistes sur ce qu'est une Conscience transcendante, nuance. Et ceci, car ces matérialistes ne font aucun travail sur eux, par paresse et bassesse, donc ne font l'expérience de rien, et ne parlent, comme on dit en Inde, "qu'avec la bouche et la langue qui remue de bas en haut et haut en bas", et je rajouterais avec des pensées inventées et sorties de nulle part, sans aucune base réelle et vécue.  Laughing
Mais pour les spiritualistes, tout cela est clair, et ce qui est transcendant est objectif par définition.
Les subjectivités sont l'apanage des matérialistes.

Vous écrivez :

"Si si une pensée objective c'est bien une pensée partagée par tous, c'est-à-dire  qui n'est plus émise par une subjectivité en opposition à d'autres subjectivités. Exemple: tout le monde pense que nous sommes mortels, "nous sommes mortels" est donc une pensée objective (partagée par tous)."

==> non, non, une pensée objective n'est pas du tout une pensée partagée par tous, vous n'avez encore pas compris ce que je vous ai dit, car montrez moi une pensée partagée par tout le monde ? Un non-dualiste, entre autres, reniera ce que vous dites, et même l'existence d'un verre d'eau, donc tout le monde ne sera pas d'accord.
On s'en fiche par conséquent de combien de personnes opposent une pensée à combien de personnes, ce qui compte, c'est : sur quoi se base t on pour émettre une idée ? Sur de la spéculation intellectuelle matérialiste, ou sur une Conscience transcendante et spirituelle objective ?
Le problème est qualitatif et non quantitatif : 1 million de menteurs ne font pas une vérité. (et si des pseudo philosophes modernes ont dit le contraire, c'est du délire, Kant, Heidegger, Nietzsche, Schopenhauer, etc, ont tous fortement soutenu la pensée antisémite ou nazie, la haine, qu'ils aillent apprendre l'humanité élémentaire, et le coeur, après on verra si on les admet à l'école de la Sagesse, comme débutants.  Laughing ).
Tout le monde ne pense pas que nous sommes mortels, c'est totalement faux, moi-même, je suis médium (là, vous êtes vraiment mal tombé !  Laughing ), donc, on ne meurt pas pour moi, on quitte le corps physique, nuance. Et un Eveillé vous dira que même le phénomène de quitter le corps est totalement illusoire, en réalité, personne n'est né, et personne n'est mort, puisque tout est 1.
Donc, "nous sommes mortels" n'est pas du tout une pensée partagée par tous, donc une objectivité basée sur le nombre de personnes est une aberration qui ne veut strictement rien dire. CQFD.


Vous écrivez :

"Non, je vous l'ai dit: aucun philosophes grecs n'ai dit qu'"en réalité rien ne s'est jamais passé". Le Un dont vous parlez ne signifie pas que dans ce "Un" rien ne se passe."

==> oui, je vous l'ai dit et démontré, ci-dessus, ça veut dire ça par implication mathématique, et je n'ai rien inventé, le terme d'immobilité est dans les textes philosophiques spirituels (je parle des vrais philosophes, hein..., on parle sérieusement  Laughing ), c'est à dire que quand on dit que "tout est 1", cela implique mathématiquement une immobilité de ce 1. (le mot "immobile" n'est pas de moi).
Alors, ce 1 n'implique pas du vide, bien sûr, il implique la Vie. Mais les mouvements à l'intérieur sont des illusions passagères, le temps et l'espace n'existent pas.

Si vous vous asseyez en méditation, vous verrez un jour défiler tout ce qui va vous arriver, par exemple, dans la journée, avec tous les détails précis, et sans équivoque possible.
Et ce ne sera pas une "voyance sur le futur", futur et passé étant illusoires, ce sera une vision partielle du 1, où temps et espace sont unis à l'intérieur du 1.
Ce sera une vue verticale, d'élévation de Conscience, et non une vue horizontale (passé-présent-futur).

Vous écrivez :

"Votre vécu transcendant n'est qu'une expérience subjective, c'est vous qui la faite cette expérience, ce vécu. Et à partir de cela vous extrapoler ou spéculer un point de vue comme "rien se c'est jamais passé" , ou d'autres le font pour vous et vous y adhérez mais cela n'a rien d'objectif. Si une spiritualité était objective tout le monde adhèrerait à cette spiritualité."

==> non, le subjectif appartient au monde matériel, et non à la Conscience transcendante, et le "je" qui fait l'expérience n'est pas l'ego de surface, et il n'y a aucune extrapolation, seulement un témoignage. J'ai le mien, et je reconnais celui de Ma Anandamayi comme exact car il va dans la même direction, et infiniment plus loin, c'est objectif, et tous les Eveillés adhèrent à ce que disent Jésus, Ma Anandamay, Bouddha, etc.

Les gens qui ne sont pas d'accord sont ceux ne faisant l'expérience de rien, et qui parlent uniquement par croyance et spéculation, comme le font les matérialistes.

Vous dites :

"Pour moi vous avez voulu couper court à tout débat, et vous êtes le premier à vous jeter à corps perdue dedans..."

==> Il faut rigoler, là ? Very Happy vous êtes gonflé, et vous mentez, par impuissance probablement, car je suis le seul ici à avoir argumenter point par point, j'ai répondu à toutes vos incompréhensions, pendant que vous ne faites qu'émettre les conditionnements matraqués par la société matérialiste.
Et si je me suis jeté à corps perdu dans le débat, que j'ai créé ce fil, ça veut bien dire que je débats, oui, et que c'est vous qui ne comprenez pas ce que vous lisez, vous projetez sans cesse ce que vous croyez avoir compris.

Quand on est soit disant "rompu aux pratiques spirituelles", on sait au moins qu'il y a transcendance, par le vécu, voilà le problème. Rolling Eyes
S'il n'y a pas ce vécu, on n'est pas "rompu" du tout.







Dernière édition par Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 17:58, édité 1 fois
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 17:50

Greenman a écrit:Vous écrivez :

"Personne n'est d'accord sur ce qu'est une conscience transcendante, donc une pensée basée sur une conscience trancendante n'est pas objective. Elle est subjective à ce que chacun (sujet) se fait de l'idée de cette conscience transcendante."

==> Les matérialistes ne sont pas d'accord avec les spiritualistes sur ce qu'est une Conscience transcendante, nuance. Et ceci, car ces matérialistes ne font aucun travail sur eux, par paresse et bassesse, donc ne font l'expérience de rien, et ne parlent, comme on dit en Inde, "qu'avec la bouche et la langue qui remue de bas en haut et haut en bas", et je rajouterais avec des pensées inventées et sorties de nulle part, sans aucune base réelle et vécue.  Laughing
Mais pour les spiritualistes, tout cela est clair, et ce qui est transcendant est objectif par définition.
Les subjectivités sont l'apanage des matérialistes.
Non les spiritualistes  (ceux qui ont une spiritualité) ne sont pas d'accord sur ce que vous appelez conscience transcendante, sinon tous ceux qui ont une spiritualité auraient là même. Or ce n'est pas le cas. Donc pas d'objectivité sur cette citation de Ma Ananda. La subjectivité n'est pas l'apanage des matérialistes.
Greenman a écrit:"Si si une pensée objective c'est bien une pensée partagée par tous, c'est-à-dire  qui n'est plus émise par une subjectivité en opposition à d'autres subjectivités. Exemple: tout le monde pense que nous sommes mortels, "nous sommes mortels" est donc une pensée objective (partagée par tous)."

==> non, non, une pensée objective n'est pas du tout une pensée partagée par tous, vous n'avez encore pas compris ce que je vous ai dit, car montrez moi une pensée partagée par tout le monde ?
Je vous en ai montré une: "tout le monde est mortel".
Greenman a écrit:Vous écrivez :

"Non, je vous l'ai dit: aucun philosophes grecs n'ai dit qu'"en réalité rien ne s'est jamais passé". Le Un dont vous parlez ne signifie pas que dans ce "Un" rien ne se passe."

==> oui, je vous l'ai dit et démontré, ci-dessus, ça veut dire ça par implication mathématique, et je n'ai rien inventé, le terme d'immobilité est dans les textes philosophiques spirituels (je parle des vrais philosophes, hein..., on parle sérieusement Laughing ), c'est à dire que quand on dit que "tout est 1", cela implique mathématiquement une immobilité de ce 1. (le mot "immobile" n'est pas de moi).
Alors, ce 1 n'implique pas du vide, bien sûr, il implique la Vie. Mais les mouvements à l'intérieur sont des illusions passagères, le temps et l'espace n'existent pas.
Si il y a des mouvements à l'intérieurs c'est que vous ne pouvez pas dire qu'ils n'ont pas existé ou que rien ne c'est passé.
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 18:09

Vous écrivez :

"Non les spiritualistes  (ceux qui ont une spiritualité) ne sont pas d'accord sur ce que vous appelez conscience transcendante, sinon tous ceux qui ont une spiritualité auraient là même. Or ce n'est pas le cas. Donc pas d'objectivité sur cette citation de Ma Ananda. La subjectivité n'est pas l'apanage des matérialistes."

==> si si, les éveillés sont parfaitement d'accord sur leur état suprême, ils le disent eux-mêmes, donc vous ne les écoutez pas, ne les lisez pas, et répétez vos préjugés absurdes appris chez papa-maman-à-l'école-à-la-télé-avec-les-copains, encore et toujours. Les Eveillés ne font que donner des chemins très différents les uns des autres, car nous n'avons pas tous le même besoin, c'est tout.
Mais concernant le but, ils disent la même chose, et Platon aussi, et Plotin aussi, etc, et la science quantique aussi, qui dit que les séparations entre une table et un homme sont illusoires, et qu'il s'agit, dans l'infiniment petit, d'une énergie où les frontières n'existent pas !


Vous écrivez :

"Je vous en ai montré une: "tout le monde est mortel"."

==> non, vous ne savez pas lire, ce n'est pas un bon exemple.
Je me re-cite, donc, post ci-dessus :

Tout le monde ne pense pas que nous sommes mortels, c'est totalement faux, moi-même, je suis médium (là, vous êtes vraiment mal tombé !), donc, on ne meurt pas pour moi, on quitte le corps physique, nuance. Et un Eveillé vous dira que même le phénomène de quitter le corps est totalement illusoire, en réalité, personne n'est né, et personne n'est mort, puisque tout est 1.
Donc, "nous sommes mortels" n'est pas du tout une pensée partagée par tous, donc une objectivité basée sur le nombre de personnes est une aberration totale qui ne veut strictement rien dire. CQFD.
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 18:13

Greenman a écrit:Vous écrivez :

"Non les spiritualistes  (ceux qui ont une spiritualité) ne sont pas d'accord sur ce que vous appelez conscience transcendante, sinon tous ceux qui ont une spiritualité auraient là même. Or ce n'est pas le cas. Donc pas d'objectivité sur cette citation de Ma Ananda. La subjectivité n'est pas l'apanage des matérialistes."

==> si si, les éveillés sont parfaitement d'accord sur leur état suprême, ils le disent eux-mêmes, donc vous ne les écoutez pas, ne les lisez pas, et répétez vos préjugés absurdes appris chez papa-maman-à-l'école-à-la-télé-avec-les-copains, encore et toujours. Les Eveillés ne font que donner des chemins très différents les uns des autres, car nous n'avons pas tous le même besoin, c'est tout.
Mais concernant le but, ils disent la même chose, et Platon aussi, et Plotin aussi, etc, et la science quantique aussi, qui dit que les séparations entre une table et un homme sont illusoires, et qu'il s'agit, dans l'infiniment petit, d'une énergie où les frontières n'existent pas !
Non les éveillés ne sont pas d'accord sur le but, le salut des monothéismes n'est pas le salut de l'hindouisme ou des bouddhistes ou des philosophies telles ou telles...
Il y a une séparation de taille entre une table et un homme c'est que l'homme vit, pense et agit, la table non!
Greenman a écrit:Vous écrivez :

"Non, je vous l'ai dit: aucun philosophes grecs n'ai dit qu'"en réalité rien ne s'est jamais passé". Le Un dont vous parlez ne signifie pas que dans ce "Un" rien ne se passe."

==> oui, je vous l'ai dit et démontré, ci-dessus, ça veut dire ça par implication mathématique, et je n'ai rien inventé, le terme d'immobilité est dans les textes philosophiques spirituels (je parle des vrais philosophes, hein..., on parle sérieusement  Laughing ), c'est à dire que quand on dit que "tout est 1", cela implique mathématiquement une immobilité de ce 1. (le mot "immobile" n'est pas de moi).
Alors, ce 1 n'implique pas du vide, bien sûr, il implique la Vie. Mais les mouvements à l'intérieur sont des illusions passagères, le temps et l'espace n'existent pas.
Si il y a des mouvements à l'intérieur c'est que vous ne pouvez pas dire qu'ils n'ont pas existé ou que "en réalité, il ne s'est jamais rien passé".
Dire qu'en réalité, il ne s'est jamais rien passé, c'est dire qu'il ne se passe rien actuellement, c'est un nihilisme dangereux et objectivement faux puisque tout le monde voit bien qu'il se passe quelque chose (et c'est de notre responsabilité de ce que nous faisons de ce quelque chose qui se passe) .
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 18:45

Vous écrivez :

"Non les éveillés ne sont pas d'accord sur le but, le salut des monothéismes n'est pas le salut de l'hindouisme ou des bouddhistes ou des philosophies telles ou telles..."

==> Si, si, voyagez en extrême orient, comme je l'ai fait moi même pendant 20 ans, et vous verrez que les Maitres Taoistes disent la même chose sur le but que les Eveillés Tibétains, que les Maitres Zen, que ceux du T'chan, et que les Yogis hindous, que les maitres Soufis, etc. Seuls les chemins d'ascèse différent, à cause de nous, et non à cause d'eux.
La Vacuité, le Nirvana, Mukti, la Libération, le Dao, la Résurrection, etc, représentent la même chose.

Une chose importante à préciser : avec les religions où il y a une hiérarchie ecclésiastique, comme dans le Christianisme, il y a des différences sur le but, à cause des mauvaises interprétations de cette hiérarchie non éveillée, et non à cause de Jésus ! Jésus, présent lui même, ne serait pas en opposition avec Bouddha, par exemple.
Maintenant, ce que disent les hommes non éveillés, peu importe, il est évident que ça va différer, mais ce sont leurs erreurs personnelles qui sont en cause, et non des différences effectives sur le But.

Vous écrivez :

"Si il y a des mouvements à l'intérieur c'est que vous ne pouvez pas dire qu'ils n'ont pas existé ou que "en réalité, il ne s'est jamais rien passé"."

==> Pas au niveau ultime. au niveau où tout est 1, il ne peut y avoir par définition aucun mouvement réel, c'est pour ça qu'on ne peut pas dire à ce niveau là qu'il y a eu mouvement ou qu'il s'est passé quelque chose, vu que "tout est 1" implique une immobilité, puisque tout est uni et fusionnel, dans l'Amour ultime.
Dès que l'état de conscience descend et se relativise, il y a des mouvements, et notre vie qui bouge effectivement dans tous les sens, je suis d'accord.

Ce que j'essaie de dire, c'est que nos points de vue ne sont pas opposés, ils se complètent et font référence à des états de conscience différents.
Par contre, les opposer radicalement ne me parait pas correct, c'est pour ça que j'argumente.
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 18:50

Greenman a écrit:Vous écrivez :

"Non les éveillés ne sont pas d'accord sur le but, le salut des monothéismes n'est pas le salut de l'hindouisme ou des bouddhistes ou des philosophies telles ou telles..."

==> Si, si, voyagez en extrême orient, comme je l'ai fait moi même pendant 20 ans, et vous verrez que les Maitres Taoistes disent la même chose sur le but que les Eveillés Tibétains, que les Maitres Zen, que ceux du T'chan, et que les Yogis hindous, que les maitres Soufis, etc. Seuls les chemins d'ascèse différent, à cause de nous, et non à cause d'eux.
La Vacuité, le Nirvana, Mukti, la Libération, le Dao, la Résurrection, etc, représentent la même chose.
Pour ne prendre que ces deux là: le nirvana c'est la fin des renaissances, comment voulez-vous que ce soit semblable à la résuurection qui est une renaissance...
Ou ces deux là: Mukti c'est l'absortion dans le tout comment voulez-vous que ce soit comparable à la résurection qui est une communion avec Dieu et les autres...
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 18:52

En fait, ça veut dire que la Citation de Ma Anandamayi fait référence à l'état ultime de la Conscience, où tout est 1 dans l'Amour parfait.

Mais ça ne s'oppose pas aux vues dualistes où les choses bougent, ça se complète, c'est tout...
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 19:01

Greenman a écrit:En fait, ça veut dire que la Citation de Ma Anandamayi fait référence à l'état ultime de la Conscience, où tout est 1 dans l'Amour parfait.
Je vous l'ai dit l'absolu ne peut exclure ce qu'il s'est passé (l'absolu c'est tout, y compris ce qui s'est passé , ce qui se passe et se passera), c'est pour cela que je considère faux ce que dit Ma Anandamayi
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 19:11

Vous dites :

"Pour ne prendre que ces deux là: le nirvana c'est la fin des renaissances, comment voulez-vous que ce soit semblable à la résuurection qui est une renaissance...
Ou ces deux là: Mukti c'est l'absortion dans le tout comment voulez-vous que ce soit comparable à la résurection qui est une communion avec Dieu et les autres..."


==> le Nirvana n'est pas la fin des renaissances. La fin des renaissances n'est qu'une des conséquences de l'atteinte du Nirvana, mais on pourrait en citer d'autres : fin de la souffrance, compassion et amour total, clairvoyance totale, etc.
Le Nirvana, c'est juste l'Eveil final, l'atteinte de la Vacuité transcendante, où tout baigne dans un amour indifférencié. (l'amour est défini comme l'énergie vitale elle même). Cet Eveil à atteindre est lui même une Renaissance, mais d'un ordre supérieur, pas une renaissance physique.

La Résurrection, c'est aussi une renaissance à notre véritable soi, pleinement épanoui, dans l'amour total, c'est la même chose, à mon avis.
Dans la Bible, il est écrit : les hommes seront avec tous les animaux, mais personne ne mangera personne, tous seront unis dans l'amour le plus parfait, tout renaitra, tout sera vrai et dans la vérité, etc etc"

Multi, c'est la libération aussi, et l'atteinte de l'Eveil, le Tout, c'est Dieu, les maires hindous le disent tous, il n'y a pas de différence avec le Nirvana bouddhiste, ni avec la Résurrection, selon moi, et selon des Maitres qui m'ont enseigné et m'ont dit : "voyons, comment pouvez vous imaginer des Eveils différents ? Tous les Eveillés vivent la même chose au final, sinon, en cas de différence, cela voudrait dire que tout cela est relatif, et donc faux quelque part !"

Je ne m'oppose pas du tout à ce qu'il y ait des mouvements, Aldous, que ce soit bien clair, je suis incarné moi aussi, si je m'y opposais je serais complètement schizo Laughing , et les Maitres ne s'y opposent pas non plus, ni Ma Anandamayi non plus.
Elle a dit cette phrase juste pour élargir notre horizon, pour nous montrer qu'il y avait un sens global, et une suite à tout, une cohérence, mais ça ne s'oppose pas à notre vécu quotidien où il y a mouvements, ça le complète, c'est tout.

Si j'ai donné une impression différente, de vouloir opposer des états de conscience différents, alors j'ai commis une erreur, c'est possible, sur 2 pages..... mais je ne vois pas où j'aurais fait cette erreur ?! scratch
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 19:17

Greenman a écrit:Vous dites :

"Pour ne prendre que ces deux là: le nirvana c'est la fin des renaissances, comment voulez-vous que ce soit semblable à la résuurection qui est une renaissance...
Ou ces deux là: Mukti c'est l'absortion dans le tout comment voulez-vous que ce soit comparable à la résurection qui est une communion avec Dieu et les autres..."


==> le Nirvana n'est pas la fin des renaissances. La fin des renaissances n'est qu'une des conséquences de l'atteinte du Nirvana, :
Si atteindre le nirvana implique la fin des renaissances c'est que le nirvana est la fin des renaissances. C'est la définition sans contexte du nirvana, extinction, fin des renaissances. Personne ne renait plus. Les occidentaux adorent les renaissances mais s'empressent bien de mettre de côté que le but c'est la fin de celles-ci...

La résurection est une communion avec Dieu et tous les saints, ce n'est en rien une absortion dans un grand Tout.


Dernière édition par Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 19:22, édité 1 fois
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 19:21

Vous dites :

"Je vous l'ai dit l'absolu ne peut exclure ce qu'il s'est passé (l'absolu c'est tout, y compris ce qui s'est passé , ce qui se passe et se passera), c'est pour cela que je considère faux ce que dit Ma Anandamayi."

==> Je suis bien d'accord, sauf avec le mot "faux", car, à mon avis, il faut être capable de dire aussi l'inverse : "par ailleurs, à un autre niveau, on n'a plus conscience d'aucun mouvement, étant uni à tout, et immobile. Et dans cet état, il ne se passe rien."

De sorte que, ayant atteint une complétude, on soit réduit au silence, car tout est alors vrai. Smile
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Aldous le Jeu 12 Mar 2015 - 19:26

Greenman a écrit:Vous dites :

"Je vous l'ai dit l'absolu ne peut exclure ce qu'il s'est passé (l'absolu c'est tout, y compris ce qui s'est passé , ce qui se passe et se passera), c'est pour cela que je considère faux ce que dit Ma Anandamayi."

==> Je suis bien d'accord, sauf avec le mot "faux", car, à mon avis, il faut être capable de dire aussi l'inverse : "par ailleurs, à un autre niveau, on n'a plus conscience d'aucun mouvement, étant uni à tout, et immobile. Et dans cet état, il ne se passe rien."

De sorte que, ayant atteint une complétude, on soit réduit au silence, car tout est alors vrai. Smile
Vous pouvez toujours dire que à un autre niveau, on n'a plus conscience d'aucun mouvement, étant uni à tout, et immobile. Et dans cet état, il ne se passe rien. Dans l'absolu il se sera toujours passé quelque chose... Dans l'absolu il est éternellement vrai que cette fleur a existé, est passé...
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La non-dualité

Message  Greenman le Jeu 12 Mar 2015 - 19:28

"Si atteindre le nirvana implique la fin des renaissances c'est que le nirvana est la fin des renaissances. C'est la définition sans contexte du nirvana, extinction, fin des renaissances. Personne ne renait plus. Les occidentaux adorent les renaissances mais s'empressent bien de mettre de côté que le but c'est la fin de celles-ci."

==> oui, mais c'est juste un problème de mot. La Renaissance absolue à l'Eveil n'a rien à voir avec les renaissances physiques, les réincarnations et le Samsara. Ce n'est pas la même renaissance. Il y a des écrits là dessus, ça ne vient pas de moi.
alors, oui, la fin des renaissances relatives fait partie du but, mais ça ne suffit pas à définir le but, qui est bien plus large...
avatar
Greenman

Messages : 69
Date d'inscription : 09/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum