Sorties de salle

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sorties de salle

Message  Jean-Luc le Sam 10 Sep 2011 - 17:52

Vos critiques des films que vous venez de voir

Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Dr_Natural le Mer 21 Sep 2011 - 22:56

Ce soir, je suis allé voir le film de la Libanaise Nadine Labaki "Et Maintenant Où On Va ?"
Des femmes chrétiennes et musulmanes d'un village libanais, lassent des perpétuels conflits dans lequel le Liban a sombré depuis 1975, et de voir leurs maris s'entretuer pour un oui pour un non, pour la religion, décident afin d'obliger ces derniers à la rencontre et au dialogue, à faire venir au village des prostituées russes, et à concocter à leurs conjoints des gâteaux (baklawa) au haschich. Elles sont épatantes ces petites femmes là !
avatar
Dr_Natural

Messages : 1694
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Anaïs le Dim 9 Oct 2011 - 14:16

Nous avons été voir cette semaine Capuce et moi, un très joli film de Julie Delpy, Skylab. Cela parle du temps heureux des vacances à Saint Malo d'une grande famille aimante durant l' été 1979. Je n'ai pas connu cette époque mais le film donne envie de l'avoir vécue. C'est drôle de voir PPDA jeune qui présente déjà le journal ! Le titre du film provient du nom d'un satellite artificiel américain dont on a craint cet été là qu'il retombe sur la France. Très joli film de la talentueuse touche-à-tout Julie Delpy que je recommande vivement.

avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

The Skylab

Message  neo-codion le Dim 16 Oct 2011 - 9:42

Sur ta recommandation Anaïs, je suis allé voir hier The Skylab, et je n'ai pas été déçu : oui un très joli film. Les gens qui ont connu cette époque remarqueront tous les clins d'oeil (plutôt que les clichés) souvent très drôles (on rit beaucoup) parfois émouvants. On pense parfois, sans qu'il y en ait la maîtrise, à Pascal Thomas. Tous les comédiens, y compris les seconds rôles, sont excellents. Ainsi que les dialogues : "vous avez fait bon voyage ? _oui, Paris-Saint Malo en à peine six heures, ça va vite !"
Juste une question : je ne suis pas sûr que l'expression aujourd'hui horripilante "t'inquiète !" pour "ne t'inquiète pas" existait déjà, était déjà employée en 1979 !
avatar
neo-codion

Messages : 1815
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tous au Larzac

Message  Jean-Luc le Jeu 10 Nov 2011 - 14:32

Tous au Larzac est un film documentaire (2 heures) de Christian Rouaud sur la chronique des luttes du monde paysan du Larzac pour conserver ses terres, depuis le début des années 70 contre l'extension du camp militaire jusqu'à nos jours contre l'exploitation du gaz de schiste. La sortie du film est prévue le mercredi 23 novembre.

Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Tintin et le secret de la Licorne

Message  oiseaulys le Dim 20 Nov 2011 - 18:47

Finalement ce week-end je me suis décidé à aller voir Tintin. Qu'en ai-je pensé ? Tout d'abord l'aspect positif : la technique de la performance capture par Spielberg rivalise avec le cinéma traditionnel et poétise même les images. Très grand travail des décors et des arrières plans avec une multitude de détails et d'allusions diverses qu'un seul visionnage ne permet pas d'apprécier. Tintin lui-même est plus conforme au primo-Tintin adolescent de Hergé que toutes les autres versions cinématographiques y compris animées. L'esprit du personnage de Hergé est bien respecté, la description du Bruxelles des années 40-50, le vieux marché où Tintin rencontre son papa portraitiste bruxellisant est émouvante. Ainsi que la rencontre de Tintin avec Haddock qui est le vrai héros du film et non plus un faire valoir. J'ai aimé particulièrement les scènes sur le Karaboudjan qui n'édulcorent pas certains cotés sordides de la vie de marin, notamment lorsqu'il est question d'un ancien berger qu'on a du renvoyer de son ancien métier "parce qu'il aimait trop ses animaux" ! Maintenant, ce que j'ai moins apprécié : certes les scènes d'action et les courses poursuites finissent par donner un peu le tournis à ceux qui n'ont pas l'habitude de ce genre de cinéma, j'ai l'impression que Spielberg cède parfois à la tentation de se montrer formellement éblouissant plus que de vouloir simplement raconter une histoire. Mais ce qui m'a le plus gêné c'est le rôle qu'endosse Haddock, qui devient le personnage central et le contre-poids de Sakharine/Rackham le Rouge, c'est à dire la lutte du BIen contre le Mal, très éloignée de l'esprit de Hergé mais sans laquelle tout devient incompréhensible pour le public américain ! Pourquoi avoir créé cette ridicule histoire de malédiction et de vengeance transgénérationnelle ? Pourquoi les frères Loiseaux, antiquaires véreux de l'album et tellement vrais pour des Européens, sont ils sacrifiés et passés à la trappe ? Ridicule aussi ce combat de grues en guise de combat de super héros de comics américains ! Dommage... Malgré ces défauts, le film de Spielberg est, et de très loin, la meilleure adaptation de Tintin au cinéma et bien sûr je le recommande. Noter aussi la beauté du générique du début.
Tintin et le Secret de la Licorne, Steven Spielberg (2011- Etats-Unis/Nouvelle-Zélande - 1 heure 47)
avatar
oiseaulys

Messages : 356
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Anaïs le Mar 22 Nov 2011 - 0:23

oiseaulys a écrit: c'est à dire la lutte du BIen contre le Mal, très éloignée de l'esprit de Hergé mais sans laquelle tout devient incompréhensible pour le public américain !

Mais pourtant Tintin, ce n'est pas la lutte du Bien contre le Mal ? Question
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  mimi pinçon le Ven 25 Nov 2011 - 17:19

Je n'irai pas voir Les Intouchables !!!! No
avatar
mimi pinçon

Messages : 1084
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Intouchables

Message  mimi pinçon le Mar 29 Nov 2011 - 21:58

Ce matin, Jean-Jacques Delfour, professeur de philo en classe prépa descend en flamme le film Les Intouchables dans une chronique de LIbération. Il en parle comme d'une "mélasse mièvre et bien-pensante." "On se vautre dit-il dans un bon gros proverbe à deux balles : l'argent ne suffit pas à rendre heureux. Ce qui requalifie la pauvreté (quelle joie de ne pas être handicapé, quoique pauvre!) et diminue la tension sociale due à l'abîme qui se creuse, dans toutes les sociétés, entre les pauvres, innombrables , et les riches que ce film protège."
Ce film, au passage qui ne néglige aucun cliché raciste, (l'un des héros est "un Noir, -un Black des banlieues, - qui aime rire : un grand enfant, encore un qui n'est pas "entré dans l'Histoire" ) n'a qu'un but : "qu'on écarte tous ces discours malfaisants sur la lutte des classes" !
Cette opération de "racolage aux affects qui privilégie "la mièvrerie plutôt que la complexité, le sentimentalisme, les bons sentiments plutôt que l'analyse" nous rassure finalement : avec une bonne gueule sympa, une beauté cosmétique attendant, telle Cendrillon, le prince charmant, vous ferez l'économie d'une remise en question du mode de fonctionnement de la société et d'une révolution !
Il n'y a vraiment pas de mystère si ce film rencontre autant de succès et court après les Ch'tis !!
avatar
mimi pinçon

Messages : 1084
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  oiseaulys le Jeu 1 Déc 2011 - 22:55

Anaïs a écrit:
oiseaulys a écrit: c'est à dire la lutte du BIen contre le Mal, très éloignée de l'esprit de Hergé mais sans laquelle tout devient incompréhensible pour le public américain !

Mais pourtant Tintin, ce n'est pas la lutte du Bien contre le Mal ? Question

Voilà Anaîs, tu peux lire dans la rubrique colère et gâchis (Actualité) ce que je pense de la lutte entre le bien et le mal. Pour Hergé, de culture et tradition catholique, l'opposition entre le bien et le mal n'est pas aussi tranchée, aussi binaire, qu'elle peut l'être dans un pays comme les Etats-Unis, de culture protestante.
avatar
oiseaulys

Messages : 356
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Intouchables

Message  hipnik le Jeu 8 Déc 2011 - 20:24

Le magazine américain Variety a fait une critique assassine du film Les Intouchables en disant que c'était un film "raciste et choquant digne des clichés de la Case de l'Oncle Tom" :
http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Intouchables-raciste-et-choquante-pour-Variety-la-comedie-est-elle-impossible-a-exporter-3033496
avatar
hipnik

Messages : 1464
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Intouchables

Message  mimi pinçon le Jeu 8 Déc 2011 - 20:55

Je me réjouis de savoir que je ne suis pas le seul à avoir été choqué par ce film déplorable et débilitant et surtout d'un racisme que Veit Harlan n'aurait jamais osé montrer !
avatar
mimi pinçon

Messages : 1084
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sorties de Salles

Message  Alcantara le Dim 11 Déc 2011 - 11:31

Vu "La Source des Femmes" ou l'éternel combat des sexes mais dans un pays du Maghreb, dur mais réjouissant!
Ceci dit quelle humanité encore à ce point là ( et pour toute la planète...!
Les Hippies eux avaient essayé de trouver une forme d'harmonie loin des dictats de la société mais cela n'a pas pu durer car on dirait que l'être humain ne peut se transcender que dans l'éphémère?!

Alcantara

Messages : 32
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Art & Essai

Message  Jean-Luc le Lun 26 Déc 2011 - 11:17

Deux cinémas "art & essai" des Champs Elysées, le "Balzac" et le Lincoln" en grève pour protester contre la politique de distribution des copies en salle qui est en train de tuer les petites salles indépendantes.
Le Lincoln est dirigé par Jean-François Merle, le patron du mythique "Sept Parnassiens".

Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Jean-Luc le Ven 20 Jan 2012 - 20:27

En 2011, il n' y a plus que 31 % des films tournés en France qui l'ont été sur pellicule négative, tous les autres en caméra numérique ! En 2010, seuls 17 % des films étaient tournés en caméra numérique...
Les chiffres tiennent compte des films de fiction tournés également pour la télévision et proviennent de la Fédération des industries du cinéma, de l'audiovisuel et du multimédia (Ficam)

Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Jean-Luc le Jeu 16 Fév 2012 - 20:33

HOWL film américain de Rob Epstein et Jeffrey Friedmann sur la vie d'Allen Ginsberg et le scandale provoqué par la parution en 1957 de son célèbre poème Howl est sorti hier mercredi. Pas encore vu, mais j'en reparlerai très certainement !

Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Howl

Message  hipnik le Ven 17 Fév 2012 - 18:16

avatar
hipnik

Messages : 1464
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  creme_de_marron le Lun 27 Fév 2012 - 12:03

Qui a vu The Artist aujourd'hui oscarisé ?
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nos plus belles vacances

Message  hipnik le Mar 6 Mar 2012 - 7:20

C'est peut-être une daube de première mais l'affiche est alléchante. Une histoire qui se passe en 1976 l'année mémorable de la sécheresse !
avatar
hipnik

Messages : 1464
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

The Artist

Message  mimi pinçon le Ven 6 Avr 2012 - 15:48

avatar
mimi pinçon

Messages : 1084
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'amour et rien d'autre

Message  hipnik le Sam 28 Avr 2012 - 9:20

Vu hier soir un assez joli premier film de l'Allemand Jan Schonburg, L' amour et rien d'autre.
Une jeune femme vient de perdre tragiquement son mari et décide immédiatement de continuer à vivre l'amour qui la liait à son mari, avec un autre homme rencontré par hasard, presque le premier venu.... Non pas d'avoir un nouvel amour, mais bien de continuer avec cet autre homme l'amour qu'elle éprouvait pour son mari... C'est plein de sensibilité, mais quelques maladresses et des clichés cependant. Un cinéma très "provincial" et anti parisianiste. Le film est littéralement porté par la performance de l'actrice Sandra Hüller qui crève l'écran : on ne voit qu'elle !

avatar
hipnik

Messages : 1464
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  creme_de_marron le Sam 28 Avr 2012 - 13:11

Un film effectivement assez attachant malgré quelques incohérences, et que nous avons dû aller voir à Avignon puisqu'il ne passait ni à Montélimar ni à Valence (et encore moins bien sûr à Aubenas !)
J'ai beaucoup aimé...
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A travers les branches d'un arbre

Message  neo-codion le Mar 8 Mai 2012 - 12:13

A travers les branches d'un arbre
Pour redécouvrir son père disparu dans un pays lointain, Pierre, un homme sans âge, tente un ultime rapprochement. Serré dans sa chemise d'enfant, l'appareil photo de son père au cou, il se rend avec sa soeur aux abords de la ville, un immense terrain vague que jadis son père l'emmena photographier;
Au gré des lieux et des rencontres, s'ébauche un échange avec ce père par -delà le temps et les distances. Pierre ouvre son regard et rapproche l'Autre au loin.
Un tentative d'accès direct au Sensible...

Dans l'expérience sensorielle et intérieure d'êtres traversés par des intensités, au travers d'une nature de terrain vague avec son climat, son histoire, son mystère, le film tente de révéler les liens entre un homme, les lieux de son errance et les victimes d'une guerre lointaine...
Rythme lent et beaux cadrages...
Un film de nulle part, splendidement solitaire...
Film de Daniel Duqué (2012 - Suisse) avec Philippe Le Gall, Laetitia Spigarelli, Claude Thébert, Laurent Gernigon.
La bande annonce : http://www.merlin-films.ch/





_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1815
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

11 Fleurs

Message  oiseaulys le Jeu 17 Mai 2012 - 18:31

Hier soir vu 11 fleurs très beau film chinois sur l'année de sa onzième année d'un petit garçon chinois en 1974, pendant la Révolution Culturelle finissante, un an avant la mort de Mao. La vie d'un village en permanence inondé par la pluie et les chants révolutionnaires que diffusent pratiquement 24 heures sur 24 les hauts parleurs et peuplé par des "intellectuels shangaïens", en fait petits commerçants, instituteurs, artistes, que le Grand Timmonier et les Gardes Rouges ont envoyés à la campagne pour cultiver les champs. Le sacrifice d'une famille pour acheter une chemise neuve à l'enfant qui a été nommé "chef de gym" à l'école, le désespoir des "intellos", la misère, les commissaires politiques omniprésents ("Madame Zhou"), les bagarres entre factions. Comment pour masquer son échec le maoisme n'a pas hésité à sacrifié toute une génération, tout un peuple...
Le seul espoir, la seule lumière : l'amour du père de famille pour son fils qui lui apprend ce qu'est la beauté avec de pauvres reproductions des Impressionnistes qu'il a pu sauver de la folie destructrice des Gardes Rouges
Film très lent, d'une beauté étrange qui n'est pas sans rappeler parfois le néo réalisme italien...
avatar
oiseaulys

Messages : 356
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  creme_de_marron le Jeu 17 Mai 2012 - 22:05

Oui, il a l'air très bien ce film mais je ne sais pas s'il passe ou va passer chez nous. Je serai obligée d'attendre sa sortie en DVD comme d'habitude !
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum