société de consommation

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

société de consommation

Message  creme_de_marron le Lun 6 Fév 2012 - 21:36

"Je pense que le consumérisme manipule et violente les corps ni plus ni moins que le nazisme(...) Le fascisme consumériste est pire que le classique parce que le clérico-fascisme n'a pas transformé les italiens de l'intérieur. C'était un état totalitaire mais pas totalisant."
Extrait de l'avant-dernière interview de Pier-Paolo Pasolini, datant du 28 octobre 1975, trois jours avant son assassinat...
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  Ardwenn le Mar 7 Fév 2012 - 14:38

Prophétique…
Les corps…Il faut les épiler, les farcir de bouts de métal…S’en servir pour le fun mais ne plus vivre dedans…
On vit dans son cerveau.
Mais sait on seulement encore ce que c’est de vivre ?
Coment le sauraient-ils ?
Ils croient s’appartenir. Ils appartiennent aux fantasmes qu’on leur impose.
Ils croient se connaître. Et ne font que choisir les éléments de leur profil dans le menu déroulant du spectacle.
Qui sait encore que s’exciter n’est pas jouir ?
Et que faire, maintenant que le Nazisme Nouveau retire son gros nez de clown Mac Do après trnete ans de gestation ?
avatar
Ardwenn

Messages : 252
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 63
Localisation : Ardenne Belge

Voir le profil de l'utilisateur http://micheldonceel.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  Jean-Luc le Mer 8 Fév 2012 - 7:18

Ardwenn, entièrement d'accord avec toi. A mon avis beaucoup des membres "historiques" de 1973 doivent se reconnaître dans ce que tu dis ou être en phase. Tu devrais intervenir plus souvent ! Very Happy

Jean-Luc
Admin

Messages : 2077
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  Ardwenn le Mer 8 Fév 2012 - 10:17

J’enrage…
C’est dans la vie de tous les jours que je voudrais intervenir…
Le monde est fait d’individus connectés à des machines – portables, ipodes, smartephones et autres anglaiseries mécanistes- individus enfermés dans le cocon de leurs « connexions PRIVéES «
Incapables de voir le jour se lever ailleurs que sur leur écran.
Inhibant toute possibilité de contact direct.
Perdus dans le confort de leurs incertitudes programmées…..
Chaque message est un caillou lancé dans l’océan…
On sait que « quelque part » il est lu…
Mais, ici et maintenant, c’est la solitude…comme jamais auparavant dans l’Histoire du monde
avatar
Ardwenn

Messages : 252
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 63
Localisation : Ardenne Belge

Voir le profil de l'utilisateur http://micheldonceel.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  creme_de_marron le Jeu 9 Fév 2012 - 18:31

@ Ardwenn, oui, il y aurait beaucoup de choses à dire sur tout ça, la haine du corps qui s'exprime aujourd'hui dans tout et à travers tout ce qu'on lui fait subir, y compris par le "sexy" (ce que tu appelles le "sex" ?)
Il me semble que les hippies prônaient en leur temps un retour au naturel, à la simplicité, à la beauté naturelle des corps et de la sexualité... Tout ceci est très loin... C'est la grande confusion (entretenue !)
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Saint Valentin

Message  Hippy73 le Jeu 9 Fév 2012 - 19:48

Rappelez-vous : le 14 février, faites l'amour plutôt que les magasins !
avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  creme_de_marron le Dim 15 Avr 2012 - 9:02

Sur le site Basta ! un article très intéressant du philosophe Bernard Stiegler, disciple de Derrida, sur "comment le marketing détruit tous les outils du savoir."
http://www.bastamag.net/article2202.html
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  creme_de_marron le Sam 30 Juin 2012 - 16:43

Un livre à lire : Comment j'ai arrêté de CONsommer par Frédéric Mars éditions du Moment 250 p 18,50 euros



L'"enfer marchand"
LE MONDE | 19.06.2012
Par Emilie Deniau


Dans l'esprit du livre de référence des altermondialistes No Logo. La tyrannie des marques, de Naomi Klein ( Actes Sud, 2001), le journal de bord de Frédéric Mars nous restitue son expérience tout en exposant une réflexion sur la boulimie de consommation et en nous faisant part de subterfuges pour la combattre.
L'auteur n'a rien d'un "antisystème", il représente le citadin quadra : coquet, à la pointe de la technologie et hédoniste à souhait. C'est lorsqu'il doit ranger sa cave que Frédéric Mars réalise qu'il possède une accumulation d'objets en tout genre dont l'usage aura été éphémère et superflu. Ce déclic le conduira à écrire son livre qui montre, sans verser dans le moralisme, les dérives concernant sa manière de consommer, semblable à celle de milliers de Français en proie au gâchis alimentaire, à la déferlante des dépenses pour les fêtes annuelles, au non-respect du tri des déchets...

Peu à peu, il dresse un tableau des alternatives permettant de remédier à ces phénomènes et de réaliser d'importantes économies. Il explique que "tout ou presque peut se trouver en dehors des réseaux de distribution dominants" et l'atteste par la confection de shampooing à base d'oeuf ou encore par la création d'un potager. Frédéric Mars s'intéresse aussi aux systèmes d'échanges locaux (SEL) et rejoint les quelque 25 000 membres en France. Troquant deux heures de cours de français contre deux cakes au chocolat, il reconnaît les valeurs de solidarité et de convivialité des SEL. L'auteur s'inscrit aussi sur le site Internet Freecycle, association d'entraide soucieuse de l'écologie fonctionnant sur le don d'objets. Enfin, s'inspirant de la classification hiérarchique des besoins humains par le sociologue Abraham Maslow, en 1943 - approche très utilisée dans le marketing -, Frédéric Mars met au point un tableau ingénieux, facilement utilisable, où se mêlent critères de nécessité et de prix ; ce qui lui permet d'éviter certains achats accessoires.

Tout au long du livre, Frédéric Mars lutte contre des problématiques d'ordre sociétal. A commencer par la marchandisation de la culture comme facteur d'inégalités, ce qui l'incite à traquer expositions et concerts gratuits. Il renonce aussi aux soldes, jugeant que le plaisir de réaliser "la bonne affaire" l'emporte sur la nécessité même de l'article acheté. L'auteur cherche ainsi à analyser l'amalgame que le marketing suscite entre les concepts de désir et de besoin. Le surplus de dépenses obligatoires (impôts, cotisations, TVA) qu'il assimile à du racket le pousse à restituer ses cartes de crédit au grand dam de sa banquière. Sans oublier l'américanisation des modes de vie.

L'autre fil narratif de ce récit autobiographique relate les réactions auxquelles l'auteur se heurte en raison de son refus de la société "acquisitive". En effet, cette expérience de "déconsommation", Frédéric Mars la vit avec sa femme, dépensière, et son fils de 7 ans exposé aux "rouleaux compresseurs du marketing mondialisé : Disney, McDo et Nintendo". Bien que cette entreprise laborieuse ait parfois soumis le couple à rude épreuve et provoqué les caprices de leur enfant, le trio en est sorti plus uni. A l'inverse, leurs amis s'éloignent d'eux en raison de leur marginalisation. L'être serait-il donc déterminé par l'avoir ? L'auteur en est convaincu.

Les péripéties de cette lutte "contre l'enfer marchand" racontées par Frédéric Mars sur un ton décalé et drôle suscitent une véritable remise en question de la bêtise d'un grand nombre de nos comportements d'achat. Bien sûr, l'envie de "déconsommer", ou du moins de s'orienter vers une "écoconsommation" après la lecture de ce livre, est immanquable, encore faut-il en avoir le courage.

Emilie Deniau
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  Jean-Luc le Sam 7 Juil 2012 - 19:54

La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) constate dans une enquête du 5 juillet 2012, que 54 % des supermarchés contrôlés présentaient des prix erronés lors du passage en caisse par rapport aux prix affichés en rayons et que 7 % des prix sont faux, le plus souvent en défaveur des clients !

Jean-Luc
Admin

Messages : 2077
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Faut pas gâcher !

Message  Jean-Luc le Sam 7 Juil 2012 - 20:01

Des restaurants, un à Louviers (Eure), deux à Paris, commencent à faire payer aux clients une "amende" (de 2 à 5 euros) lorsque le plat commandé n'est pas terminé. La plupart du temps, il s'agit de restaurants avec la formule "à volonté". L'idée est de responsabiliser le client à ne pas prendre plus qu'il ne peut consommer. En moyenne 25% des assiettes finissent à la poubelle.

Jean-Luc
Admin

Messages : 2077
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  mimi pinçon le Mer 18 Juil 2012 - 15:20

creme_de_marron a écrit:"Je pense que le consumérisme manipule et violente les corps ni plus ni moins que le nazisme(...) Le fascisme consumériste est pire que le classique parce que le clérico-fascisme n'a pas transformé les italiens de l'intérieur. C'était un état totalitaire mais pas totalisant."
Extrait de l'avant-dernière interview de Pier-Paolo Pasolini, datant du 28 octobre 1975, trois jours avant son assassinat...

En homme de son temps, imprégné au moins partiellement de la fausse culture de son temps (celle des années de l'après-guerre), Pasolini utilise le terme "fasciste"de façon abusive, comme beaucoup, pour désigner toute chose, toute politique abhorrée. En ce sens, par exemple, on pourrait dire aujourd'hui, le féminisme est un fascisme !
Ça n'a rien à voir bien évidemment avec le fascisme historique, le vrai fascisme.
Né comme le surréalisme, le futurisme qui fut son terreau, et la revendication de la liberté sexuelle, dans les tranchées de 14-18, le fascisme fut traversé presque dès le départ par deux courants contradictoires et opposés qui ne cessèrent de la marche sur Rome à la République de Salo de s'opposer et de se combattre :
l'un, le fascisme des villes celui des universités, des intellectuels, des artistes (Marinetti, Paretto - le célèbre Paretto de la loi des 20/80 -, Pirandello, Gentile...) très antibourgeois, anti-capitaliste, non raciste (le racisme s'oppose au but même du fascisme qui, comme son terme même l'indique, est d'unir en faisceau), révolutionnaire et socialiste et d'autre part le fascisme agraire, celui des campagnes, des grands propriétaires, anti-intellectuel, anti-marxiste, capitaliste, conservateur, voire réactionnaire, dérivant peu à peu vers le racisme et impose au régime de prendre les premières mesures racistes en 1938, soit 18 ans après la prise du pouvoir !
Mussolini navigua constamment entre ces deux courants.
Après la guerre, le mot fasciste fut abondamment et abusivement utilisé pour désigner, vilipender, tout système qu'on voulait dénoncer et stigmatiser sans qu'il ait obligatoirement le moindre lien avec le fascisme historique ou son idéologie. Parler de fascisme pour définir l'impérialisme américain ou la politique américaine (profondément par essence individualiste, ce que le fascisme n'est jamais) par exemple est une aberration, un abus de langage et un non-sens.
avatar
mimi pinçon

Messages : 1073
Date d'inscription : 18/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  neo-codion le Mer 18 Juil 2012 - 15:32

Hum, hum... Les choses ne sont pas aussi "simples".
Il y avait aussi le fascisme capitaliste des grands industriels des villes (Milan, Turin)
Mais d'accord avec toi sur l'utilisation aujourd'hui abusive du terme "fasciste".
Quand aux Etats-Unis, ils ont participé au coup d'Etat qui a renversé un gouvernement ouvertement fasciste, celui de Peron en Argentine, en 1955, pour le remplacer... par une dictature militaire.

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1795
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  creme_de_marron le Jeu 19 Juil 2012 - 11:37

Je ne vois pas trop ce que vos divagations ont à voir avec la société de consommation (le sujet du topic, je le rappelle) ni avec un forum "hippie" !!!
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  Ladybug212 le Dim 22 Juil 2012 - 4:48

Pour ma part, je suis favorable à la société de consommation mais pas à la société de sur-consommation.

Déjà, j'adore gagner de l'argent, légalement, pour ensuite le dépenser. J'aime le fait de passer devant un magasin de guitares, de voir une belle Stratocaster et me l'offrir avec l'argent que j'ai bien gagné. Je ne fais de mal à personne...

L'idée de décroissance, d'arrêter de consommer est à la fois utopiste, dangereuse et surtout bancale. Il faut dès lors mieux consommer.

Tout d'abord, je m'interdis le plus possible tout produit fabriqué en Chine, pays qui en plus d'être le plus gros pollueur mondial est sans égards pour les droits de l'homme.

Consommer OUI, mais sans abus. 2+1 gratuit, ok, mais je n'ai peut-être pas besoin de 2+1...

Ladybug212

Messages : 23
Date d'inscription : 12/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  Hippy73 le Dim 22 Juil 2012 - 9:28

Vous avez une âme de laquais ?

ACHETEZ UN TELEPHONE PORTABLE

pour être sonné à toute heure et en tous lieux
avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  Hippy73 le Dim 22 Juil 2012 - 9:52

Lui : ce que je ne pige pas c'est que tu mets du déodorant... puis du réodorant qui pue !
Elle : t'es bien un mec
!
avatar
Hippy73

Messages : 351
Date d'inscription : 19/08/2011
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  Jean-Luc le Dim 22 Juil 2012 - 16:54

ça, c'est un vrai couple !! 7
lol!

Jean-Luc
Admin

Messages : 2077
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  Jean-Luc le Ven 28 Sep 2012 - 21:17

Les pubs que vous ne verrez plus jamais d'Annie Pastor aux éditions Hugo et Cie, 2012, 160 pages, 14,99 € recense les publicités des années 60 et 70 qu'on ne verra plus surtout parce que nous ne comprenons plus le second degré !




Jean-Luc
Admin

Messages : 2077
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 66
Localisation : Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://hippies-1973.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  rainbowgeek le Lun 1 Oct 2012 - 21:45

Hippy73 a écrit:Lui : ce que je ne pige pas c'est que tu mets du déodorant... puis du réodorant qui pue !
Elle : t'es bien un mec
!
A ce sujet, il y a ce lien : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2012/09/24/08/38/19-pourquoi-est-ce-qu-il-faut-que-ca-pue-
avatar
rainbowgeek

Messages : 757
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 58
Localisation : Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

Voir le profil de l'utilisateur http://bech.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  neo-codion le Lun 1 Oct 2012 - 21:51

Tellement vrai ! Laughing

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1795
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  patchouli le Ven 16 Nov 2012 - 21:31

Le 24 novembre 2012, c'est la journée mondiale sans achat ! Cessez d'acheter pour fêter ce jour !
avatar
patchouli

Messages : 269
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 66
Localisation : Région lilloise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  rainbowgeek le Dim 18 Nov 2012 - 21:17

Quoique si on achète la veille ou le lendemain ...
avatar
rainbowgeek

Messages : 757
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 58
Localisation : Région Occitanie (Pyrénées-Méditerranée)

Voir le profil de l'utilisateur http://bech.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  hippium le Lun 19 Nov 2012 - 12:22

lol! Excellent ! Ou l'avant-veille ou le surlendemain !! lol!

hippium

Messages : 1662
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: société de consommation

Message  creme_de_marron le Mar 8 Jan 2013 - 20:29

avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Emprunte, travaille, consomme... et crève

Message  creme_de_marron le Mar 8 Jan 2013 - 20:33

avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum