Colère et susceptibilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Colère et susceptibilité

Message  creme_de_marron le Dim 30 Sep 2012 - 16:28

Un mot de trop et l'amour-propre du susceptible part en vrille. Vexée, offensée, la personne sort les griffes. Peut-on guérir de la susceptibilité ? Existe-t-il des astuces pour mieux vivre avec ?

La susceptibilité est une souffrance pour la personne dont l'émotivité surgit au détour d'un mot jugé trop vif. L'entourage peut aussi se lasser de devoir toujours "marcher sur des œufs". Heureusement, il est possible d'apprendre à apprivoiser la susceptibilité, avec patience, pourvu que l'on s'y prenne avec cœur et simplicité.

À quoi correspond la susceptibilité ?
Une personne jugée susceptible est une personne qui réagit vivement à ce qu'elle a jugé comme une attaque personnelle. Le susceptible peut manifester sa blessure de façon différente, par des justifications, des retours de propos vifs ou une fermeture brutale de communication. Manque de confiance en soi, blessures narcissiques d'enfance, sensibilité extrême à ce que pensent les autres de soi, telles sont les racines de la susceptibilité.

Comment gérer sa susceptibilité ?
Cet attribut étant souvent donné par l'interlocuteur blessant à la vue de la personne réagissant à son propos, le tout est de savoir si cette situation se répète souvent et avec des interlocuteurs différents. Si oui, il est temps d'accepter sa susceptibilité. Une fois la chose reconnue, toute résistance est levée et le changement peut commencer.

Avouer sa tendance susceptible à des personnes de confiance est libérateur et encourage l'entourage à prendre des précautions pour ne pas blesser. L'instauration d'une réciprocité de confiance sur les intentions de chaque partie permet de limiter les incompréhensions.

En prenant un peu de recul, une personne susceptible peut s'appliquer à réfléchir aux intentions de son interlocuteur, se demander pourquoi ses propos sont blessants et si la cause n'appartient pas à une autre histoire. En évitant de réagir à vif, le message peut être largement relativisé.

Notre conseil
Comme tout ce qui fait souffrir, si votre susceptibilité vous gâche la vie et vous joue des tours dans votre vie sociale, n'hésitez pas à demander le conseil d'un thérapeute pour vous aider à changer

Article par Emilie RABOTTIN http://www.plurielles.fr/psychologie/fiche-pratique/tout-savoir-sur-la-susceptibilite-4420810-402.html
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère et susceptibilité

Message  creme_de_marron le Dim 30 Sep 2012 - 16:33

Comment bien gérer sa colère ?

Apprendre à dédramatiser

Souvent, lors de situations désagréables, nous avons tendance à nous laisser influencer par nos émotions. Pour ne pas que ces dernières prennent le pas sur notre mental et notre moral, il est primordial de prendre du recul. Vous devez donc essayer de ne plus :
tirer des conclusions hâtives sans preuve, sur généraliser, minimaliser vos réussites, maximaliser vos échecs, personnaliser toutes les situations, raisonner sans nuance.

Apprivoiser sa colère avec le yoga ou de simples exercices de respiration
Certaines personnes, au tempérament très réactif, ont une tendance nette à réagir aux quart de tour. Ces colères excessives nuisent souvent à la personne qui les vit et à son entourage. Si vous faites partie de ces gens un peu trop impulsifs, n'hésitez pas à vous inscrire à des cours de yoga ou de relaxation. Accordez- vous aussi des moments de calme et de sérénité dans un environnement propice à la décontraction. Le silence accompagné d'une respiration lente peut vous aider à canaliser vos émotions et ainsi vous réagirez avec moins de vivacité lors de situations désagréables. Prenez exemple sur le top model Naomi Campbell qui a déclaré qu'elle prenait des cours de yoga de manière intensive depuis plus de trois mois. "J'ai adoré les cours de relaxation. Maintenant, si quelqu'un me fait quelque chose, je dois me demander : "Est-ce que cela mérite de réagir ?" Cela fait partie de ma guérison. J'essaie d'être sereine " Ecrire sa colère sur une feuille de papier peut-être aussi un bon moyen pour atténuer son agressivité.
Ne pas hésiter à dire ce que l'on ressent
Dire ce que l'on ressent permet aussi de prendre du recul sur ses émotions. Vous les nommer pour, dans un second temps, les décoder. De cette façon, être dans une situation de stress ne vous fera pas perdre tous vos moyens. L'avantage est aussi d'évacuer au fur et à mesure les frustrations et les angoisses. Vous devez donc apprendre à ne pas refouler vos émotions. Garder tous ses ressentiments pour soi, par peur d'être jugée ou dépréciée est le meilleur moyen de devenir "une bombe à retardement " qui risque d'exploser dans de biens mauvais moments.


Lire le conseil de Didier Pleux sur la colère.
Accepter ou quitter
Il y a des situations où chacun aimerait avoir le contrôle sur soi, sur les autres, sur les objets… Malheureusement, certaines choses ne peuvent être changées ou, tout du moins, nous ne pouvons pas exercer d'influence sur elles. Avec du recul, nous pouvons aussi prendre conscience que ces situations sont souvent anodines et que, finalement, nous perdrions moins d'énergie à les accepter plutôt qu'à lutter contre elles. N'est-ce pas vain de se mettre en colère contre les défauts d'un ami ? N'est-ce pas vain d'être hors de soi lorsque votre machine à laver tombe en panne ? Accepter, cela nous permet de passer à autre chose. Par contre, quand la situation est trop difficile à supporter, ne sombrer pas dans la plainte. Dans ces cas-là, la dernière alternative est de quitter la situation indésirable. Il est parfois bon de ne pas insister et de ne pas essayer de modifier les choses à tout prix.

Augmenter sa totérance à la frustration
Pour Didier Pleux, le confort moderne nous rend plus vulnérable aux frustrations. Essayez donc de developper votre résistance face à la frustration grâce à un confort sommaire ou un voyage improvisé dans un cadre naturel, dépourvue de commodités modernes.
Les conseils de Stéphane Rusinek :
* Faire de l'affirmation de soi, avoir un comportement assertif, exprimer ses idées de façon claire.
* La colère peut-être aussi gérer par l'acceptation de chercher la réponse mais pas dans l'émotion. Cela s'appelle la résolution de problème.
* Quand la colère devient source d'irritabilité, cela provient peut-être de problème d'anxiété. Soigner donc les vraies causes de la colère en consultant un thérapeute par exemple.
* Accepter la frustration, car au moins d'être roi d'un pays, les gens vivent au quotidien avec des frustrations.
* Pratiquer un sport pour diminuer l'agressivité, les tensions s'exprimeront à travers le sport et l'effort physique


http://sante.journaldesfemmes.com/psychologie/0707-colere/gerer-colere.shtml
avatar
creme_de_marron

Messages : 595
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère et susceptibilité

Message  Anaïs le Lun 1 Oct 2012 - 10:05

Houlà, ça me parle à moi ce sujet. Pendant très longtemps et depuis toute petite, j'ai été d'une extrème susceptibilité. Mais au lieu d'entrer en colère, moi je boudais... ça m'arrive encore confused Laughing Avec la méditation, le yoga, la danse et le végétarisme, j'arrive un peu mieux à maîtriser la bête ! lol!

youpi !
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère et susceptibilité

Message  Capucine le Lun 1 Oct 2012 - 12:06

Je confirme que tu as fait de superbes efforts ma Ninisse ! Continue comme ça ! Laughing
I love you I love you
avatar
Capucine

Messages : 537
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 29
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère et susceptibilité

Message  Capucine le Lun 1 Oct 2012 - 12:09

ah ah, tu t'attendais certainement que je dises, mais non tu es toujours d'humeur égale...

lol! Bises
avatar
Capucine

Messages : 537
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 29
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère et susceptibilité

Message  Anaïs le Lun 1 Oct 2012 - 13:15

Peau de vache ! Et même pas normande ! Je t'aime quand même ma Capuce;
Et encore merci pour jeudi soir, c'était super !
Bisous I love you
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère et susceptibilité

Message  Durga le Mar 2 Oct 2012 - 7:33

Une personne qui me touche de très près a ce problème : elle réagit très fort de de façon disproportionnée avec cris et larmes quand elle croit déceler chez l'autre une parole malveillante à son égard, c'est complétement irrationnel. Du coup, avec elle on "marche sur des oeufs", on fait attention à tout ce qu'on dit et on n'est pas naturel, les rapports sont faux. Pourtant, je l'aime... Mais c'est difficile de vivre à ses côtés, c'est épuisant, ça vous bouffe toute l'énergie...
Difficile de lui en faire prendre conscience : "il faut m'aimer comme je suis !" Et, bien sûr, pas question d'aller se faire aider par un psy... Que faire ?
avatar
Durga
Admin

Messages : 2632
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère et susceptibilité

Message  Durga le Mar 2 Oct 2012 - 7:34

Enfin, toi Anaïs, tu ne sembles pas en être là !!! Laughing
avatar
Durga
Admin

Messages : 2632
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère et susceptibilité

Message  Anaïs le Mar 2 Oct 2012 - 11:10

J'espère !!! Laughing Laughing Laughing
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum