Sorties de salle

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Jean-Luc le Jeu 17 Mai 2012 - 22:11

Il n'a été distribué ni dans la Drôme, ni dans l'Ardèche ! Sad




Jean-Luc
Admin

Messages : 2069
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 65
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Sur la route

Message  hipnik le Sam 19 Mai 2012 - 12:58

Je fais partie de ceux qui vont dès mercredi se précipiter pour aller voir Sur la route. Bien qu' à la vue de l'affiche dans le métro, je craigne quand même le pire : l'acteur qui joue le rôle de Kerouac ne lui ressemble pas du tout. Kerouac n'était pas très grand mais costaud, Sam Riley est un grand dégingandé. Je suis impatient de voir sa performance.... Peut-être ce sera une bonne surprise. Mais je doute qu'il soit capable d'effacer ou même d'égaler l'hallucinante interprétation, l'hallucinante incarnation de John Heard en 1980 dans Heart Beat
avatar
hipnik

Messages : 1399
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Hippy73 le Sam 19 Mai 2012 - 17:14

oiseaulys a écrit:Hier soir vu 11 fleurs très beau film chinois (...) Le sacrifice d'une famille pour acheter une chemise neuve à l'enfant qui a été nommé "chef de gym" à l'école, le désespoir des "intellos", la misère, les commissaires politiques omniprésents ("Madame Zhou"), les bagarres entre factions. Comment pour masquer son échec le maoisme n'a pas hésité à sacrifié toute une génération, tout un peuple...

Sous le maoïsme les commissaires politiques s'appelaient des cocommissaires ! lol!

avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sur la route

Message  hipnik le Sam 26 Mai 2012 - 22:57

Bon, le film est moins pire que je m'y attendais. Les acteurs, physiquement ils ne ressemblent pas à Jack Kerouac et à Neal Cassady c'est un fait, ne sont pas trop mauvais mais on a, j'ai l'impression qu'ils ne se sont pas fondus dans les personnages, que ce sont vraiment des petits gars d'aujourd'hui avec des petites gueules d'ange et qui, de par leur jeu, de par leurs mimiques etc se sont déguisés en Sal Paradise et Dean Moriarty, en mauvais garçons, bref, j'ai du mal à y croire...
Kerouac dit de Neal que c'est un génial truqueur, qu'il ressemble, notamment dans sa façon de se mouvoir, à... Groucho Marx ! Ce n'est pas rendu...
Rien de la solitude ou seulement à peine effleurée de Jack, et de son immense tendresse pour les pauvres gens. Par exemple, dans le bus, lorsqu'il rencontre Terry
la petite mexicaine... Lorsqu'il roule en boule son imperméable, dans le roman, pour lui proposer comme oreiller...
C'était difficile sans doute de rendre l'infinie tristesse de certains passages du roman, les longues séquences de solitude et d'angoisse du héros lorsqu'il se retrouve seul, le soir, au soleil couchant, au bord de la route, et le contraste avec la musique des boîtes de jazz. Et le film en devient parfois ennuyeux... incapable non seulement de dire tout ce que Kerouac dit mais surtout de ne pas traduire tout ce qu'il ne dit pas. Juste à un moment un regard, au Mexique, pour une Vierge à l'Enfant...
avatar
hipnik

Messages : 1399
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  hipnik le Sam 26 Mai 2012 - 22:59

Il faudrait que j'aille voir Howl maintenant !
avatar
hipnik

Messages : 1399
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  neo-codion le Dim 27 Mai 2012 - 8:13

J'irais voir certainement Sur la route, mais je n'en ai pas eu de bons échos et les extraits ne m'incitent pas trop...

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1730
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Anaïs le Dim 27 Mai 2012 - 21:33

Je suis allée voir Sur la route cet après-midi. Eh bien, on ne peut pas dire que cela m'ait enthousiasmée. Je pense que pour ceux qui n'ont pas lu le livre, comme moi, ou qui n'ont pas toutes les références de cette époque, ce film n'évoque pas grand chose. On a l'impression qu'il ne se passe rien, on ne comprend rien de la motivation et du but des personnages, c'est une succession de scènes, d'épisodes où on ne comprend pas grand chose, enfin, moi, qu'il n'y a pas d'histoire... J'ai trouvé cela étrange et à vrai dire un peu ennuyeux. Et ne m'a pas donné envie de lire le livre.
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Mr_Nostalgia le Lun 28 Mai 2012 - 9:34

Il semble que le film dont les spécialistes disent qu'il est très fidèle au roman, au moins dans sa linéarité, se soit appuyé non pas sur la version publié en 1957 mais sur celle du rouleau. Cependant les personnages ont conservé leurs surnoms de la première édition.
avatar
Mr_Nostalgia
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  neo-codion le Lun 28 Mai 2012 - 10:47

hipnik a écrit:
Kerouac dit de Neal que c'est un génial truqueur, qu'il ressemble, notamment dans sa façon de se mouvoir, à... Groucho Marx !

Il dit aussi de lui qu'il était de ceux qui ne disent jamais de banalités...

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1730
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  hipnik le Lun 28 Mai 2012 - 10:50

"J'suis perdu dans ce monde depuis que
j'ai dix ans
Je ne serai jamais chez moi..."


Prologue du film
avatar
hipnik

Messages : 1399
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  neo-codion le Mar 29 Mai 2012 - 15:35

Bon, ça y est ! Il y a un truc qui m'a littéralement gaché le film : les deux acteurs principaux, s'ils ne sont pas forcément mauvais, loin de là, mais outre qu'ils ne ressemblent absolument pas à Jack et Neal, avec leurs gueules de jeunes premiers de séries américaines, ils n'ont vraiment pas la gueule de l'emploi !! Pas ces physiques un peu abimés qu'avait la génération de nos parents! Ils ne sont absolument pas crédibles ! C'est même (pour moi !) risible ! On dirait des acteurs de Friends ! Même leurs coupes de cheveux ne sont pas d'époque ! Moi ça me coupe tout le plaisir, je ne peux pas y croire un seul instant ! Sinon, le film est effectivement fidèle au roman...

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1730
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  oiseaulys le Mer 30 Mai 2012 - 9:43

Fidèle mais rien n'est replacé dans le contexte, rien n'est expliqué de la révolte de cette jeunesse. Pour ceux qui ne connaissent ni le roman, ni l'histoire c'est incompréhensible : on ne comprends pas pourquoi cette génération part sur la route... D'accord avec toi néo sur les deux acteurs masculins. En revanche "Marylou-Luanne" est convaincante.


Dernière édition par oiseaulys le Mer 30 Mai 2012 - 9:48, édité 2 fois
avatar
oiseaulys

Messages : 356
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cannes

Message  oiseaulys le Mer 30 Mai 2012 - 9:47

Trois ans seulement après avoir obtenu une première Palme d'or avec le chef-d'oeuvre Le Ruban Blanc, Michael Haneke remporte une deuxième Palme d'or avec "Amour". La sortie du film est prévu pour octobre 2012.
Nanni Moretti, Terrence Malick, Haneke, les Palmes de ces dernières années sont de haut niveau !
avatar
oiseaulys

Messages : 356
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Anaïs le Jeu 31 Mai 2012 - 18:30

Sur la route : bon, je viens d'acheter le livre, mais je ne sais pas si je vais vraiment le lire... ça a l'air "ennuyeux" ! Sleep
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bien trouvé !

Message  Jean-Luc le Dim 10 Juin 2012 - 18:03

Emmanuel Pujol, sur le site "fan de cinéma" rend compte du film Sur la route dans un article intitulé "Martine chez les beatniks" !
http://blog.fan-de-cinema.com/vu-pour-vous/sur-la-route-martine-chez-les-beatniks.html

Jean-Luc
Admin

Messages : 2069
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 65
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

C'est de la bombe !

Message  Dr_Natural le Dim 17 Juin 2012 - 10:10

"C'est de la bombe !" aurait déclaré le Cher Leader Kim-Jong-Un en visionnant le dernier film de Sacha Baron Cohen, Le Dictateur qui sort mercredi prochain à Paris !

avatar
Dr_Natural

Messages : 1640
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  hipnik le Lun 25 Juin 2012 - 22:40

Le Grand Soir de Benoît Delépine et Gustave Kerven, avec un trio d'enfer, Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel, et Brigitte Fontaine
Le désastre et la faillite de notre époque : la précarité, la surveillance généralisée, l'aliénation marchande et consumériste, la rupture des solidarités, l'anonymat, le transit permanent...
Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les personnages ne sont pas des "marginaux" mais des personnages bien de notre temps, il s'agit bien de nous, c'est à dire, nous en pleine expression terminale de l'humanité que notre système fabrique !

avatar
hipnik

Messages : 1399
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  hipnik le Jeu 12 Juil 2012 - 21:35

"Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie". Tout le monde se souvient de cette phrase dite par Charles Denner au tout début du film de François Truffaut, L'Homme qui aimait les femmes, Truffaut offrant à l'acteur l'un de ses plus beaux rôles....
Hier, est sorti dans les salles La femme qui aimait les hommes de la réalisatrice israelienne. Mais je ne suis pas sûr qu'il s'agisse du "pendant" du film de Truffaut, je ne suis pas encore allé le voir...
http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/07/10/la-femme-qui-aimait-les-hommes-un-regard-troublant-sur-la-nymphomanie_1731340_3246.html

avatar
hipnik

Messages : 1399
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine Thomas Sankara

Message  neo-codion le Dim 5 Aoû 2012 - 11:01

« Capitaine Thomas Sankara », un film de Christophe Cupelin
Archives de la révolution au Burkina Faso, « le pays des hommes intègres ».

Un portrait en archives de Thomas Sankara, président de trente-trois ans qui a voulu transformer les mentalités dans son pays, le Burkina Faso, qui a marqué l’histoire de l’Afrique, qui a tenté de remettre en cause l’ordre mondial et fait trembler les puissants de son époque dans les années quatre-vingt.

Thomas Sankara devient président de la Haute-Volta le 4 août 1983. Une année après, il marque définitivement l’histoire et l’identité de son pays en le rebaptisant « Burkina Faso », littéralement la « Terre des Hommes intègres ».

Bien au-delà des frontières de son pays, il a représenté un immense espoir pour une grande partie de la jeunesse africaine. Il a conduit une révolution « démocratique et populaire », et apporté davantage de progrès pour les populations pendant les quatre années de sa présidence que durant un demi-siècle de colonisation française. Vingt-cinq ans après la disparition tragique et non élucidée de Thomas Sankara survenue le 15 octobre 1987, ce film donne à voir et à entendre la parole de ce chef d’Etat atypique, sans doute l’un des plus importants Leaders africains du 20ème siècle.



Fiche technique

Documentaire, Suisse, 2012, vidéo, 111 minutes, parlé français, sous-titres anglais

Réalisation & Production : Christophe Cupelin

Image & Son & Montage : Christophe Cupelin

Son & Mixage : Philippe Ciompi, Perspective Films

Tournage additionnel : Caroline Cuénod, Abel Sankara

Musique additionnelle : The Ex, Fela Kuti, Lamine Soumano

Archives principales : Radio Télévision Suisse, Institut National de l’Audiovisuel - France, Radio Télévision du Burkina Faso, site www.thomassankara.net

Avec le soutien de : Fondation Romande pour le cinéma, Radio Télévision Suisse - Unité des Films Documentaires

contact : Laïka Films, Christophe Cupelin

Case postale 5476, CH-1211 Genève 11, Suisse

Pour plus d’information voir le site interactif dédié au film à l’adresse www.capitainethomassankara.net



_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1730
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Claude Brisseau

Message  neo-codion le Lun 13 Aoû 2012 - 22:36

Jean-Claude Brisseau a obtenu samedi soir le Léopard d'or (mérité) du 65e festival suisse pour La fille de nulle part, film dont on dit qu'il a été réalisé avec "trois bouts de ficelle" dans l'appartement même du cinéaste


_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1730
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  neo-codion le Lun 27 Aoû 2012 - 19:10

Terrence Malick, après avoir réalisé seulement quatre films en quarante ans (tous des chefs d'oeuvre) avait sorti l'année dernière son cinquième film The tree of life qui obtint la palme d'or au Festival de Cannes. Il met les bouchées doubles car il présente cette année à la Mostra de Venise, un an seulement après la palme d'or, son sixième film, To the wonder !

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1730
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

HPG

Message  Jean-Luc le Jeu 30 Aoû 2012 - 22:25

A la question "quel est le monstre ou psychopathe de cinéma dont vous vous sentez le plus proche ?", Hervé-Pierre Gustave (HPG) a répondu :
"Celles et ceux qui sont issus de la télé-réalité qui deviennent actrices et acteurs : ils sont si nuls que ça me fait peur."

HPG sort, après avoir fait l'acteur dans "Il n'y a pas de rapport sexuel" de Raphaël Siboni en 2012, son second long métrage Les mouvements du bassin avec Rachida Brakni et Eric Cantonna

Jean-Luc
Admin

Messages : 2069
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 65
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Mobile Home

Message  neo-codion le Mer 12 Sep 2012 - 18:36

Dernier film vu : Mobile Home de François Pirot (Nue propriété) sorti la semaine dernière.
Un road movie qui fait du sur place : deux copains d'enfance décident de tout lâcher et de partir sur les routes. Ils achètent un camping car (et non un mobile home !) Mais finalement leur voyage se passera surtout dans leurs têtes et leurs rêves...


_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1730
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties de salle

Message  Anaïs le Sam 15 Sep 2012 - 0:59

Tout juste sorties de salle, pour Camille redouble de et avec Noémie Lvovsky, un film que je recommande. Une femme de 45 ans, mariée très jeune avec son premier amour de lycée et qui noie dans l'alcool son chagrin de femme trompée revit lors d'un réveillon de la Saint Sylvestre l'année de ses seize ans, l'année où elle rencontra l'homme de sa vie qui la fit tant souffrir. L'amour et la tendresse ont-ils le dernier mot ? On rit et on pleure...
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Camille redouble

Message  neo-codion le Lun 24 Sep 2012 - 9:04

Je suis allé voir le film Camille redouble : Jean-Pierre Léaud est complètement devenu un personnage de Mocky. Il est aujourd'hui plus proche de Jean Tissier que d'Antoine Doinel !!!

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1730
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum