Constat sur les forums et leurs usagers

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Dominique le Mar 20 Déc 2011 - 19:29

Un article fort intéressant sur les attitudes, motivations et profils psychologiques des usagers de forums. A lire pour ceux qui le voudront !

*********************

Le débat méthodique : une nouvelle approche de la délibération démocratique après la disqualification des forums par Eric LOMBARD.

Les forums et newsgroups ont trouvé leur public car ils répondent à un certain nombre de besoins. Toutefois, comme le confirme l’étude de Michael Dumoulin qui pointe leus faiblesses, ces outils ne sont pas adaptés à la délibération démocratique. Par son approche méthodique du débat, hyperdebat.net expérimente une nouvelle voie qui devrait permettre aux citoyens de participer au processus démocratique.

Dans le chapitre 10 de son livre Internet et démocratie téléchargeable sur ce lien, Denis Monière s’interroge avec Michaël Dumoulin sur la capacité des forums à devenir des outils de délibération [1].

Leurs conclusions, qui reposent sur l’analyse de 3 forums canadiens ou québécois traitant de thèmes politiques ou sociaux, recoupent largement les conclusions d’études antérieures relatives à des forums américains [2] : Non, leurs contenus ne sont pas à la hauteur des espoirs de renouveau démocratique fondés par beaucoup.

C’est de ce constat qu’est née, avec hyperdebat.net, la volonté de chercher de nouvelles voies propres à exploiter le potentiel d’Internet tout en évitant les premiers écueils.

Le tableau qui suit, tout en reprenant les points faibles des forums mis en évidence par Michaël Dumoulin, montre comment le débat méthodique [3] peut s’affranchir des faiblesses des forums :

Forums :
Les participants apportent leurs opinions personnelles sans rechercher celles des autres qui sont le plus souvent critiquées, voire rejetées

Débat méthodique (hyperdebat):
Plus grande visibilité des opinions ou arguments des autres

Forums :
Pas de manifestations évidentes d’une volonté de dialogue qui devrait se traduire par : répondre aux autres, justifier ses arguments, inviter les autres à fournir des éclaircissements ou des justifications

Débat méthodique (hyperdebat) :
Le facilitateur peut susciter le dialogue par ses interventions

Forums :
Les messages sont idéologiquement homogènes, donc renforcent les points de vue des participants

Débat méthodique (hyperdebat) :
Les messages redondants ne sont pas pris en compte par le facilitateur dans les pages de synthèse

Forums :
Les "irritants" sont fréquents et dissuadent de nombreux participants

Débat méthodique (hyperdebat):
Deux étages de "filtration" propre à limiter l’impact des "irritants":
- 1. Rejet des messages non conformes aux règles
- 2. Message publié mais non pris en compte dans les pages de synthèse

Forums :
Les discussions s’éloignent fréquemment des thèmes initiaux

Débat méthodique (hyperdebat) :
Le facilitateur peut recentrer le débat et éventuellement créer un autre débat distinct du premier

Forums :
Pas de volonté de faire avancer le débat (exercice gratuit)

Débat méthodique (hyperdebat) :
La structuration progressive du débat dans un but d’élaboration collective ouvre aux participants la perspective d’une prise en compte par les décideurs

Il va de soi que l’outil n’est pas seul en cause et que la motivation et le profil psychologique sous-jacent des participants joue un grand rôle.


Motivation

Forums :
- S’exprimer, s’affirmer, affronter
- Renforcer son appartenance à un groupe, une communauté

Débat méthodique (hyperdebat):
- Participer à un processus démocratique d’élaboration collective
- Etre "publié"


Profil psychologique

Forums : Centré sur soi

Débat méthodique (hyperdebat) : Ouvert aux autres

Ce tableau montre clairement que les motivations et profils sont très différents les uns des autres. Il est donc fort probable qu’on n’assistera pas à un transfert massif des habitués des forums vers les débats méthodiques. Par contre, les débats méthodiques devraient attirer un nouveau public agacé ou frustré par les forums ainsi que des décideurs prêts à jouer le jeu démocratique.

[1] Définition de l’auteur : la délibération est ce processus démocratique d’échanges interactifs où chaque participant remet en question ses idées et opinions face à d’autres idées et opinions afin de vérifier la véracité et la justesse des ses arguments.

[2] Voir la bibliographie établie par Michael Dumoulin

[3] Principes du débat méthodique :
- Toutes les contributions sont prises en compte dans la mesure où elles respectent les règles établies
- Les arguments ou opinions sont organisés en continu par un facilitateur cherchant à conjuguer exhaustivité et lisibilité. Des synthèses sont faites régulièrement
- L’original des contributions est archivé et est public et accessible

http://www.hyperdebat.net/article.php3?id_article=58

Dominique

Messages : 30
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  neo-codion le Mar 20 Déc 2011 - 20:46

Vraiment très intéressant, et très pertinent dans le constat qui est fait. Ce constat on l'a tous fait, je pense ! Je ne peux qu'approuver. Les forums, tels qu'ils se pratiquent sur le net ne sont effectivement pas des outils adaptés au "débat démocratique", et sont certainement plus l'expression de la revendication andywarholienne du quart d'heure de célébrité pour chacun et celui-ci (ce forum) n'échappe certainement pas à la règle. Mais ce n'est pas non plus, me semble-t-il l'objectif, le but d'un "forum" d'organiser et de garantir le "débat démocratique". Il y a sans doute d'autres lieux pour ça : partis et clubs politiques par exemple ! Au moins, doit-il avoir une certaine exigence de courtoisie et de bienveillance. Mais participer au "débat démocratique" c'est autre chose ! Est-ce qu'on demande à un club de philatélistes de garantir le "débat démocratique" ? Le "débat démocratique" est-il le mode de fonctionnement relationnel normal dans une famille ? La bienveillance, oui ! En ce qui me concerne, n'étant absolument pas démocrate (pourquoi mon point de vue aurait une quelconque valeur sur des question auxquelles je n'entends goutte ?), je ne me sens pas du tout engagé par ce devoir de démocratie.
Et puis l'humour ne me semble pas soluble dans le "débat démocratique" !
Mais effectivement, tout ce qui est dit dans cet article est profondément juste et vrai... Et je ne doute pas que beaucoup y adhèrent.
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  hipnik le Mar 20 Déc 2011 - 22:33

neo-codion a écrit:et celui-ci (ce forum) n'échappe certainement pas à la règle.

Oui, sans doute mais il faut tenir compte aussi du projet initial des fondateurs de ce forum, ce qu'ils avaient envie d'en faire, d'y dire, et d'y partager... cheers
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Hippy73 le Mar 20 Déc 2011 - 23:24

Pour moi, les conversations qu'on peut avoir sur un forum n'ont pas d'autre ambition que celles qu'on pourrait avoir accoudé au comptoir d'un bistro ! drunken
Je ne vois pas pourquoi ça devrait forcément déboucher (hips !) sur "quelque chose de constructif"
A bas la dictature de l'utilitarisme ! Et le culte de l'efficacité et de la performance !
geek
avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Jean-Luc le Mer 21 Déc 2011 - 8:46

Bonjour tous ! Cette réflexion est intéressante. On pourrait peut-être tenter d'améliorer le fonctionnement du forum et voir ce qui pourrait y être transposable ?

Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Dr_Natural le Mer 21 Déc 2011 - 9:29

D'accord, mais il faudrait d'abord établir ce sur quoi le forum ne fonctionne pas bien, et ce qu'on en attend.
avatar
Dr_Natural

Messages : 1695
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

"Filtrage des irritants"

Message  creme_de_marron le Mer 21 Déc 2011 - 12:15

Je conçois qu'il peut être frustrant pour certains d'avoir des débats non canalisés qui n'aboutissent finalement sur pas grand chose. Toutefois, mon expérience personnelle des "débats démocratiques" dans certaines cellules dans les années 69-70 m'ont dégoutée à tout jamais des gentils commissaires politiques maoïstes qui savaient parfaitement "filtrer les irritants", nous faire accoucher de nos idées et être capables de faire la synthèse de notre propre pensée...
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Anaïs le Mer 21 Déc 2011 - 14:16

ça commence à devenir prise de tête le forum je trouve ! On n'avait pas été habitué à ça !
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  mimi pinçon le Mer 21 Déc 2011 - 18:55

Hippy73 a écrit:
A bas la dictature de l'utilitarisme ! Et le culte de l'efficacité et de la performance !

Et à bas les cadences infernales !
avatar
mimi pinçon

Messages : 1086
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Eon le Ven 23 Déc 2011 - 12:56

neo-codion a écrit:Un gouvernement n'est-il pas toujours une ploutocratie ?
Non, ou en tous cas cela ne devrait pas : il devrait au contraire nous en protéger comme c'était le cas de la monarchie avant 1789 puisque tu y fais référence. N'est-ce pas la ploutocratie qui a fait la Révolution ?
neo-codion a écrit: En ce qui me concerne, n'étant absolument pas démocrate (pourquoi mon point de vue aurait une quelconque valeur sur des questions auxquelles je n'entends goutte ?), je ne me sens pas du tout engagé par ce devoir de démocratie. .
Je comprends que l'on n'ait aucune envie d'émettre "un point de vue sur des questions auxquelles on n'entend goutte".
Je comprends que l'on ait d'autre part des doutes quant à la valeur des points de vue de la part de certains qui se permettent d'en émettre.
Je comprends que l'on puisse préférer parfois la parole d'une personne seule et réfléchie aux vociférations d'une foule nombreuse.
Mais il me semble que le fonctionnement de la démocratie ne valorise pas tant le pouvoir de cette foule et de ceux qui y appartiennent et émettent leur point de vue.
Il me semble que les électeurs désignent des représentants, appartenant à une minorité qui s'en distingue, et qui, elle, entend goutte à certaines choses, et qui décide à la place de la foule.
Dès lors, en cas de contestation, les électeurs peuvent ne pas reconduire cette minorité (ce que la monarchie que tu invoques ne permet pas), et entretemps, ils peuvent avoir recours à d'autres expédients, grèves et manifs.
Mais est-ce la foule qui décide des grèves et des manifs ? Même pas, car un autre processus électoral joue : l'élection de représentants syndicaux, qui eux aussi appartiennent à une minorité qui s'en distingue, et qui, eux aussi, entendent goutte à certaines choses, et qui décident à la place de la foule.
Et cette foule, ou tout au moins certains pans, une fois passées toutes ces élections, peut dès lors retourner à ses occupations, regarder la TV, le football, les séries policières, et lire la presse people en commençant par l'horoscope.
(Il y a encore une autre force, la presse d'opposition. Certes, quant à savoir si les journalistes entendent goutte à grand-chose... Ils ne sont usuellement pas formés pour cela.)

De là, l'exercice du pouvoir ne repose sûrement pas sur les points de vue de ceux qui n'entendent goutte à rien. Il repose sur des minorités. Des ploutocrates ? Pas nécessairement.
Côté syndicats ? Je ne crois pas.
Côté pouvoir ? Sûrement vrai pour ceux qu'on voit le plus. Mais derrière eux, il y a les groupes d'experts et de conseillers dans les ministères. Relèvent-ils tous de la ploutocratie ? Et puis est-ce si grave ? Dans la monarchie que tu mentionnes, les ministres ne venaient pas de la rue eux non plus.

Je te rejoins sur un point : 1789 n'est sûrement pas le fruit du "peuple", des "sans culottes" comme se sont ingéniés à le faire croire des générations d'instituteurs aux ordres de je ne sais qui (et une certaine presse continue).
1789, me semble-t-il, est le fruit des Bernard Tapie et Nicolas Sarkozy de l'époque. Bernard et Nicolas tiennent le pouvoir depuis deux siècles.
Mais un détail : à ce qu'il me semble, les révolutionnaires, eux, sont le plus souvent auto-proclamés, et rarement élus démocratiquement ; ou sur la base de sacrés mensonges.

Eon

Messages : 489
Date d'inscription : 06/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  neo-codion le Ven 23 Déc 2011 - 16:42

Mais Eon, désolé : je ne me trouve pas trop en désaccord avec toi !
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Dominique le Ven 23 Déc 2011 - 16:45

Dixit Tocqueville, "Jusqu'à la fin du XIXe siècle, on a vécu sur une typologie des régimes politiques héritée des Grecs, qui opposait la monarchie, l'oligarchie et la démocratie. Monarchie ou gouvernement d'un seul, oligarchie ou gouvernement de quelques-uns, démocratie ou gouvernement de tous" (Traité sociologique), idem jusqu'à nos jours. Sauf que comme bien constaté ici avec beaucoup de réalisme, ce ne sont jamais que des minorités dirigeantes qui gouvernent (ploutocraties ou non, voire même par extension dans n'importe quelle structure que ce soit y compris familiale, dans la mesure où il y a prise de décision pour un groupe), peut-être élues mais non par le peuple dans son entier (opposants, non votants etc ...) : donc nulle démocratie ( à part ceux - plus que rares- qui fonctionnent sur le principe du consensus) mais toujours oligarchie, donc dictature de la dite oligarchie !
Et de même ceux qui crient "à bas la dictature" de ceci ou cela, ne revendiquent jamais que leur propre dictature Exclamation Question

Dominique

Messages : 30
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  neo-codion le Ven 23 Déc 2011 - 18:53

Tocqueville ?
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  neo-codion le Mer 28 Déc 2011 - 10:58

C'est parce que j'ai fait le même constat que toi, Dominique, sur les minorités dirigeantes qui sont dans tous les pays des racailles et des mafieux que je suis, sans pour autant être totalement maurassien, pour un roi absolu, de droit divin et héréditaire, qu'il soit là pour nous protéger de ces minorités malfaisantes et nous laisse vivre à notre gré. Sans jouer la comédie de la démocratie
Vision romantique et enfantine du père protecteur ? Peut-être !
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Eon le Mer 28 Déc 2011 - 13:59

neo-codion a écrit: pour un roi absolu,
Un roi est toujours une oligarchie (ministres...).
neo-codion a écrit: de droit divin
???????????????????????????????????????????
neo-codion a écrit: héréditaire,
Et si c'est un taré ?
neo-codion a écrit: qu'il soit là pour nous protéger de ces minorités malfaisantes
Et s'il est lui-même une minorité malfaisante ?
et nous laisse vivre à notre gré
Quelle garantie ?

Eon

Messages : 489
Date d'inscription : 06/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  neo-codion le Mer 28 Déc 2011 - 14:40

Eon a écrit:
Un roi est toujours une oligarchie (ministres...).
Je suppose que tu veux dire que le roi s'appuie toujours sur une oligarchie. Pas toujours : Louis XIV a régné une grande partie de son règne sans ministre. Et quand il en a eu, il a su les choisir avec beaucoup de soin pour leurs compétences, et pas forcément dans la noblesse. Ou bien ils furent des potiches qui n'appliquèrent que les décisions du roi. Le roi, seul, a toujours de dernier mot, ou le pouvoir de l'avoir.

???????????????????????????????????????????
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et si c'est un taré ?
En 1000 ans et 40 rois, le cas ne s'est pas produit plus souvent qu'en 200 ans de république ! Deschanel pour ne citer qu'un exemple connu ! Je suppose que toutefois si le cas se présente, les règles de la monarchie prévoient un conseil de régence.

Et s'il est lui-même une minorité malfaisante ?
Ça peut être une hypothèse, bien sûr ! En démocratie, c'est une certitude !
N'oublions pas que le roi agit dans la durée, dans l'éternité et qu'il n'est pas là simplement cinq ou dix ans pour s'emplir les poches. Cette durée, cette intemporalité, ce lien avec la continuité change radicalement la donne et les rapports avec le côté obscur, avec l'argent...

Quelle garantie ?
Pas moins qu'en démocratie.

Et si le peuple élit tout à fait "démocratiquement" un dictateur sanguinaire...?
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Jean-Luc le Jeu 29 Déc 2011 - 9:55

Il me semble que vous vous êtes complètement égarés par rapport à la proposition initiale de Dominique ! Et de plus, à ce qu'il me semble, sa proposition visait justement, entre autre, à éviter ce genre d'égarement en impasse ! Laughing

Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  oiseaulys le Jeu 29 Déc 2011 - 11:20

Pourtant le problème posé par Dominique est extrêmement prégnant aujourd'hui. Ce qui m'effraie, c'est la violence des rapports qui semble être la règle sur les forums. Le forum est certes un lieu où l'on débat mais c'est avant tout, aujourd'hui, un lieu où l'on se montre, où l'on existe, où plutôt où son image existe. Le quart d'heure de gloire de Warhol dont parlait l'un de nous. Tout prend des proportions qui n'auraient pas lieu d'être dans un débat en face à face, car nous ne sommes plus dans l'immédiateté, mais toute faiblesse de notre part est vécue comme une atteinte irrémédiable et ineffaçable de notre image. Et sans doute, le plus grave, plus à nos propres yeux qu'aux yeux des autres. Comme tout le reste de la société, le forum est aujourd'hui influencé par l'idéologie du terrain de football qui pollue notre vie : il ne s'agit plus de débattre mais d'écraser l'autre, de le tuer avant qu'il ne nous tue. Que le meilleur gagne ! Vae victis !
De plus, dans un débat traditionnel, à la télévision par exemple, les débatteurs ont en général une culture, un langage, des références en commun. Ce qui peut ne pas être, et la plupart du temps, le cas sur un forum. L'un explique une chose, mais faute d'avoir ce langage commun, l'autre comprend autre chose. Ce phénomène est amplifié par le fait qu'avec l'accès à l'information et les moyens technologiques d'information et de communication, tout le monde se croit informé, et être en mesure de donner un avis éclairé sur tous les sujets. Et si nous n'avons pas réussit à établir un langage commun, comment l'un peut expliquer à l'autre, par exemple, que les Free Hugs sont, selon lui, la négation, le contraire du vrai intérêt porté à l'autre, sans que celui-ci le prenne pour une agression ? Cela ne se passerait pas forcément comme ça en face en face...
L'importance de l'image de soi sur internet témoigne de la prévalence du sentiment sur la pensée et la réflexion. Que faire ? Certains ont choisi visiblement d'éviter tout conflit en se fermant aux autres. D'autres proposent des règles de courtoisie à respecter. Que certains vont se précipiter de transgresser pour voir les limites. Comme les enfants...
C'est pourquoi je trouve la proposition de Dominique intéressante.
Ou alors, c'est aussi une solution, ne prendre les forums que pour ce qu'ils sont peut-être finalement : du divertissement sans conséquences...
avatar
oiseaulys

Messages : 356
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Eon le Jeu 29 Déc 2011 - 12:49

Bonjour,

Je trouve que Wildson a bien posé certaines choses :
http://hippies-1973.forumactif.org/t415-pourquoi-je-m-inscrit-sur-ce-forum

Nous avons tous des centres d'intérêt, des découvertes à partager.
Il me semble que c'est cela qui a amplement prévalu dans la plupart des interventions ici.
Sans que qui que ce soit, me semble-t-il, ait particulièrement recherché un quart d'heure warholien ou un défoulement facile.
Pourquoi cette gravité soudaine ?
Quant au "débat démocratique", c'est une option, comme d'autres. Tout peut cohabiter.

Eon

Messages : 489
Date d'inscription : 06/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  oiseaulys le Jeu 29 Déc 2011 - 14:07

Eon a écrit:Bonjour,


Pourquoi cette gravité soudaine ?

C'était juste une réflexion,
Je faisais juste une constatation, enfin de ce qui semblait m'être apparu dans beaucoup de forum, et ce pour répondre à Dominique dans le cadre, uniquement, de CE topic.
Mais tu as entièrement raison Eon et je t'approuve : gardons, sachons garder une certaine légèreté.
C'était aussi un peu le sens, exprimée différemment, de ma conclusion,
Il faut dire que j'ai peut-être été un peu perturbé par quelque élément intrusif et intempestif dans ce forum ces derniers temps !
avatar
oiseaulys

Messages : 356
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  oiseaulys le Jeu 29 Déc 2011 - 14:08

Et évidemment, moi je souhaiterais que tout puisse harmonieusement cohabiter dans ce forum...
avatar
oiseaulys

Messages : 356
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  oiseaulys le Jeu 29 Déc 2011 - 14:18

"Laissez tomber sans discussion les lois de la pesanteur"
Achille Chavée
avatar
oiseaulys

Messages : 356
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Dominique le Ven 30 Déc 2011 - 14:56

L'article de référence de ce topic n'était pas tant une "proposition" Jean Luc et Oiseaulys, qu'un bon tremplin de réflexion générale et individuelle sur les attitudes et comportements que l'on peut avoir sur les forums. Je ne vise pas particulièrement ce forum qui, pour en "fréquenter" beaucoup, est assez exceptionnel par son ouverture, sa convivialité et son intelligence. Comme dit en outre et partagé je crois, aucune illusion sur l'aspect "démocratique" de la question (qui nous a il est vrai quelque peu éloigné du sujet, bien que ... tongue) mais l'idée est intéressante de vouloir maintenir un certain "niveau" pour éviter les dits écueils des forums.
Et la violence évoquée justement par Oiseaulys découle souvent me semble-t-il de cette absence de réflexion intelligente, du refus de se regarder en face ou de se remettre en question comme chacun semble le faire ici et où dès lors l'autre va devenir le défouloir-bouc émissaire de toutes les frustrations, colères, jalousies et autres ressentiments et ce d'autant qu'il se cache derrière un écran et donc ne risque rien !
Mais bien d'accord aussi que bien relativement, tout ceci n'a guère d'importance en soi d'autant que se comporte-t-on sur un forum comme on se comporte dans la "vraie vie" ... ?

Dominique

Messages : 30
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  Durga le Lun 19 Nov 2012 - 7:18

Je relis ce topic sujet et je trouve pertinent le questionnement de Dominique, et certaines interventions ou constats faits, comme celui de oiseaulys ou Eon sur le fonctionnement et la violence des forums sur le net. Bien sûr, le notre n'y échappe certainement pas totalement.
Trudell (invité) disait dans un autre sujet que la violence, une certaine violence était inhérente à la vie. Sans doute. N'est-ce pas pour ça justement qu'il faut tenter de la canaliser ?
L'absence de la mise en place d'un langage commun, d'une culture commune, aujourd'hui, ne favorise pas la compréhension mutuelle... Nous prenons les mots pour ce que NOUS, nous y mettons et non pour ce qu'ils veulent dire. Il y a aujourd'hui des mots qui résonnent comme un mauvais mot, comme il y a maintenant dans le métro ou à la sortie des écoles des mauvais regards.
Bon, ces quelques réflexions , remarques sont suscitées, vous vous en doutez, par le fait que certains s'inscrivent sur le forum, puis ne postent jamais. (Ont-ils été déçus du contenu et du ton du forum ?) ou postent, participent même aux débats puis soudain se retire sans explications du dialogue, ou même se désinscrivent du forum, laissons aux administrateurs pas mal d'interrogations...
Je vous embrasse tous et vous souhaite une bonne et belle journée pleine de joie, de rire, d'amour et d'humour et de paix !
avatar
Durga
Admin

Messages : 2726
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constat sur les forums et leurs usagers

Message  neo-codion le Lun 19 Nov 2012 - 10:54

T'en fais pas Diurga ! On t'aime !

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum