Histoire du mouvement hippie

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  hipnik le Dim 22 Fév 2015 - 22:08

avatar
hipnik

Messages : 1459
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  hippium le Lun 23 Fév 2015 - 14:45

La meilleure année pour être un hippie a été 1965, mais à cette époque il n’y avait pas grand chose à écrire sur le sujet parce que peu de choses se passait en public et la plupart de ce qui se passait en privé était illégal. La vraie année du hippie a été 1966, malgré l’absence de publicité, qui en 1967 a donné lieu à une avalanche nationale dans Look, Life, Time, Newsweek, the Atlantic(1), the New York Times, the Saturday Evening Post, et même dans Aspen Illustrated News, qui a réalisé un numéro spécial en août 1967 et une vente record en ne gardant que 6 exemplaires invendus sur un tirage de 3 500. Mais 1967 n’était pas vraiment une bonne année pour être un hippie. C’était une bonne année pour les commerçants et les exhibitionnistes qui s’auto-proclamaient hippies et accordaient des interviews pittoresques pour le plus grand bénéfice des médias, mais les hippies sérieux, qui n’avaient rien à vendre, pensaient qu’ils n’avaient rien à gagner et beaucoup à perdre en devenant des personnages publics. Beaucoup d’entre eux étaient harcelés et arrêtés sans aucune autre raison que l’amalgame soudainement réalisé avec un soi-disant culte pour le sexe et les drogues. La publicité faite autour du phénomène, qui ressemblait dans un premier temps à une plaisanterie, se transforma en grondements menaçants. Ainsi, beaucoup de gens que l’on pourrait qualifier de hippies originels de 1965 avait disparu du paysage au moment où les hippies devinrent une lubie nationale en 1967.

Dix ans auparavant, la Beat Generation avait emprunté le même chemin déroutant. De 1955 à 1959 environ, il y eut des milliers de jeunes gens engagés dans une sous culture bohème florissante qui n’ était plus qu’un lointain écho lorsque les médias s’en saisirent en 1960. Jack Kerouac fut l’écrivain de la Beat Generation de la même façon que Ernest Hemingway fut celui de la Génération Perdue (2) , et le classique beat On the Road de Kerouac fut publié en 1957. Au moment où Kerouac commença à apparaître dans des émissions de télévision pour expliquer la "portée" de son livre, les personnages sur lesquels il était fondé flottaient déjà dans les limbes, attendant leur réincarnation comme hippies quelques années plus tard. (L’exemple le plus parfait en est Neal Cassidy [Cassady], qui servit de modèle pour Dean Moriarity dans On the Road et aussi pour McMurphy dans One Flew Over the Cuckoo's Nest de Ken Kesey ) La publicité suit la réalité mais seulement dans la mesure où un nouveau type de réalité, créé par la publicité, commence à émerger. Ainsi, le hippie en 1967 se trouvait dans la position étrange d’être le héros d’une anti-culture héros en même temps qu’il devenait un produit commercial à la mode. Sa bannière d’aliénation apparut planté dans du sable mouvant. La société même dont il essayait de s’évader commençait à l’idéaliser. Il était célèbre, de façon floue, n’étant pas encore vraiment une infamie mais encore ambivalent, pittoresque et vaguement dérangeant..

Hunter S. Thompson
Suite sur http://www.freakencesixties.yi.org/textes%20et%20doc/leshippies.html

hippium

Messages : 1674
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  Dr_Natural le Dim 5 Avr 2015 - 20:01

avatar
Dr_Natural

Messages : 1693
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Jacques Rousseau et les hippies

Message  Durga le Mer 6 Avr 2016 - 6:22

  Le mouvement hippie n’a guère été pris en considération. À la fin des années soixante, quand il voit le jour, l’opinion publique lui est généralement défavorable et ne voit, les médias aidant, que les aspects les plus spectaculaires : les hippies ne sont qu’une bande de jeunes naïfs, refusant le travail, se droguant et vivant une sexualité débridée. L’image qu’on en a ensuite, et jusqu’à aujourd’hui, n’est guère plus nuancée, même si elle est moins réprobatrice : le hippy n’effraie plus et il est pratiquement devenu un déguisement de carnaval ou un thème pour vendre vêtements et autres colifichets. Il peut même détenir une dose de nostalgie quand on parle de la libération sexuelle des sixties avec laquelle on l’identifie, selon la formule : c’était le bon temps. Peu de personnes se rappellent les mots d’Herbert Marcuse :

« Il me semble que le mouvement hippie, comme tout mouvement anti-conformiste de gauche, est divisé. Il y a deux tendances. Pour une grande part, il s’agit de mascarade et clownerie, et par conséquent c’est un mouvement totalement inapte, bien que très charmant et sympathique. Mais ce n’est pas toute l’histoire. Il y a chez les hippies et notamment dans certaines branches des hippies comme les Diggers ou les Provos, un élément politique inhérent – et peut-être plus aux États-Unis qu’en Europe. C’est l’apparition de nouveaux besoins instinctifs et de nouvelles valeurs. Il existe une nouvelle sensibilité contre l’efficiente et maladive sagesse. Il existe un refus de jouer selon les règles d’un jeu rigide, un jeu dont tout le monde sait qu’il est rigide depuis le début, et une révolte contre la propreté convulsive de la moralité puritaine et de l’agression engendrée par cette morale puritaine comme nous le voyons aujourd’hui au Vietnam, entre autres. Au moins, cette part des hippies, pour laquelle les révolutions sexuelles, morales et politiques sont unies, est vraiment une forme de vie non agressive : une manifestation d’une agressive non-agressivité qui parvient, au moins potentiellement, à une démonstration de valeurs qualitativement différentes, à une transvaluation des valeurs »



La suite sur :  http://rousseaustudies.free.fr/articlerousseauhippies.html  [/i]
avatar
Durga
Admin

Messages : 2718
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  hipnik le Sam 9 Avr 2016 - 11:31

L'article sur Jean-Jacques Rousseau et les hippies est très intéressant dans son intégralité Je suis assez d'accord avec son analyse sur l'extrême diversité du mouvement hippie, parfois avec des courants opposés voire contradictoires, bien loin de l'image un peu globalisante forcément réductrice ("peace and love") qu'on peut en avoir aujourd'hui.
Ce que je retiens de l'expérience des années hippies, c'est justement l'exploration dans les expériences les plus diverses et la remise en question permanente de l'autorité et des conventions.
avatar
hipnik

Messages : 1459
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  neo-codion le Mar 8 Aoû 2017 - 21:04

A l'occasion du cinquantenaire du Summer Of Love, France Culture diffuse, dans le cadre des séries musicales de l'été, cinq épisodes de Hippie Hippie Shake, avec toutes les musiques de l'époque.


Hippie Hippie Shake (1/5)
San Francisco : 1967, l’été de l’amour


C'était il y a tout juste 50 ans : en 1967, plus de 100 000 personnes se retrouvaient à San Francisco pour célébrer le Summer of love.

Cet événement informel placé sous le signe de la paix, de l'amour et du LSD devait signer le triomphe de l'utopie hippie contre les valeurs bourgeoises et conservatrices de l'Occident. Leur chant de ralliement, la ballade de Scott McKenzie : "Si vous venez à San Francisco, n'oubliez pas de mettre des fleurs dans vos cheveux". Mais dans les rues de Haight-Ashbury, l'expérience tourne au vinaigre et le 6 octobre, la poignée de chevelus toujours sur place enterre symboliquement le mouvement.

Liste des musiques

Johnny Hallyday - San Francisco
The Mama’s et The Papa’s - California Dreamin’
Grateful Dead - Morning Dew
The Charlatans - We’re not on the Same Trip
Big Brother ; The Holding Company - Coo Coo Feat. Janis Joplin
Quicksilver Messenger Service - Dino’s Song
Jefferson Airplane - She Has Funny Cars
Timothy Leary - Turn on, Turn in, Drop out
The Doors - End of the Night
The Electric Flag - Another Country
The Seeds - Pushin’ too Hard
The Animals - San Franciscan Nights
The Byrds - Wasn’t Born to Follow


https://www.franceculture.fr/emissions/les-series-musicales-dete/hippie-hippie-shake-15-san-francisco-1967-lete-de-lamour




_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1811
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  neo-codion le Mar 8 Aoû 2017 - 21:11

Les réalisateurs de l'émission ont trouvé le chaînon manquant entre les beatniks de la côte est (NYC) et les hippies de San Francisco, il s'agit des Freaks de Los Angeles


Hippie Hippie Shake (2/5) : Born to be Wild : des hipsters aux hippies, les racines du flower power

Les hippies sont les descendants des hipsters, ces dandys jazz des ghettos noirs apparus dans l'entre-deux-guerres. Ils seront ensuite copiés par quelques petits blancs rebelles.

Parmi eux, les affiliés de la beat generation – Kerouac, Ginsberg ou Cassidy – qui, dans les fifties, inquiètent les bonnes gens avec leurs mœurs et leurs textes canailles. Relocalisés de New York à la baie de San Francisco, on les affuble du surnom de beatniks. Avec leurs penchants pour les philosophies orientales, les expériences et le voyage, ce sont les parents spirituels des hippies, les petits hips.

Liste des musiques

Steppenwolf - Born to be Wild
Charlie Parker - Now’s the Time
Cab Calloway - Jumpin Jive
Elvis Presley - Hound Dog
Bob McFadden et Dor - The Beat Generation
Lionel Hampton - Hey Ba Ba Re Bop
Jack Kerouac Feat. Al Cohn et Zoot Sims - The Last Hotel / Some Of The Dharma
Michel Sardou - Les Beatniks
The Byrds - Eight Miles High
Bob Dylan - The Times they are a Changin’
Captain Beefheart - Zig Zag Wanderer
The Warlocks - Can’t Come Down
The Mothers of Invention - Hungry Freaks, Daddy
Orkustra - Hungarian Stomp
Jacques Dutronc - Hippie Hippie Hurrah

https://www.franceculture.fr/emissions/les-series-musicales-dete/hippie-hippie-shake-25-born-be-wild-des-hipsters-aux-hippies-les

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1811
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  neo-codion le Mar 8 Aoû 2017 - 21:14

3e épisode :


Hippie Hippie Shake (3/5)
Street Fighting Man : contre-culture, rock et révolution
09.08.2017
PODCAST EXPORTER
Apparus en Californie au mitan des sixties, les hippies s'inscrivent dans le mouvement contre-culturel qui se répand depuis quelque temps aux quatre coins des États-Unis.

« Manifestation du Pentagone » contre la guerre au Vietnam, Washington le 21 octobre 1967
« Manifestation du Pentagone » contre la guerre au Vietnam, Washington le 21 octobre 1967• Crédits : Wikimedia Commons
À leurs côtés, il y a les intellectuels de la Nouvelle gauche, les pacifistes anti-Vietnam, les militants afro-américains pour les Droits civiques. Avec leur hédonisme (prétendument apolitique), les hippies font tomber bien des tabous judéo-chrétiens et popularisent l'écologie. L'année 1968 marque l'apogée contestataire des bouillonnantes années 60, avec des révoltes qui explosent à Tokyo, Paris, Rome, Chicago.

Liste des musiques

The Doors - Break on Through (To the Other Side)
Eddie Cochrane - Summertime Blues
Amiri Baraka - It’s Nation Time
Joan Baez - We Shall Overcome (Live)
Bob Dylan - Subterranean Homesick Blues
Claude Channes - Mao Mao
Country Joe et The Fish - I Feel Like I’m Fixin to die Rag (Live at Woodstock)
Gary Byrd - Are you Really Ready for Black Power ?
Mother Earth - Revolution
NATO - L’amour interdit par la loi
Canned Heat - Going up the Country
The Rolling Stones - Street Fighting Man
The Jimi Hendrix Experience - If 6 was 9
Santana - Soul Sacrifice (Live at Woodstock)


https://www.franceculture.fr/emissions/les-series-musicales-dete/hippie-hippie-shake-35-street-fighting-man-contre-culture-rock

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1811
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  neo-codion le Mar 8 Aoû 2017 - 21:21

Épisode 4 :

Hippie Hippie Shake (4/5)
The Trip : la drogue, la route, la spiritualité.

Ce trip, c'est à la fois partir sur la route, s'ouvrir aux spiritualités non-occidentales, et bien sûr, tester les nouveaux psychotropes pour repousser les portes de la perceptions. Le LSD sert de détonateur à la révolution psychédélique, qui, étymologiquement, consiste à révéler l'âme.

Liste des musiques

Kim Fowley - The Trip
France Gall - Teenie Weenie Boppie
5 Gentlemen - LSD 25 ou Les métamorphoses de Margaret Steinway
The Doors - Not to Touch the Earth
Kaleidoscope - Keep Your Mind Open
The Moody Blues - Legend of a Mind
Jefferson Airplane - White Rabbit
Richard de Bordeaux & Daniel Beretta - La Drogue
Donovan - Three King Fishers
Roger Bunn - Road to the Sun
Traffic - Hole in my Shoe
The Orient Express - Train to Bombay
Claude Fonfrède - En écoutant Ravi Shankar
The Rolling Stones - Sister Morphine


https://www.franceculture.fr/emissions/les-series-musicales-dete/hippie-hippie-shake-45-trip-la-drogue-la-route-la-spiritualite

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1811
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  neo-codion le Mar 8 Aoû 2017 - 21:25

5ème épisode :

Hippie Hippie Shake (5/5)
Des hippies aux hipsters, les fruits du flower power

La descente fut délicate pour les hippies : avec la crise, leur réenchantement se mue en désillusion. Ce n'est plus peace and love, c'est no future.

Pourtant, l'utopie hippie trouve une descendance au milieu des années 80 avec le New age et les premières free party techno au moment même où d'anciens enfants fleurs connectent le monde depuis la Silicon Valley. Ces hippies devenus yuppies font la synthèse entre contre-culture et libéralisme et donnent naissance à la nouvelle économie, incarnée aujourd'hui par Uber, Paypal ou Apple. Aujourd'hui, les hippies ont des petits enfants bourgeois avant d'être bohèmes, les hipsters.

Liste des musiques

The Doors - The End
The Beatles - Helter Skelter
Pink Floyd - Matilda Mother
Googoosh - Talagh
Lou Reed - Perfect Day
The Deadbeats - Kill The Hippies
Maurice - This is Acid
Adonis - No Way Back
Isolée - Beau Mot Plage
Pierre Henry et Michel Colombier - Teen Tonic
Kraftwerk - Computer World
The Rolling Stones - She’s a Rainbow
Devendra Banhart - I Feel Just Like a Child
Action Bronson - Easy Rider


https://www.franceculture.fr/emissions/les-series-musicales-dete/hippie-hippie-shake-55-des-hippies-aux-hipsters-les-fruits-du


_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1811
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  Durga le Mer 9 Aoû 2017 - 7:09

Remarquables émissions...
avatar
Durga
Admin

Messages : 2718
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  hipnik le Jeu 10 Aoû 2017 - 15:11

Ces émission ont toutes réécoutables et téléchargeables sur le site de France Culture
https://www.franceculture.fr/
Très interessant !
avatar
hipnik

Messages : 1459
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du mouvement hippie

Message  hippium le Dim 17 Sep 2017 - 21:58

Freaks, Radicals & Hippies
Counterculture in 1970s Vermont

http://vermonthistory.org/research/vermont-1970s

hippium

Messages : 1674
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum