Un beatnik prix Nobel de littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  Aldous le Ven 14 Oct 2016 - 12:25

Tout arrive à point pour qui sait attendre chers vieux frères et sœurs,

Il faut du temps pour devenir nobel, le vent souffle sa réponse quand il veut...  

http://culturebox.francetvinfo.fr/livres/romans/enorme-surprise-bob-dylan-est-le-prix-nobel-de-litterature-2016-247305



Dernière édition par Aldous le Sam 15 Oct 2016 - 14:42, édité 1 fois
avatar
Aldous

Messages : 288
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  Durga le Sam 15 Oct 2016 - 6:49

Oui, quelle nouvelle !! Certes réjouissante. Mais je crains que cela arrive trop tard...  Dylan serait devenu inaudible dans notre monde, parmi les plus jeunes. Et la poésie aussi.
avatar
Durga
Admin

Messages : 2613
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  rainbowgeek le Sam 15 Oct 2016 - 11:09

Par rapport à cette chanson, c'est la version française de Richard Antony que j'avais aimé (au moins, je comprenais les paroles).

Mais voici sur le même musique un autre texte en français bien moins connu :
http://chansonbech.tuxfamily.org/pourquoi.htm
avatar
rainbowgeek

Messages : 736
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 58
Localisation : Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

Voir le profil de l'utilisateur http://bech.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vieux hippies

Message  mimi pinçon le Sam 15 Oct 2016 - 14:14

Sur son compte Twitter, le romancier écossais Irvin Welsh, auteur de Trainspotting, estime que le prix attribué à Dylan, 75 ans, est le choix de «vieux hippies baragouinant aux prostates rances».
avatar
mimi pinçon

Messages : 1030
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  hipnik le Sam 15 Oct 2016 - 17:18

Je vois Dylan dans une plus grande proximité avec les beatniks qu'avec les hippies ! D'abord, l'époque de ses débuts correspond à l'explosion du mouvement de la Beat Generation et sa poésie chantée rappelle la poésie déclamée, slamée des poètes beats.

Voici une autre version française de Blowin' In The Wind, celle d'Hugues Aufray :



https://m.youtube.com/watch?v=M8H7Cp31JgE
avatar
hipnik

Messages : 1395
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  hipnik le Sam 15 Oct 2016 - 17:22

Et celle bilingue de Graham Allright :



https://m.youtube.com/watch?v=aqOgFUGLZQ0
avatar
hipnik

Messages : 1395
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  Aldous le Sam 15 Oct 2016 - 18:07

Tant qu'à faire continuons la série



Graham Allwright bons souvenirs avec Sacrée bouteille   drunken
avatar
Aldous

Messages : 288
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  Ria_Bartok le Dim 16 Oct 2016 - 10:31

Pour nous, quand nous avions vingt ans, la vraie version était celle de Richard Anthony. J'ai été même déçue quand j'ai entendu pour la première fois l'original par Dylan...
Mais heureuse de ce Nobel.


https://m.youtube.com/watch?v=USsKcr3kZbQ
avatar
Ria_Bartok

Messages : 270
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Chaumont (Haute-Marne)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  rainbowgeek le Dim 16 Oct 2016 - 23:25

Ma préférence va aussi à la version mélodieuse de Richard Antony (la première que j'ai connue) plutôt qu'à celle d'Hugues Aufray pour la version française.

Pour la version dans le langue d'origine, je préfère la voix mélodieuse (de nouveau) de Joan Baez. L'accent de Dylan, le fait qu'il articule mal gâche la chanson. Toutefois, j'ai trouvé un meilleur enregistrement que celui proposé par Aldous pour Dylan :



Cette fois-ci lui aussi prend une voix mélodieuse (et plus intelligible), mais il mange quand même certains mots.

En français, la version de Graeme Allright avec des variantes de paroles est intéressantes, mais soit c'est de l'impro et il arrive à s'en sortir, soit le texte était préparé avant, mais dans ce cas le chant est trop saccadé et hésitant.
avatar
rainbowgeek

Messages : 736
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 58
Localisation : Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

Voir le profil de l'utilisateur http://bech.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  Durga le Lun 17 Oct 2016 - 6:19

Moi aussi, j'ai connu la version de Richard Anthony avant l'original de Dylan et elle fut pour moi la version de référence. La voix de Richard Anthony est particulièrement mélodieuse (sirupeuse disaient certains!)
avatar
Durga
Admin

Messages : 2613
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  mimi pinçon le Lun 17 Oct 2016 - 12:05

ça me fait quand même bizarre de le voir ainsi nobelisé, panthéonisé. Comme je trouve toujours bizarre de voir qu'on a donné à des écoles publiques le nom de Georges Brassens !
avatar
mimi pinçon

Messages : 1030
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  rainbowgeek le Lun 17 Oct 2016 - 23:27

Pourquoi (par rapport à Brassens) ?
avatar
rainbowgeek

Messages : 736
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 58
Localisation : Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

Voir le profil de l'utilisateur http://bech.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  hipnik le Mar 18 Oct 2016 - 9:19

Avec sa façon particulière de "chanter" de sa voix éraillée, en tous cas à ses débuts, Dylan s'inscrit dans la filiation de Woodie Guthrie mais aussi de la poésie  déclamative des beatniks qui, eux, étaient cependant  musicalement plus proches du jazz be-bop que du folk !
A ce titre, je trouve que la version de Richard Anthony, par ailleurs certainement sans démérite, est cependant une "trahison" à l'esprit de Dylan.
avatar
hipnik

Messages : 1395
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  mimi pinçon le Mar 18 Oct 2016 - 15:49

rainbowgeek a écrit:Pourquoi (par rapport à Brassens) ?

Ben, je ne crois pas que Brassens, anarchiste, humble et modeste (ce n'était pas Jacques Brel !) aurait aimé être ainsi panthéonisé, institutionnalisé, édulcoré, récupéré par le système !
avatar
mimi pinçon

Messages : 1030
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beatnik prix Nobel de littérature

Message  hipnik le Mar 18 Oct 2016 - 20:28

Certes, mais cela n'a pas vraiment grand chose à voir : il y a bien des collèges qui portent le nom de François Rabelais ou Paul Verlaine, et pour ce dernier, il a écrit des poèmes à ne pas mettre entre toutes les mains !
avatar
hipnik

Messages : 1395
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum