Littérature beatnik

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  neo-codion le Mer 14 Jan 2015 - 21:13

hipnik a écrit:
neo-codion a écrit:Deux livres beatniks :

Alexandre Mathis : LSD 67
(éd. Serge Safran, 2013)
le début des beatniks dans le Quartier Latin qui en devient le lieu de rassemblement.


Néo, je te remercie de m'avoir indiqué cet auteur. Je viens de lire ce livre : c'est vraiment une mine pour saisir et comprendre cette époque, avec le remplacement des beatniks par les hippies ! Beaucoup de références. Une véritable bible ! Un grand merci ! Very Happy

De rien ! Ce livre m'avait beaucoup plu, on dirait des pages du Vidal !! Very Happy

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1655
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Doctor Sex le Jeu 15 Jan 2015 - 18:18

Je l'ai commandé. Il ne semble pas facile à se procurer, beaucoup d'attente pour le recevoir.
avatar
Doctor Sex

Messages : 413
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 38
Localisation : Vallée de Gouédic

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  neo-codion le Dim 18 Jan 2015 - 17:16

Substances psychotropes, l'amour de l'auteur pour le septième art, l'époque... ce livre avait tout pour me plaire ! Very Happy

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1655
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Dim 18 Jan 2015 - 20:27

avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jacques Pautard

Message  hipnik le Ven 30 Jan 2015 - 21:42

Né en 1945, Jacques Pautard est le fils naturel d'un soldat noir de la Deuxième Guerre Mondiale et d’une paysanne de Haute-Saône. Élevé en familles d'accueil, centres d’apprentissage et maisons de correction, puis porté par la vague de contestation des années pré et post-1968, il a vécu une vie de marginal et d’autodidacte. Il s’est forgé ainsi une expérience de vie et un champ de réflexion singuliers et considérables. D’une force et d’une ampleur, qui nous semblent uniques dans la littérature française d’aujourd’hui, Grand chœur vide des miroirs est son premier livre de poésie.
Dans sa préface au Journal du réel gravé sur un bâton, de Michel Jourdan, Yves Bonnefoy écrivait : « Une dimension manque à la poésie française. Et c’est pourquoi je trouve de l’importance à ce qu’écrit Michel Jourdan, et voudrais contribuer à attirer l’attention sur son œuvre où un possible s’ébauche. » Beatnik impénitent qui a passé sa vie sur les routes en quête d’une sagesse peu conventionnelle, Pautard est de la même famille que Jourdan. Et peut-être ce Grand chœur vide des miroirs est l’un des textes qui évoque le mieux en français, dans sa liberté souveraine, la grande poésie de la beat generation américaine.


avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ron Whitehead

Message  hipnik le Lun 4 Mai 2015 - 18:40

Ron Whitehead, poète beatnik, affirme :

"Au cours de la prochaine décennie la Beat Generation sera reconnue comme le groupe le plus important de poètes et d’écrivains de l’histoire de l’Amérique. Les Beats ont donné naissance à de nouvelles générations, à de nouvelles énergies qui se réveillent à la prise de conscience !"


t

http://levurelitteraire.com/ron-whitehead-5/
avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Lun 4 Mai 2015 - 18:47

Ron Whitehead : I Will Not Bow Down (lecture publique)


https://m.youtube.com/watch?v=yrrenQofYPc
avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Lun 4 Mai 2015 - 18:53

Et encore Ron Whitehead à propos d'Orwell et d'autres :

RW : – Un mentor ! James Joyce, le Roi du Modernisme, disait que l’idée du héros n’était qu’un mensonge sacré, que les forces motivantes principales sont la passion et la compassion. Pas plus tard qu’en 1984, les gens se moquaient de George Orwell. Aujourd’hui, alors que nous habitons finalement dans un monde orwellien, pouvons-nous nous rappeler de la passion et la compassion ? Ce   rire ironique et satirique postmoderne, ce  jeu-mort-en-vie a-t-il tué le  sperme et l’ovule? Y-a-t-il encore un endroit  meilleur qu’ici ? Où ?  Il ne faut pas s’étonner que les jeunes d’aujourd’hui aient adopté Jack Kerouac, Allen Ginsberg, William S. Burroughs, Herbert Huncke, Gregory Corso, Neal Cassidy, Lawrence Ferlinghetti, Amiri Baraka, Robert Creeley, David Amram, Diane di Prima, Ed Sanders, Anne Waldman, Bob Dylan…

RD : – Ron Whitehead et tous les autres…

RW : –  …de la Beat Generation et d’autres poètes semblables, écrivains, artistes, musiciens, photographes, cinéastes, tout  comme leurs ancêtres inspirants, affirmatifs de la vie et antinomiens.  Ce sont des gens qui ont résisté et qui résistent encore  à TOUTE FORME DE POUVOIR, de droit, de force irraisonnée, et qui ont regardé ces formes du  pouvoir dans les yeux et qui leur ont dit NON, NON, je ne suis pas d’accord avec vous et je vous dis pourquoi. Et ils ont dit ces paroles, pas pour l’argent ou pour la gloire, mais par les convictions les plus profondes de la vie, par la croyance que nous, chacun de nous, peu importe notre couleur de peau, notre situation économique, nos préférences politiques, religieuses et sexuelles, chacun d’entre nous a le droit de vivre et de rêver !


Source : http://levurelitteraire.com/ron-whitehead-5/
avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Dim 16 Aoû 2015 - 9:38


Paru en 2000 chez Denoel
avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Durga le Lun 14 Mar 2016 - 6:59

Ce poème est intitulé Miss Hippie mais je trouve qu'il est d'inspiration beatnik. Qu'en penses-tu hipnik ?


MISS HIPPIE

Xavier Ramillon


Miss hippie

Ma nostalgie

Dans ma mémoire acidulée

Vêtue de rêves impudiques

tu nageais

Dans la fluidité

d'un fleuve de fumées exotiques

Entre st Ouen & st Germain

Katmandou scintillait

le jazz envoûté

Explosaient tes chakras

Chorus

résonnance

Vibrations

La tête en trip

Le truc en trop

T'étais beatnik

mais pas trop

Dans l'Eden psychédélique

t'avais le Zen au zénith

Miles Davis & Frank Zappa

Illuminaient tes appâts

Cramée d'amour au napalm

Tu bombardais tes larmes au Vietnam

Ginsberg en assonances

psalmodiait des plaintes insanes

Freedom cris d'hommes

Tu manifestais

L'Impudeur de tes désirs

Sex & cythares

tu ondulais en résistance

dans la transe du pavot

Sur les pistes du mandala

L'esprit en apesanteur

comme un papillon avide

tu gobais les étoiles

et sautais les barrières

sans pouvoir les détruire

City light book & Maspero

En sac de couchage

Avec Cassady

Tu partais en voyage



Miss hippie

Ma nostalgie



Ton tipi Tes utopies

Sous la pluie

A Woodstock les beatniks ont fleuri

T'es sortie de ta cave enfumée

Il tombait des cordes de Gibson exaltées

Sous les Ondes pétillantes

hachées menu au LSD

Les amphétamines en bouquets

Excitaient ton pistil

On s'enivrait de sperme & de cyprine

De tes seins d'albâtre

Les gouttes d'eau brunâtre

Nourrissaient nos phantasmes

La musique de ton sexe

avait l'odeur

Du blues en Louisiane

Comme ils t'ont fait des beaux enfants

Ces poètes dissidents

l'île de Whight en naufragée

où la mer s'est dessalée

les hallucinogènes en confetti

comme le virus de la rengaine

le vaccin contre la haine

Jim Morisson à la veillée

Quand la nouvelle Ève

préférait les oranges écarlates

Aux quartiers de lune sauvage

T'es devenue punk aiguisée

T'as coupé la corde lisse

Des cimaises encrassées

Où l'on te suspendait

Et te revoilà

Prête à te déhancher

Au son perdu des délires acoustique



Miss hippie

Ma nostalgie



Les gourous ont perdu leurs feuilles

C'est l'automne des guitares sèches

le temps s'essouffle

comme un bandonéon sans partition

L'exotisme en déglingue

T'as changé de fringues

Ta puberté au vide grenier

Exit tes fripes d'antan

tes manteaux afghans

Bouffés aux mythes

De profondis …Grateful dead…

Violence intolérance

T'as tâté du gothik

New wave en répugnance

lambeaux de photos de vieux journaux

Plus éphémère qu' Arthur Rimbaud

Ta jeunesse

En voyage express

est sortie des rails

tes vieux potes à présent

font des cascades

dans l'eau delà

Ceux qui t'aimaient

Qui jadis

se noyaient dans la paix

ceux qui chantaient Dylan et joplin

voient fleurir les champs de mines

Ils soignent leurs cancers

Au flash du rayon vert

Toi, tu l'as bu....jusqu'à la lie

la ciguë des accords exigus

une seringue d'espoir

plantée dans la mémoire

Pink flowd & Weather report

en apnée dans ta baignoire

fabriquent des bulles d'air égaré

tu manifestes en désordre

pour que dure la nature

Pour qu'existent encore

des sauvages dans les rues

Dans quel bac feras-tu

le tri des déchets de ta vie ?

un recyclage en héritage

pour tes enfants pas sages

Parfum d'amitié évaporé

Giclées d'images

Toutes ces paroles

Toutes ces musiques…

les siècles ne durent pas si longtemps

finalement

On change de règne & de décor

Punk & rap

Parfument ton présent

& street art a transplanté ton coeur

au jardin d'hiver interieur

t'arroses encore des sables émouvants

des oasis affriolantes

des débris d'azur en satellite

Les divines Gueulantes

Toujours présentes

nourrissent la bohème qui te hante

L'oubli des contraintes

L'angoisse que l'on flingue

La morale qu'on dézingue

Les rêves en Hibernation

Derrière la porte blindée

des nuages de l'esprit

s'en vient roder le temps des acouphènes

Il va neiger sur tes cheveux

Donne-moi la main si tu veux

avatar
Durga
Admin

Messages : 2528
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Lun 14 Mar 2016 - 11:53

Je ne connaissais pas. Si le poème évoque l'époque des hippies, le style "déclamatoire" fait effectivement penser aux beatniks. Intéressant, merci.

http://www.universlam-editions.com/portraits/xavier-ramillon/
avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  rainbowgeek le Lun 14 Mar 2016 - 22:11

Ce serait plus lisible en ne sautant pas une ligne sur deux.
avatar
rainbowgeek

Messages : 713
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 58
Localisation : Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

Voir le profil de l'utilisateur http://bech.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  neo-codion le Lun 14 Mar 2016 - 22:22

C'est sûr. Exclamation
Je suppose que Durga a dû faire un copié-collé... Ou que l'interligne fait partie de la structure même du poème...? Question Dans les écrits de la Beat Generation on trouve parfois ce genre de choses, de présentation...

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1655
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Dr_Natural le Lun 14 Mar 2016 - 23:10

Dis-moi Marie-Catherine, as tu vraiment lu ce poème avant de le poster ? Laughing
avatar
Dr_Natural

Messages : 1598
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Durga le Mar 15 Mar 2016 - 6:39

Je ne me suis pas posée la question. Je ne lis jamais bien sûr ce que je poste !
avatar
Durga
Admin

Messages : 2528
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  Aldous le Mar 15 Mar 2016 - 10:57

Je me reconnais bien dans ces poèmes même si je ne suis pas une miss... ça tape bien dans le mille de ce que nous avons traversé...
Merci Durga, je ne connaissais pas non plus
avatar
Aldous

Messages : 281
Date d'inscription : 09/07/2013
Age : 62
Localisation : Nord 59

Voir le profil de l'utilisateur http://dadanotdead.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hippium le Mar 15 Mar 2016 - 23:51

Je trouve que le poème peut effectivement correspondre tout à fait à la génération "hippie", à ce qu'elle a pu vivre et à sa jeunesse aujourd'hui enfuit...

hippium

Messages : 1525
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Mar 10 Mai 2016 - 21:23

avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Jeu 20 Avr 2017 - 18:40

Je ne connais pas ce livre, son titre est quand même évocateur, je ne sais pas ce dont il s'agit...
avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature beatnik

Message  hipnik le Jeu 20 Avr 2017 - 18:42

A voir aussi...
avatar
hipnik

Messages : 1341
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum