Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  hippium le Sam 27 Oct 2012 - 17:35



Dernière édition par hippium le Sam 27 Oct 2012 - 17:46, édité 1 fois

hippium

Messages : 1595
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  hippium le Sam 27 Oct 2012 - 17:36


hippium

Messages : 1595
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  neo-codion le Mar 4 Déc 2012 - 19:54


Leopold Rabus "Untitled - Mushroom Series" 2005
http://www.phantasmaphile.com/2006/02/leopold_rabus.html

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1717
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Klondike le Lun 24 Déc 2012 - 17:14




LE MAGIC BUS SCOLAIRE

J’avais 15 ans, et j’étais en route pour le lycée avec mon pote Chris. Ses parents sont l’incarnation de la décadence du rêve hippie, donc il a été élevé dans un monde où prendre des drogues psychédéliques, allumer de l’encens et porter des sandales sont des activités normales auxquelles s’adonnent tous les membres de la société. Chris était allé cueillir des champignons avec son père et en avait pris quelques-uns en montant dans le bus qui nous amenait au lycée. J’en avais jamais pris avant, mais comme il avait l’air d’aller parfaitement bien, quand il m’en a proposé une poignée je me suis juste dit que ça ne me ferait pas de mal d’essayer.

Ma première heure de cours était pas mal. J’étais tout rouge et dès que mon prof ouvrait la bouche, je ricanais comme un abruti. Il avait la soixantaine passée et en était à un point de sa carrière où il avait juste décidé de s’en foutre. Il a passé l’heure à ignorer les grognements que je poussais. Les choses se sont compliquées au cours suivant. Quand je me suis assis, j’ai eu l’impression que quelqu’un m’avait ligoté les pieds à la chaise, ça a commencé à me faire flipper. Je me rappelle que la prof, à un moment, m’a posé une question. Je l’ai fixée avec mon regard torve, la bouche ouverte, puis j’ai entendu un son sortir de ma bouche. Le genre de son que j’avais jamais entendu, à part dans Délivrance, quand ils forcent le gros à faire la truie avant de le violer.

Puis j’ai vomi. J’ai repeint mon bureau. Aussi étrange que ça puisse paraître, cette déconvenue ne m’a causé aucun problème d’ordre administratif, mais j’ai retenu la leçon : prendre des hallucinogènes pendant les heures de cours n’est pas forcément une bonne idée.

Texte : Vice Staff - Illustration : Sam Taylor
Source : http://www.vice.com/fr/read/plus-jamais-la-drogue
avatar
Klondike

Messages : 421
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Champignons psychédéliques

Message  Dr_Natural le Dim 6 Jan 2013 - 14:53

avatar
Dr_Natural

Messages : 1639
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Dr_Natural le Dim 6 Jan 2013 - 15:20





Soma

Mot sanskrit qui signifie simplement « jus » (obtenu par pressurage d’une substance végétale) et qui désigne dans la religion védique l’élixir d’immortalité, le nectar, l’ambroisie (amrta). Yoga Iyangar Bruxelles

C’est parce qu’ils consomment quotidiennement le soma qui leur est offert en sacrifice par les hommes que les dieux conservent leur statut d’immortels (dans la perspective hindoue, les immortels sont ceux « qui vivent aussi longtemps que dure le cycle cosmique ») : lorsque le dernier brahmane aura offert le dernier sacrifice, les dieux disparaîtront avec l’univers tout entier. Ce « crépuscule des dieux » (Götterdämmerung) n’est pas imminent, car l’Inde compte encore aujourd’hui de nombreuses familles où le culte védique est maintenu vivant.Yoga Iyangar Bruxelles

Cependant le soma n’est plus véritablement préparé depuis une période indéterminée (probablement depuis le Xe siècle) : le lait répandu en oblation dans le feu sacré lors du sacrifice du matin (agnihotra) est considéré comme une nourriture de substitution pour les dieux, jouissant des mêmes vertus. Mais il s’agit d’un pis-aller, car à l’époque védique l’agnihotra et le sacrifice de soma coexistaient. L’impossibilité où les brahmanes se sont trouvés de préparer le soma tient à plusieurs causes : la première est que la plante dont il était tiré ne devait pas se trouver dans les plaines du Pendjab, où les Aryens venaient de s’installer ; la seconde est que les rites du soma furent critiqués par des réformateurs religieux qui rejetaient à la fois l’immolation de victimes animales et la consommation rituelle de breuvages toxiques. En Iran, Zarathustra (Zoroastre) est responsable de la réforme qui visa à éliminer, de la même façon, l’usage du haoma (équivalent iranien du soma) et le sacrifice des bovins.Yoga Iyangar Bruxelles

L’identité du végétal utilisé pour la préparation du soma ne fait plus vraiment problème : à la suite des travaux d’un ethnologue américain (R. G. Wasson, Soma, 1968), il semble attesté que le soma était bien le jus de l’Amanita muscaria (amanite tue-mouches, ou fausse oronge), dont on peut, en effet, obtenir une préparation ayant des vertus hallucinogènes (ce dont tous les vieux hippies de nos contrées sont parfaitement au courant). L’utilisation de substances hallucinogènes et/ou aphrodisiaques est d’ailleurs fréquente dans pas mal de culture où existent des rites communiels : des adeptes dûment initiés sont invités à des banquets au cours desquels on consomme des offrandes consacrées en buvant un breuvage sacré (vin, hydromel, ambroisie, soma) ; inversement, ces pratiques sont battues en brèche par ceux qui prêchent l’abandon du secret et la recherche du salut sans autre moyen que le progrès moral de l’individu. La plupart des grandes religions s’efforcent d’équilibrer les deux tendances, et souvent le breuvage d’immortalité est conservé de façon purement symbolique (par exemple, vin de messe, haoma anodin des zoroastriens modernes). En Inde même, lorsque l’on prétend encore célébrer un sacrifice de soma (ce qui est plus une reconstitution archéologique qu’une véritable cérémonie religieuse), on utilise un substitut insignifiant, l’Ephedra vulgaris.Yoga Iyangar Bruxelles

Quoi qu’il en soit de ces problèmes, il reste que le prestige du soma était si grand dans la religion védique que le jus sacré en vint à être tenu pour l’un des dieux majeurs du panthéon. Près de cent cinquante hymnes lui sont dédiés dans le Rig-Véda et l’Atharva-Véda ; on le célèbre comme un mâle surpuissant, un taureau dont la semence féconde les eaux qui, à leur tour, donnent naissance aux végétaux. Ainsi Soma devient le « roi des plantes ». Cette fécondation des eaux intervenant pendant la nuit de nouvelle lune, des textes tardifs en arrivent à faire de Soma le dieu-lune. Plus tard encore, dans l’hindouisme proprement dit, Soma est l’un des noms de Shiva (dieu « lunaire » par excellence ; seigneur du linga [phallus], dieu dont l’animal emblématique est un taureau blanc). Plus profondément, Soma est avec Agni (le dieu du feu) l’une des deux forces de vie dont l’union assure la naissance et la permanence de l’univers : à Agni tout ce qui est sec, chaud, solaire ; à Soma l’humide, le froid, le lunaire ; dans cette alchimie cosmique, le premier est l’or, le second l’argent.Yoga Iyangar Bruxelles

On voit quelle est la richesse du symbolisme du soma et combien sa place dans la religion védique dépasse la simple exaltation d’un breuvage liturgique. On retiendra toutefois que cette importance diminue au moment où l’hindouisme succède au védisme (VIIIe s. env.) jusqu’à disparaître tout à fait à l’époque classique. C’est bien la preuve que toute la mythologie du soma-dieu s’ordonnait autour de la préparation du soma-jus : la notion d’élixir d’immortalité reste première lorsque l’on considère le soma.Yoga Iyangar Bruxelles

Sources : divers, J. Varenne, A. Padoux, Web, http://iyengar.dojodubrochet.be/2011/08/09/yoga-iyengar-bruxelles-soma/
avatar
Dr_Natural

Messages : 1639
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Dr_Natural le Dim 6 Jan 2013 - 16:12

avatar
Dr_Natural

Messages : 1639
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  neo-codion le Lun 28 Jan 2013 - 22:12


Pétronille et ses 120 petits, Claude Ponti

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1717
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  neo-codion le Mer 6 Mar 2013 - 17:23

Quelles expériences de Amanita Muscaria et/ou psilocybe semilanceata ? Contacts éventuels en MP pour discrétion...


_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1717
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  hippium le Lun 11 Mar 2013 - 13:53

Collection de muscaria



[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=56&u=16786721]

hippium

Messages : 1595
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  hippium le Lun 11 Mar 2013 - 13:57


hippium

Messages : 1595
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  hippium le Lun 11 Mar 2013 - 13:58


hippium

Messages : 1595
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Capucine le Lun 11 Mar 2013 - 14:04

Superbes ces cartes... Je fais collection de cartes de voeux anciennes...



avatar
Capucine

Messages : 532
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 29
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Muscaria Butterfly

Message  Capucine le Lun 11 Mar 2013 - 20:52

avatar
Capucine

Messages : 532
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 29
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  neo-codion le Sam 16 Mar 2013 - 11:52

Je remercie infiniment tous ceux qui par MP m'ont fait part de leur expérience de amanita muscaria. Quoi qu'il en soit ma décision est prise : à l'automne prochain, j'irai dans les bois de l'Ile-de-France et testerai amanita muscaria !
Merci à tous !

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1717
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Ardwenn le Mar 26 Mar 2013 - 14:45

Fais quand même gaffe...
Affronter l'éternité n'est pas vraiment une expérience banale.
Aucune certitude n'y résiste.
Les champignons doivent d'abord être séchés au soleil. Ils ont un goût infect...
avatar
Ardwenn

Messages : 244
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 63
Localisation : Ardenne Belge

Voir le profil de l'utilisateur http://micheldonceel.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  neo-codion le Mar 26 Mar 2013 - 20:04

Ardwenn a écrit:Ils ont un goût infect...

Pas plus que la vie parfois...

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1717
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Philippe Mayaux

Message  Anaïs le Jeu 28 Mar 2013 - 21:50


L'Ente d'Alice 2003


Le Transporteur 1995
avatar
Anaïs

Messages : 771
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 28
Localisation : Paris/Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Dr_Natural le Jeu 4 Avr 2013 - 9:52


The Bare Pit - Art : Stephen “Noodtoonist” Crowley
http://fahrenheit141.webcomics.fr/page/the-bare-pit
avatar
Dr_Natural

Messages : 1639
Date d'inscription : 02/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Durga le Lun 8 Avr 2013 - 7:28


http://hiphappy.me/2011/11/09/hippies-better-world/
avatar
Durga
Admin

Messages : 2610
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Durga le Mer 10 Avr 2013 - 6:58

avatar
Durga
Admin

Messages : 2610
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Durga le Mer 10 Avr 2013 - 7:24

avatar
Durga
Admin

Messages : 2610
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  neo-codion le Sam 13 Avr 2013 - 14:26


Mushroom Man in First Issue of High Frontiers (1984). Image Credit: kat
http://paisleycircus.com/216/high-frontiers-1-1984-psychedelic-newspaper-archive

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1717
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  neo-codion le Sam 13 Avr 2013 - 14:27

Et l'expérience avec psilocybe semilanceata ?

_________________
"Nous avons besoin d'hommes libres pour mettre en place un monde de paix et d'amour"
Thomas Sankara
avatar
neo-codion

Messages : 1717
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les eucaryotes et autres mycètes du hippie

Message  Durga le Ven 19 Avr 2013 - 6:51

Une boutique à San Francisco

avatar
Durga
Admin

Messages : 2610
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum