Littérature beatnik

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Littérature beatnik

Message  hipnik le Mar 20 Déc 2011 - 22:13

On trouve en ce moment chez Mona Lisait, le spécialiste du livre neuf à prix réduit, plusieurs titres beatniks :
"Dream Machine" de Brion Gysin (New Museum/Merell, 195 pages, 12 euros au lieu de 30)
"Naked Lens - Beat cinéma" de Jack Sargeant (Soft Skull Press, 250 pages, 10 euros)
"Le temps des assassins" de Williams Burroughs (Mona Lisait, Books factory Collection, 20 pages, 8 euros)
"A propos des peintures de Brion Gysin" de Williams Burroughs (Mona Lisait, Books factory Collection, 20 pages, 8 euros)
Le magazine Mona Lisait News remis aux acheteurs contient un poster de Williams Burroughs
Il y a 9 boutiques Mona Lisait à Paris : Les Halles, place Joachim du Bellay; Les Grands Boulevards, 7 bd Bonne Nouvelle; Châtelet, 9 rue St Martin; Le Marais, 17bis rue Pavée; Jussieu, 39 rue Jussieu; Bazeilles, 1 rue Bazeilles; Austerlitz, 14bis bd de l'Hôpital; Odéon, 6 rue Danton; Faubourg St Antoine, 211 rue du fbg St Antoine et aussi à Toulon, Toulouse et Vélizy-Villacoublay
La plupart sont ouvertes tous les jours de 10 à 20 heures
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Eon le Mer 21 Déc 2011 - 13:27

Les librairies Mona Lisait sont des lieux absolus.
Impossible d'y flâner sans en ressortir avec le livre que l'on cherchait depuis toujours sans le savoir.
Et pour une bouchée de pain.

Si vous allez à celle de la rue Pavée, vous pouvez saluer Monsieur Frank, qui tient le plus souvent la caisse, et qui gère la boutique. C'est un de mes très vieux amis.

Eon

Messages : 489
Date d'inscription : 06/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  neo-codion le Jeu 22 Déc 2011 - 15:27

Ma préférée est celle de la rue Saint Martin près de Beaubourg.
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Sam 3 Mar 2012 - 15:06

Parmi les écrivains francophones influencés par la Beat Generation citons principalement deux : Claude Pélieu & Daniel Biga

Claude Pélieu (1934-2002) traducteur de Burroughs, de Ginsberg et Timothy Leary. Il fut une poète prolifique pratiquant le cut-up.
Parmi ses oeuvres :
Jukeboxes, 1972
Tatouages mentholés et cartouches d’Aube, 1973
Kali Yug express, 1974
Coca néon arc-en-ciel polaroïd, 1976
Trains de nuit, 1977
Dust bowl Motel Poems, 1979
Pommes Bleues électriques, 1979
Xerox blues, 1982
Indigo express, 1986


Daniel Biga
est né en 1940, poète et aussi peintre.
Ses recueils les plus célèbres sont : Oiseaux Mohicans (1969) et Kilroy was here (1972)
Parmi ses autres oeuvres :
Esquisses pour un schéma du rivage de l'Amour Total, éditions Saint-Germain-des-Prés, 1975
Bigarrures, éd. Telo Martius, 1986
Eloges des joies ordinaires, Wigwam éditions, 1999
Le poète ne cotise pas à la sécurité sociale anthologie 1962-2002, éd. Le Castor Astral/Écrits des Forges, 2003
Le sauvage des quatre chemins, Le castor Astral, 2007
Impasse du progrès, TraumFabriK, 2008
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Sam 3 Mar 2012 - 15:12

Claude Pélieu (à gauche) devant un de ses collages-poèmes et Daniel Biga (à droite) :
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hippium le Sam 3 Mar 2012 - 20:10

Super hipnik !

hippium

Messages : 1677
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Anaïs le Mer 7 Mar 2012 - 11:29

connais pas !
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Hippy73 le Ven 20 Avr 2012 - 19:20

Moi non plus !
avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Job le beatnik

Message  Durga le Mer 16 Mai 2012 - 6:32

On m'appelle Job, Job le Beatnik
Je suis un existentialiste
Je vis de tout, je vis de rien
Et je me fous de la logique, de la logique
J'aime la poésie
Le blues, le jazz, c'est toute ma vie
J'écoute Brassens, Ferré, Ferrat
Brel et Gainsbourg et Barbara

Je n'aime que la nuit
Je n'aime que le noir
J'aime aussi le gris
On dirait qu'il est noir
J'aime la pénombre
Qui fait briller mon ombre
Mon ombre bien à moi
Avec mes idées noires

Je connais toute l'histoire de l'art
Les grands classiques du théâtre
Je fais de la photographie
Du cinéma et puis j'écris, et puis j'écris
J'ai lu Villon, Hugo, Baudelaire
Verlaine, Rimbaud, Apollinaire
Et j'ai lu Sartre comme de raison
Camus était mon opinion.

{au Refrain}

Et j'ai des filles plein ma piaule
On fait l'amour, on s'couche à l'aube,
On fume de la marijuana
J'aime Marie, je baise Anna, je baise Anna,
Passe-moi vingt sous pour un café,
Une cigarette, je suis fauché
Pour le Québec c'est pas fini
Vous pouvez me croire
C'est Job qui l'dit

{au Refrain}

Mais un beau jour je partirai
Dans un pays très loin d'ici
De paix d'amour et d'amitié
De paix d'amour de liberté, de liberté !
Mais ce pays n'existe pas
Car c'est à nous de le créer
Mais pour ce faire il faut s'aimer
Car attention tout va sauter !

{au Refrain}
avatar
Durga
Admin

Messages : 2726
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Où sont passés les beatniks ?

Message  Durga le Mer 16 Mai 2012 - 6:39

Thierry Hazard: Où Sont Passés Les Beatniks ? songtekst
(Thierry Hazard)

Mais où sont passés les beatniks?
Tous les hippies de ma jeunesse,
Victimes d'une épidémie subite,
Sont partis sans laisser d'adresse.

Mais qu'a-t'il bien pu arriver
A nos babas-cools, nom d'une pipe !
Mais où sont passés nos beatniks?

Sont-ils partis élever des moutons en Ardèche?
Ou bien faire pousser du chanvre indien au Bangladesh?
Les babas-cools du bon vieux temps
Ont tous disparu mystèrieusement

Mais où sont passés [Où sont poussés]
Où sont passés [Ou ou ou]
Où sont passés les beatniks?

Certains prétendent qu'ils sont partis
Quelque part au Burundi
S'installer chez les pygmées
Pour y vivre en communauté.

Moi ça ne m'étonnerait pas qu'il y ait la-dessous
Un vaste complot politique
Mais où sont passés nos beatniks?

Personne à l'O.N.U. ni à la S.P.A.
Ne semble s'inquiéter du sort de nos babas
Pourquoi? Pourquoi?
Je propose d'alerter l'opinion
Venez signer ma pétition !
Mais où sont passés nos beatniks?

Mais où sont passés [Où sont poussés]
Où sont passés [Ou ou ou]
Où sont passés les beatniks?
(Où sont passés ou ou ou les beatniks?)

Mais ils sont où les hippies d'antan?
Ceux qui chantaient autour des feux de camps?
En sandales ou en pataugasses
Parfumés au patchouli
Ils étaient si jolis, hélas !
Aujourd'hui, c'est bien fini
Nos amis les végétariens
Ont tous disparu un matin

Mais où sont passés [Où sont poussés]
Où sont passés [Ou ou ou]
Où sont passés les beatniks?
Mais où sont passés [Où sont poussés]
Où sont passés [Ou ou ou]
Où sont passés les beatniks?
avatar
Durga
Admin

Messages : 2726
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Et même Michel Sardou !

Message  Durga le Mer 16 Mai 2012 - 6:41

Les beatniks, Michel Sardou


Ils sont venus me voir
Dans un rythme de cordes
Et puis sur le trottoir
Ont rassemblé la horde,
Les beatniks ssssss...

Ils sont à notre époque
Le sujet dont on parle
Et si d'eux l'on se moque,
Ils s'en portent pas plus mal.

La musique et les routes
Leur servent de royaume.
Ils sont les troubadours
Du siècle de l'atome.

Ils sont venus me voir
Dans un rythme de cordes
Et puis sur le trottoir
Ont rassemblé la horde,
Les beatniks ssssss...

Ils sont aimés des uns
Et supportés des autres
Et rassasient leur faim
Sur le dos des apôtres.
Des cheveux, ils en ont.
C'est ce qui fait leur force,
De l'argent ils l'auront.
Ils ne sont pas précoces.

Ils sont venus me voir
Dans un rythme de cordes
Et puis sur le trottoir
Ont rassemblé la horde,
Les beatniks ssssss...

Moi quand je les regarde
Du haut de mes vingt ans,
J'ai parfois le cafard
De vivre prudemment,
Mais quand ils sont partis
En traînant leurs savates,
Je continue ma vie
Et renoue ma cravate.

Ils sont venus me voir
Dans un rythme de cordes
Et puis sur le trottoir
Ont rassemblé la horde,
Les beatniks sss,
Les beatniks sss,
Les beatniks sss...
avatar
Durga
Admin

Messages : 2726
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Mer 16 Mai 2012 - 10:38

Merci Durga ! Very Happy Je ne sais pas où tu as trouvé toutes ces perles ! bounce Pour les regrouper, j'ouvre un topic "les beatniks dans la chanson" qui me semble plus approprié !
http://hippies-1973.forumactif.org/t595-les-beatniks-dans-la-chanson
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Jean-Luc le Dim 3 Juin 2012 - 0:26


Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Ven 14 Sep 2012 - 18:35

Mémoires d'une beatnik de Diane Di Prima chez Ramsay (2003, toujours disponible à la FNAC)
La bohème beatnik new-yorkaise dans les années 50, sexe, drogue, poésie...
Beau texte très nostalgique et mélancolique...

avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un amour de beatnik

Message  hipnik le Jeu 27 Déc 2012 - 16:31

Un amour de beatnik du seul grand écrivain beatnik français, Claude Pélieu (1934-2002), recueil d'extraordinaires lettres-poèmes (1963-1964) à Lula-Nash, sa première femme, vient de sortir aux éditions Non Lieu. Indispensable !



avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Jeu 27 Déc 2012 - 16:35

Un amour de beatnik, quelques extraits ici : http://www.fingerpaintingonmars.com/02---un-amour-de-beatnik.php
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Jean-Luc le Jeu 27 Déc 2012 - 16:58

Beau texte très nostalgique et mélancolique...

Alors que les beatniks ne voulaient vivre qu'à toute vitesse et que le moment présent, pourquoi leurs textes sont ils toujours très nostalgiques et si mélancoliques ? Quelqu'un peut-il m'expliquer ?

Jean-Luc
Admin

Messages : 2080
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Bob Kaufman

Message  hipnik le Lun 15 Avr 2013 - 19:26

C'est vrai que Bob Kaufman est un peu l'oublié de la Beat Generation. Pourtant il est certainement avec Kerouac, Burroughs, Ginsberg et Ferlinghetti l'un de ses representants majeurs.
Engagé volontaire dans la marine marchande dès 14 ans, il a navigué entre voyages et poésie, alcool et drogues...
Né en 1925 à la Nouvelle Orléans d'un père juif et d'une mère noire d'origine martiniquaise, il parlait le patois français, le créole, et aimait la poésie et la littérature française dont il subit l'influence. Avec le jazz.
Il a publié Sardine dorée (1967), Solitudes (1965) et a fondé en 1959 une célèbre revue de poésie "beat" Beatitude
Il est mort en 1986. Beau témoignage de sa veuve sur http://www.marcvillard.net/spip.php?article110

avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  neo-codion le Mar 16 Avr 2013 - 9:18

Il y aurait certainement un lien à faire entre français et beat generation... Les Américains, au début du mouvement caricaturait le beatnik en lui donnant un "air français"

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Mer 17 Avr 2013 - 20:55

Je crois qu'on en a déjà pas mal parlé ?
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Lun 16 Sep 2013 - 20:43

Dans son roman Jason Murphy en forme de fausse biographie, l'écrivain oulipien Paul Fournel invente un poète injustement oublié de la Beat Generation, ami des Kerouac, Ginsberg, Burroughs, Ferlinghetti... Chez POL, 16€
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Lun 16 Sep 2013 - 20:46

C'est drôle que je parle de ce livre juste après avoir évoqué Bob Kaufman, véritable oublié, lui, de la Beat Generation !
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Lun 16 Sep 2013 - 21:09

Jean-Luc a écrit:Alors que les beatniks ne voulaient vivre qu'à toute vitesse et que le moment présent, pourquoi leurs textes sont ils toujours très nostalgiques et si mélancoliques ? Quelqu'un peut-il m'expliquer ?
 C'est tout le paradoxe de la Beat Generation et Kerouac en est le plus bel exemple.
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  neo-codion le Lun 16 Sep 2013 - 21:17

Je suppose que pour certains le "vivre à toute vitesse le moment présent" était une attitude destinée à masquer une trop grande sensibilité vécue comme une vulnérabilité...

Il semblerait qu'un Jason Murphy ait réellement existé et fréquenté la Beat Generation, sans avoir rien publié...

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1818
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jason Murphy

Message  hipnik le Mer 18 Sep 2013 - 13:28

L'existence et la biographie de ce John Murphy publiées sur Wikipédia sont bien évidemment un canular basé sur le roman de Paul Fournel Laughing
avatar
hipnik

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum