critiques de films

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Klondike le Sam 23 Mar 2013 - 18:31

Dr_Natural a écrit:L'amour c'est gai, l'amour c'est triste, en 1968, c'est avec Chantal Goya !
C'est vrai qu'avant (très longtemps avant alors !) de devenir une insupportable chanteuse à mouflets, Chantal Goya avait été une (assez troublante) égérie de la nouvelle vague, même avec Jean-Luc Godard.
Et j'avoue qu'à l'époque je trouvais qu'il y avait matière !
Qui s'en souvient ? L'eusses-tu cru mon ami ?

lol!



Et dans Masculin,féminin de Jean-Luc Godard (1965) une certaine ressemblance avec Anna Karina...
avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Doctor Sex le Sam 6 Avr 2013 - 13:45


Monica Bellucci dans Un été brulant de Philippe Garrel en 2011
avatar
Doctor Sex

Messages : 444
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 38
Localisation : Vallée de Gouédic

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Klondike le Mer 10 Avr 2013 - 18:37

C'est maintenant Bigas Luna qui est décédé dimanche à 67 ans, d'une leucémie.
Il avait révélé Penelope Cruz en 1992 dans son film Jamon, Jamon ("Jambon, Jambon") et était considéré avec Almodovar comme un symbole de l'Espagne de l'après-franquisme...
avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Soyez sympas, rembobinez

Message  Klondike le Sam 8 Juin 2013 - 15:32

Soyez sympas, rembobinez (Be Kind Rewind) de Michel Gondry (2008)
En l'absence de leur patron, deux employés d'un video-club VSH miteux effacent accidentellement toutes les cassettes. Ils décident alors de tourner leur propre version de tous les films. Contre toute attente les clients préfèrent leurs versions aux originaux. Le succès est tel qu'ils réussissent à entraîner les clients pour le tournage de plusieurs remakes mais aussi ils attirent l'attention des agents du FBI et sont poursuivis pour infraction au copyright.
Finalement, ils filmeront avec l'aide des habitants du quartier leur propre histoire et sauveront ainsi le video-club de l'expropriation...
Délirant et poétique

avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Dr_Natural le Sam 8 Juin 2013 - 15:38

Il est passé cette semaine à la télé. Brillantissime !
avatar
Dr_Natural

Messages : 1672
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  rainbowgeek le Dim 9 Juin 2013 - 0:48

Ça prend quand même du temps pour tourner un film. Alors plusieurs ...
avatar
rainbowgeek

Messages : 748
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 58
Localisation : Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

Voir le profil de l'utilisateur http://bech.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  neo-codion le Dim 9 Juin 2013 - 10:39

En fait ces films sont "swédés", terme inventé pour justifier leur prix prohibitifs (la location de la VSH est de 20 dollars au lieu d'1 !) et les délais d'acheminement (ils viennent de Suède !)
Et leur durée est de 20 minutes maximum, durée limite de concentration d'un cerveau américain !! Laughing Laughing
Donc le tournage et la fabrication en est très rapide !!! Seules la ou les scènes-clé, les plus connues, sont tournées !

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1778
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Klondike le Ven 12 Juil 2013 - 2:12

Sept fois femme est un film à sketches de Vittorio De Sica (1967) présentant sept aspects différents de la femme. Tous les rôles des femmes sont tenus par Shirley MacLaine.
Dans l'un des sketches elle est la femme très simple et commune d'un écrivain très célèbre et en arrive peu à peu à vivre comme les héroïnes fantasmées de femmes libres des romans de son mari, jusqu'à ce qu'elle se fasse enfermée comme folle...



avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Klondike le Mar 6 Aoû 2013 - 22:15

La Randonnée (Walkabout) de Nicholas Roeg (UK 1971)
Deux jeunes Anglais, un frère et une sœur, perdus dans le bush désertique de l'Australie tentent de survivre dans la nature hostile. Quand ils rencontrent un jeune aborigène. Un hymne à la nature et la célébration d'un  certain état d'esprit "hippie"...
Avec Jenny Agutter

avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Klondike le Mar 6 Aoû 2013 - 22:28

Summer Lovers (1982) de Randal Gleiser
Une jeune couple américain en vacances en Grèce rencontre une jolie archéologue française sexuellement très libérée...
Avec Valérie Quennesen dans le rôle de la Française

avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Norway of Life

Message  neo-codion le Jeu 22 Aoû 2013 - 10:08

Norway of Life (Den brysomme mannen, titre original ce qui signifierait en norvégien, "l'homme qui amène des ennuis") film norvégien de Jens Lien en 2007.
Un homme, Andreas, arrivé d'où on ne sait, débarque à Oslo. Les gens vivent une vie apparemment heureuse, trop heureuse : ils ne connaissent ni douleur, ni peine, ni vraie joie. ils n'ont plus aucun sentiment, et ne sont préoccupés que par le bien-être matériel.
Un jour, Andreas suit un inconnu et découvre dans le mur d'une cave un petit trou d'où s'échappent une étrange musique, des rires et un parfum qui le remplissent d'un bonheur intense...
Plus tard, il agrandira le trou et au moment où il va passer de l'autre côté, des fonctionnaires de l'État l'en empêcheront et le jetteront dans un bus qui le laissera au milieu de nulle part. Seul.
Une métaphore de l'enfer aseptisé de la société moderne et matérialiste...
Un film très très fort... Grand prix au festival du film fantastique de Gerardmer en 2007

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1778
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Russ Meyer

Message  Doctor Sex le Ven 30 Aoû 2013 - 9:50

Up ! (Connu sous le titre MegaVixens en France) de Russ Meyer (1976)
Quel est le rapport entre le meurtre d'un sosie d'Adolf Hitler adepte de pratiques SM et une joggeuse plantureuse ramassée sur le bord de la route par un flic obsédé sexuel ? 
Tout l'univers délirant plein d'humour de Russ Meyer peuplé de gros nibards, de scènes de sexe en pleine nature , de femmes aux formes généreuses se baladant nues et de toisons pubiennes en gros plan... Tout ce qui est propre à scandaliser l'Amérique puritaine... Et on se marre !
Beau comme un calendrier de routiers !
avatar
Doctor Sex

Messages : 444
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 38
Localisation : Vallée de Gouédic

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Klondike le Ven 30 Aoû 2013 - 13:31

MegaVixens est le meilleur film de Russ Meyer. Bien sûr certains y voient l'ombre déjantée de Monty Python mais d'autres le qualifient de pure chef d'œuvre à la Fellini. Et c'est vrai que les références cinématographiques y abondent, de Hitchkock à Resnais. D'autres encore, loin de voir dans ce film une simple pochade à l'humour potache provocateur n'hésitent pas à évoquer même Shakespeare et Eurypide...
Et puis, c'est surtout un vibrant plaidoyer pour un retour à la nature prôné par Thoreau, l'ancêtre des hippies comme chacun sait...
avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Klondike le Ven 30 Aoû 2013 - 13:34

avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Russ Meyer

Message  Dr_Natural le Lun 2 Sep 2013 - 20:08

Russ Meyer est le chantre de la sexualité joyeuse et décomplexée 
avatar
Dr_Natural

Messages : 1672
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Desperate Living

Message  Klondike le Mar 10 Sep 2013 - 19:16

Dans le genre de film complètement déjanté il y a Desperade Living de John Waters. (1977)
J'essaye de résumer l'histoire...
Une mère de famille complètement hystérique qui croit que tout le monde veut l'assassiner, surtout les enfants du quartier, surprend son fils et sa fille qui ont une dizaine d'années nus, en train de jouer au docteur.
Au même moment, son mari surprend lui, la bonne, une grosse noire amoureuse de sa patronne, en train de boire en cachette. La mère et la bonne tuent le mari et s'enfuient en voiture. Sur la route, elle écrase un chien. Elles sont alors arrêtées par un policier fétichiste qui exige qu'elles lui donnent leur petite culotte.
Elles échouent finalement à Mortville, une communauté déglinguée qui relève du campement de roms  où vivent hippies, punks, marginaux et freaks sous la coupe de la Reine Carlotta, (imaginez Jackie Sardou) et ses sbires au look de policemen cuir de Village People, sbires dont la reine apprécie particulièrement la jeunesse et qu'elle n'hésite pas â mettre dans son lit... 
Elle prend aussi des arrêtés assez farfelus comme obliger les habitants de la communauté à se déplacer en marchant à reculons. Elle organise aussi des matches de catch ultra violents ou les femmes jeunes et les  hommes vieux s'affrontent. Ce sont toujours les hommes qui perdent et sont énucléés. 
Finalement les deux femmes s'unissent â un couple de lesbiennes pour affronter la reine Carlotta...
avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Anaïs le Mer 11 Sep 2013 - 7:13

Ça doit être effectivement quelque chose ce film, car je ne comprends même pas le résumé que tu en fais ! Laughing
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Goya

Message  Dr_Natural le Jeu 5 Déc 2013 - 18:25

Klondike a écrit:
Dr_Natural a écrit:L'amour c'est gai, l'amour c'est triste, en 1968,  c'est avec Chantal Goya !
C'est vrai qu'avant (très longtemps avant alors !) de devenir une insupportable chanteuse à mouflets, Chantal Goya avait été une (assez troublante) égérie de la nouvelle vague, même avec Jean-Luc Godard.
Et j'avoue qu'à l'époque je trouvais qu'il y avait matière !
Qui s'en souvient ? L'eusses-tu cru mon ami ?  
lol!



Et dans Masculin,féminin de Jean-Luc Godard (1965) une certaine ressemblance avec Anna Karina...



Dans le numéro d'avril 1966, le journal Nouveau Candide qui affiche Chantal Goya en couverture pose la question "Ces horribles petites Françaises sont-elles vos filles ?
Et Godard surnomme Jean-Pierre Leaud et Chantal Goya les enfants de Marx et de Coca-Cola
avatar
Dr_Natural

Messages : 1672
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Klondike le Sam 4 Jan 2014 - 16:46

L'Île aux femmes nues est un vaudeville marseillais de Henri Lepage tourné en 1952, film "naturiste" à une époque où les seins nus, car vous ne verrez rien d'autre, étaient d'une audace suprême. L'aspect vieillot de ce nanar, le jeu archi mauvais des acteurs le rendent particulièrement sympathique...

avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Klondike le Sam 4 Jan 2014 - 16:48

Anaïs a écrit:Ça doit être effectivement quelque chose ce film, car je ne comprends même pas le résumé que tu en fais ! Laughing
 lol! lol! 
avatar
Klondike

Messages : 437
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  hipnik le Lun 7 Avr 2014 - 18:45

Très représentatif de l'époque post hippie : Je, tu, il, elle (1974) de Chantal Ackerman...
Chef-d'œuvre. Il ressort ces jours-ci...

avatar
hipnik

Messages : 1436
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je tu il elle

Message  Dr_Natural le Lun 7 Avr 2014 - 19:38

Une autre photo du film. Il était interdit au moins de 18 ans.
Akerman s'écrit sans c.

avatar
Dr_Natural

Messages : 1672
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  creme_de_marron le Sam 12 Avr 2014 - 16:25

Clémentine Tango de Caroline Roboh (1983)
Un fils de bonne famille se perd dans le Pigalle du début des années 80. Il y rencontre une adolescente innocente et pure. Un très joli film avec la présence d'Arturo Brachetti.

avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: critiques de films

Message  Lovie le Ven 18 Juil 2014 - 22:28

Je me souviens du film "Vivre l’utopie" de J. Gamero, F. Rios, M. Roca, M. Kotnik
lors du 7eme festival Attac "Soyons réalistes, osons l'utopie", très bon documentaire!
on peut le voir en français sur dailymotion.
Dernière phrase du documentaire : "L'avenir appartient à ceux qui osent quand on ne peut plus rêver, on meurt"
C'est ce que dit Emma Goldman et c'est la vérité !

Lovie

Messages : 198
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Crystal Fairy

Message  neo-codion le Mer 27 Aoû 2014 - 20:56

Crystal Fairy, road movie chilien de Sebastiàn Silva (2013)
un jeune américain à la recherche de cactus hallucinogènes dans le désert rencontre une jeune femme excentrique : Crystal Fairy


_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1778
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum